Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 2236

Nelly Muller tête de liste pour U.P.F.G

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 19/05/2021 à 13:00 | Mis à jour le 23/05/2021 à 21:55
Photo : D.R
Nelly Muller

Nelly Muller est tête de liste de la liste d'Union et de Proximité pour les Français de Grèce (U.P.F.G), pour les élections consulaires 2021 en Grèce. 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Née en Algérie, j'ai vu ma famille obligée de rentrer en France en 1962. Bien que n'ayant pas choisi ce déracinement, j'ai tout de suite eu la ferme volonté de m'intégrer et de faire de la France ma seule patrie.

Après mes études secondaires et universitaires à Lyon, j'ai débuté ma vie active en exerçant un beau métier: celui d'institutrice.

Lyon, c'est aussi la rencontre avec mon époux, le mariage et deux enfants qui, bien des années plus tard, me combleront avec trois merveilleux petits-enfants. Entre temps, il y a eu expatriation au Canada, aux Etats-Unis, en Irak, au Maroc, en Inde et enfin en Grèce, en 1998, pour ne plus en repartir. Une solide expérience de l'expatriation, au cours de laquelle j'ai toujours été à l'écoute de notre communauté.

A peine arrivée en Grèce, j'ai assumé la présidence de l'association "Athènes-Accueil". Pendant les dix années qui ont suivi, avec une excellente équipe de responsables de quartier, nous avons tout mis en œuvre pour faciliter l'intégration de nos compatriotes.

Depuis 2006, je suis élue en qualité de Conseillère des Français de l'étranger. J'assume les mandats consécutifs effectués avec d'autant plus d'ardeur que j'ai la chance de résider en Argolide, et d'y rencontrer beaucoup de nos compatriotes isolés et éloignés de la capitale.

Sans aucune hésitation, je fais des allers-retours entre Athènes et Hermioni pour prendre part à tous les travaux des instances consulaires, des conseils d'établissement du Lycée Franco-Hellénique Eugène-Delacroix, des conseils d'administration de l'Association Française d'Entraide etc.

Sur place en Argolide, j'ai créé, il y a quelques années, une école FLAM (Français LAngue Maternelle), ainsi qu'une association: "Les Amis de la France en Argolide", destinée à promouvoir la culture française dans la région en organisant des rendez-vous annuels (fêtes du Beaujolais et du 14-juillet) et diverses manifestations qui rencontrent toujours beaucoup de succès.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

J'ai réuni des femmes et des hommes en parfait accord d'idées sur le biculturalisme franco-grec et la vie dans notre pays d'accueil ou de naissance. Nos origines et nos parcours différents enrichissent notre démarche collective pour la défense de valeurs morales, familiales et éthiques. Cette équipe regroupe des personnes de sensibilités politiques différentes : c'est le gage de notre indépendance envers tout clivage partisan. C'est bien nos expériences et nos idées que nous voulons mettre au service des Français de Grèce.

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de Grèce ?

Après un an de pandémie, notre priorité est évidemment de nous battre pour un accès à la vaccination en Grèce contre le Covid 19, pour tous les Français qui résident ici mais ne possèdent pas de numéro d'AMKA (numéro de sécurité sociale grecque).

Normalement depuis le 12 avril, les KEP (Centre d'aide aux citoyens et aux Grecs de l'étranger) sont habilités à recevoir les inscriptions pour la vaccination mais les instructions ne leur sont toujours pas parvenues. En lien avec l'ambassade de France, nous travaillons à une solution au niveau européen pour lever les obstacles administratifs qui subsistent et sont incompréhensibles pour nos ressortissants en Grèce. La crise a fragilisé des populations déjà durement éprouvées par la crise économique et sociale du pays. Notre but est de renforcer le filet de sécurité qui menace de craquer sous le poids de celles et ceux qui y sont tombés.

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Accompagner, écouter, expliquer : les conseillers des Français de l'étranger sont des élus locaux.

Notre rôle a beau être essentiellement consultatif, nous sommes un relai d'autant plus indispensable que nous avons les pieds dans le bain associatif et les mains dans le cambouis de la vie quotidienne : nous partageons les difficultés et trouvons, ensemble des solutions.

En lien avec l'ambassade de France et le consulat, mais aussi avec les parlementaires des Français de l'étranger, nous avons des réseaux pour sortir chaque Française et chaque Français de son isolement.   

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

L'élargissement de l'offre d'enseignement français en Grèce, que ce soit dans le réseau de l'AEFE ou à travers les écoles FLAM (Français Langue Maternelle) fait partie de nos priorités. C'est fondamental, tant pour l'inclusion des enfants français que pour le développement du bilinguisme.

Nous avons également à cœur de poursuivre et d'intensifier notre action d'Entraide, pour aider les plus démunis, les plus âgés, les plus fragiles, les plus isolés.

L'action pour faire valoir les intérêts des Français de Grèce doit se concentrer sur le volet fiscal, qu'il s'agisse des nouvelles règles grecques comme des anciennes règles françaises qui doivent évoluer (lutte contre la double imposition).

Nous souhaitons enfin accompagner les entrepreneurs français installés en Grèce ou qu'ils souhaitent le faire. L'accès au crédit est restreint et les taux peuvent être exorbitants. Je soutiens l'initiative du réseau des CCIFI (Chambre de commerce et d'industrie française à l'international) destinée à référencer les entreprises françaises à l'étranger, afin de trouver un moyen financier de les accompagner lorsqu'elles se trouvent en difficulté.

Du social à l'économique, il n'y a qu'un pas. Le sens de la mise en relation peut créer des opportunités pour l'emploi et nos entreprises. C'est ce que j'ai observé en travaillant avec Laurent Thuillier, président de la CCI France-Grèce (Chambre de Commerce et d'Industrie France Grèce).

Construire, ensemble, un nouveau quotidien pour les Français en Grèce. 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir