Des acteurs du tourisme en Thaïlande supplient le PM de lever les restrictions

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 18/02/2022 à 03:06 | Mis à jour le 21/02/2022 à 03:51
Photo : Reuters
Moine-Coronavirus-Touriste-Thailande

Des professionnels de l’hôtellerie et du tourisme en Thaïlande appellent le gouvernement à rouvrir complètement le pays aux voyageurs en levant les restrictions sanitaires à partir du mois prochain.

L'Association des hôteliers de Thaïlande et plusieurs professionnels du tourisme du Sud et de l'Est du royaume ont envoyé une lettre ouverte au Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha et à d’autres membres du gouvernement leur demandant de lever les mesures sanitaires anti-Covid comme d’autres pays l’ont déjà fait, au risque de rendre la reprise plus difficile et de perdre en compétitivité, rapporte le Bangkok Post.

Citant en exemple la Suède, le Danemark, la Norvège et le Royaume-Uni, la lettre datée du 16 février appelle le gouvernement à déclarer le Covid-19 maladie endémique et à lever les restrictions sanitaires, particulièrement le Thailand Pass et l’obligation faite aux voyageurs de passer plusieurs test PCR après leur arrivée.

"La Thaïlande doit assouplir davantage les restrictions anti-Covid pour les touristes dès maintenant, sinon elle pourrait perdre sa capacité à rivaliser avec [ses principaux concurrents]", dit la lettre.

La concurrence prend de l'avance

Un appel relayé avec force jeudi lors d’une conférence organisée par le journal en langue anglaise intitulée "Bangkok Post Conference 2022: Omicron Crisis", par la, présidente de l'Association thaïlandaise des hôtels Marisa Sukosol Nunbhakdi qui souligne que les Maldives, qui accueillent les touristes sans le test obligatoire, ont déjà vu leurs chiffres du tourisme en 2021 dépasser les niveaux de 2019.

Plusieurs pays de la région ont récemment annoncé des assouplissements déterminants pour le tourisme. Les Philippines ont annulé le 10 février les tests coronavirus imposés jusque-là aux visiteurs internationaux après leur arrivée. Le Vietnam et la Malaisie ont fait savoir qu’ils envisageaient une réouverture complète de leurs frontières en mars. 

La lettre ouverte souligne également que le mois d’avril est un mois important pour le tourisme en Thaïlande, car les touristes occidentaux aiment se rendre dans le royaume pendant les vacances de Pâques, d’autant que les festivités associées au nouvel bouddhique, Songkran ont un fort potentiel d’attraction sur les étrangers.

Les touristes testés positifs ont peu ou pas de symptômes

La Thaïlande comme beaucoup d’autres pays base depuis deux ans sa réponse sanitaire non pas sur le nombre de malades, comme c’était généralement le cas avant la pandémie, mais sur le nombre de cas positifs aux tests, dont une grande majorité se produit en l’absence totale de symptômes chez la personne testée.

La lettre insiste d’ailleurs sur l’importance de cesser d’imposer deux tests aux voyageurs au premier et 5e jour suivant leur arrivée, soulignant que tous les touristes étrangers testés positifs jusqu’ici avaient des symptômes légers ou aucun et que le taux global d’infection chez les voyageurs était proche de celui de la grippe.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale