La Malaisie pourrait lever la quarantaine aux frontières en mars

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 10/02/2022 à 00:00 | Mis à jour le 11/02/2022 à 11:05
Photo : REUTERS/Lim Huey Teng/File Photo
Une plage en Malaisie

Le comité en charge de guider la sortie de crise en Malaisie a déclaré mardi qu'il avait recommandé la réouverture complète des frontières le 1er mars sans quarantaine obligatoire pour les voyageurs, dans le cadre de plans visant à accélérer la reprise économique.

La Malaisie a fermé ses frontières en mars 2020 et a suspendu l'entrée de travailleurs étrangers pour tenter de contenir l’épidémie de coronavirus.

L’annonce de la réouverture intervient alors que ses voisins ont commencé ces derniers mois à lever leurs restrictions comme la quarantaine, pour attirer de nouveaux les touristes, notamment la Thaïlande et les Philippines.

Après avoir mis en place en novembre un programme permettant aux touristes vaccinés d’entrer sans quarantaine -programme suspendu fin décembre et réinstauré le 1er février-, la Thaïlande a déclaré lundi qu'elle envisageait des bulles de voyage avec la Malaisie et la Chine.

Muhyiddin Yassin, ancien premier ministre et président du National Recovery Council (NRC), un organe consultatif gouvernemental, a déclaré que les voyageurs auront probablement à subir un dépistage du SARS-CoV-2 avant le départ et à l'arrivée.

"Cela signifie que les touristes peuvent visiter, que les investisseurs peuvent entrer... Cela signifie qu'AirAsia peut voler à nouveau, à titre d’exemple", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, faisant référence à la compagnie aérienne low-cost basée en Malaisie.

À l'heure actuelle, la Malaisie autorise l'entrée sans quarantaine seulement aux personnes en provenance de Singapour dans le cadre d'un accord bilatéral.

Si le nombre quotidien d’infections au coronavirus ont connu une augmentation en Malaisie ces dernières semaines avec l’émergence du variant Omicron, plus contagieux mais beaucoup moins virulent que son prédécesseur, le nombre de décès reste bas.

La Malaisie a signalé mardi 13.944 nouvelles infections en 24 heures et 13 décès.

La majorité des cas sont asymptomatiques ou bénins, a déclaré lundi le ministère de la Santé.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale