Nouveauté : une " Salle du Silence " dans l’'aéroport de Malaga

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 21/08/2022 à 18:03 | Mis à jour le 21/08/2022 à 18:23
Photo : Entrée de la “Sala del Silencio”, à l’aéroport de Malaga (@aena)
Aéroport Malaga

L'aéroport de Malaga-Costa del Sol a ouvert un nouvel espace réservé aux voyageurs en quête de paix et de calme. Cette "Sala del Silencio" (Salle du Silence) est un espace dédié à la tranquillité, où tout passager peut se détendre, se reposer de l'agitation habituelle de l’aéroport.

La Salle du Silence, Quai C

Une fois dans l’aéroport, rendez-vous au début du quai C, à gauche, juste avant la porte d'embarquement C30 pour trouver la nouvelle “Salle du Silence” avec son décor très reposant. C’est un espace divisé en deux niveaux, reliés par un escalier et une rampe d'ascenseur, ce qui assure une accessibilité totale, un lieu qui permet de se reposer de l'agitation habituelle des salles d'attente des aéroports et de se détendre avant son vol. Cet espace est ouvert tous les jours du premier vol jusqu’après le dernier.

Tout dans la salle invite à la paix et la sérénité

Sala del Silencio Aeropuerto Malaga
Intérieur de la Salle(@aena)

Ce lieu est décorée d'un jardin vertical tout en mousse, de sièges relaxants, de banquettes et d'un mur d'eau.

L'idée est de rendre l'attente aussi agréable et paisible que possible afin que le voyageur y trouve le calme et le repos, ce qui fait la différence avec les lieux d’attente de tous les aéroports.

 

Mais attention, une fois à l’intérieur, le silence est de règle ! La " Salle du Silence " dispose d'un code déontologique pour son utilisation afin que soit garantis le calme et le repos dans cet espace unique.

Sur le même sujet
81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'édition Andalousie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale