Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2236

Aegina : une vision plus historique de l'île

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 13/09/2021 à 05:30 | Mis à jour le 13/09/2021 à 10:57
Photo : Ministère de la culture
Aegina ancienne capitale Grecque

Selon la mythologie antique, Aegina ou Egine doit son nom à la nymphe Aegina, fille du dieu du fleuve Asopus, que Zeus séduisit et emmena sur l'île d'Aegina, alors appelée Oenone. Elle y donna naissance à Aecus, premier roi de l'île et grand-père du célèbre héros troyen Achille. Aecus a rebaptisé l'île Aegina, en l'honneur de sa mère. Les découvertes archéologiques faites à Kolona, près de la capitale de l'île, prouvent que l'histoire d'Égine remonte au néolithique, puisque l'île est habitée depuis 3 000 ans avant Jésus-Christ.

 

Aegina festival

 

J.-C., Aegina a vu sa puissance économique et navale croître vers le milieu du deuxième millénaire avant J.-C., développant son commerce et transportant avec ses propres navires des produits locaux vers les Cyclades, la Crète et la Grèce continentale. Pour honorer les dieux de cette prospérité, les habitants leur ont construit des temples. À Kolona, on trouve les vestiges d'un ancien temple à Apollon, tandis qu'au centre de l'île, à flanc de montagne, se trouve le temple de Zeus Ellanios.

La gloire de l'île a explosé au cours des 6e et 7e siècles avant J.-C., lorsque sa puissance navale a atteint le zénith de son développement, que son commerce était à son apogée, s'étendant même jusqu'à l'Égypte et la Phénicie et parce qu'Égine a été la première partie de la Grèce, voire de l'Europe, à frapper des pièces de monnaie : les célèbres pièces de tortue en argent, puisque le symbole de l'île était la tortue. Au cours de ces siècles, l'île était très riche : c'était l'époque dorée d'Égine.

 

La puissante flotte de l'île a apporté une contribution majeure lors de la bataille de Salamine contre les Perses, aux côtés des Grecs. Après la défaite perse, Égine a continué à prospérer et ses habitants ont construit le superbe temple d'Aphaia. Malheureusement, les choses ont changé : les Athéniens n'ont pas vu d'un bon œil la gloire économique, sociale et navale d'Égine. Ils l'ont attaquée en 459 avant J.-C. et l'ont obligée à abattre ses murs et à rendre sa flotte.

 

Après la splendeur le déclin

Après cela, Égine a sombré dans l'obscurité géopolitique et a vécu la même histoire que le reste de la Grèce. La domination de Philippe de Macédoine suivie de celle de son fils, Alexandre le Grand, puis de ses successeurs, les Ptolémées d'Égypte, la domination romaine (vers 86 après J.-C.), puis l'époque byzantine, la domination vénitienne et le joug turc jusqu'à la révolution de 1921.

Égine a joué un rôle majeur dans la révolution grecque contre les Turcs et, de 1827 à 1829, l'île a été déclarée capitale temporaire de la Grèce partiellement libérée. À cette époque, le village a beaucoup prospéré et de nombreuses institutions ont été construites, comme la première école secondaire de Grèce, l'école Eunardios, créée par un banquier suisse. Mais, avec la création de l'État grec moderne en 1930, Égine est retournée à son ombre et à sa position plus humble de premier producteur de pistaches en Grèce.

 

Et qui parle de pistaches, parle du festival Fistiki

Égine, le pays des pistaches. L'île les produit depuis l'antiquité et offre un large éventail de ces excellentes noix sacrée de l’île, préparées et servies de toutes les manières imaginables.

 Vous savez probablement que cette culture autochtone d'Égine a été incluse dans la liste des appellations d'origine protégée (AOP) de l'Union européenne. Et si vous ne le savez pas, son goût vous convaincra de sa supériorité sur toute autre variété de pistache.

 

Aegina festival

 

Le pistachier est l'une des cultures les plus exigeantes et Aegina est devenue un lieu de culture idéal grâce à une combinaison de facteurs (climat sec, qualité du sol). C'est cette combinaison qui lui confère sa saveur unique qui la rend si célèbre ! Du coup la pistache d'Égée a eu droit à son propre festival en 2008 !

 

Où peut-on la trouver ?

Il existe de nombreux endroits qui proposent des pistaches sous différentes formes (fraîches ou séchées, salées ou non, sous forme de nougat, de condiment sucré, de biscuits, de pâte, de glace et la liste est longue).

Le festival de la pistache (Aegina Fistiki Festival) a lieu chaque année à la mi-septembre. Lors de cette célébration de la pistache, au cours d'un événement de trois jours, vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur la pistache, la goûter sous toutes ses formes (même sous forme de mojito), participer aux ateliers de production et avoir également l'occasion de découvrir plus en détail ce qu'Aegina a à offrir en termes de culture. Le vaste programme du festival propose également de nombreuses activités et événements pour les enfants.

Aegina festival

Alors si vous faites partie de ces personnes qui ne veulent pas que les vacances d'été se terminent, n’hésitez pas à organiser une visite de 3 jours à Égine et prolongez vos congés de la plus délicieuse des manières.

Le seul moyen pour vous y rendre est de prendre les ferries de la compagnie Saronic Ferries et profiter du spectacle pendant les 1h15 de traversée.

 

Aegina festival

 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir