Samedi 28 novembre 2020

A 80 kilomètres de Bangkok, les petits trésors de Samut Songkhram

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 24/10/2020 à 00:00 | Mis à jour le 26/10/2020 à 01:55
Photo : Catherine VANESSE - Amphawa a su conserver une certaine authenticité et un équilibre entre vie locale et affluence touristique
Samut Songkhram

Désignée comme l’une des 55 villes d’intérêt par l’Office du tourisme de Thaïlande (TAT), Samut Songkhram est une petite ville nichée dans un coin pittoresque sur la côte du golfe de Thaïlande qui a beaucoup à offrir malgré sa petite taille. 

Samut Songkhram est la plus petite province de Thaïlande, et pourtant elle ne manque pas d’attraits uniques que l’on peut découvrir, pour une bonne partie, aux abords du fleuve Mae Klong qui traverse la province avant de se jeter dans le golfe de Thaïlande. 
En tête de liste arrivent les marchés flottants, une spécialité de la région, qui fleurissent sur les nombreux canaux alimentés par le Mae Klong.

Le plus connu de la province est le marché flottant d’Amphawa. Comparé au bien plus célèbre marché de la province voisine de Ratchaburi, Damnoen Saduak, Amphawa a su conserver une certaine authenticité et un équilibre entre vie locale et affluence touristique. De nombreux Thaïlandais viennent d’ailleurs y faire leurs courses chaque jour. 

Amphawa est relativement fréquentée le week-end en raison de sa proximité avec Bangkok, mais la charmante petite ville est beaucoup plus paisible en semaine. 

Balade en bateau dans la province thailandaise de Samut Songkhram
Il est possible de faire des balades en barque privatisée dans les canaux et au milieu de la mangrove. Photo Pierre QUEFFELEC

Outre les marchés, il est possible de faire des balades en barque à travers le réseau de canaux ainsi que sur le fleuve. Une excursion en bateau privatisé commence à 500 bahts pour une heure de balade mais il ne vous en coûtera que 50 bahts si vous partez sur une embarcation collective. 

Un autre attrait bien connu de la région est le spectacle féerique qu’offrent, à la nuit tombée dans certains coins calmes en pleine nature, les milliers de lucioles qui s’illuminent dans l’obscurité. De loin, on pourrait presque imaginer que les arbres et les mangroves au bord de l’eau sont illuminés de décoration de Noël ! 

Parmi les autres marchés flottants de la région particulièrement prisés par les locaux, on trouve les marchés de Bang Noi, Tha Kha, Bang Nok Khwaek et Don Manora. 

Oublié dans la jungle

À l’embouchure de la rivière Mae Klong, au sud d’Amphawa, se situe Don Hoi Lot, un banc de sable formé par les sédiments de la rivière et le sable apporté par la mer qui en font un système de vasières, peuplées de toutes sortes de coquillages, et tout particulièrement des couteaux. 

Don Hoi Lot occupe une vaste zone de 3 km de large sur 5 km de long et est une destination particulièrement prisée par les amateurs de fruits de mer frais et séchés. Là aussi, il est possible de faire une balade en bateau et de traverser les mangroves avant de rejoindre le banc de sable de Don Hoi Lot. En chemin, il y a de grandes chances que vous voyiez venir à vous des singes nageurs qui ne manqueront pas de vous réclamer des bananes. 

Balade en bateau dans la province thailandaise de Samut Songkhram
Photo Catherine VANESSE

À quelques kilomètres au nord d’Amphawa, un vieux temple ressurgi récemment de la jungle a un charme tout à fait sauvage. Le Wat Bang Kung date de la période d’Ayutthaya, et il tomba dans l’oubli pendant 200 ans, laissant la jungle reprendre ses droits sur lui. Restauré en 1967, l’ensemble du bâtiment demeure enserré dans les racines d'un figuier des banians qui pousse sur lui, comme pour le protéger.

À l’intérieur, il est toujours possible d’y admirer d’anciennes fresques murales ainsi qu’une impressionnante image du Bouddha. Pour ajouter à l’ambiance magique du temple, des dizaines de statues grandeur nature représentent les différents mouvements des combattants de Muay Thai. 

L'origine des "frères siamois"

L’une des attractions les plus insolites de la région est le mémorial siamois de Chang-Eng construit en hommage aux deux frères jumeaux, Chang et Eng, qui ont rendu la Thaïlande -ou plutôt le Siam- célèbre dans le monde entier. Outre la statue des deux jumeaux fusionnés, que l’on appelle frères siamois, une salle présente la biographie de Chang et Eng, natifs de Samut Songkhram nés en 1811. Les jumeaux ont rencontré plus tard un commerçant américain qui les a emmenés en voilier aux États-Unis où ils ont fasciné le public américain. Ils sont décédés à 63 ans et c’est donc à eux que l’on doit la dénomination de frères -ou sœurs- siamois. 

Balade dans la province thailandaise de Samut Songkhram
Le marché sur la voie ferrée de  Mae Klong.  Photo Catherine VANESSE

Pour se rendre à Samut Songkhram, il existe plusieurs options assez simples pour qui ne dispose pas de son propre véhicule. De nombreux visiteurs viennent depuis Bangkok en taxi, en minibus ou via des circuits organisés. Les minivans restent le moyen de transport le moins cher, ils peuvent se prendre depuis la gare des bus de Mo Chit au nord de Bangkok ou au terminal Sai Tai Mai au sud-ouest de Bangkok. Il faut prévoir entre une et deux heures de trajet. 

Une autre alternative est de prendre le train depuis la gare de Thonburi et de changer à la gare de Mahachai pour vous rendre au marché ferroviaire de Mae Klong et de passer au coeur des étals de fruits et légumes qui sont alignés le long de la voie de chemin de fer. 

Texte rédigé en partenariat avec l’Office du tourisme de Thaïlande (TAT)

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.