Jean-Paul Gaultier : les créations du designer français se montrent à Séville

Par Inès Canto | Publié le 07/12/2022 à 18:02 | Mis à jour le 08/12/2022 à 11:03
Photo : Jean Paul Gaultier à l’expo 'Cine y moda' du CaixaForum de Seville. / M. G. @diariosevilla
Jean Paul Gaultier devant les oeuvres de l’expo 'Cine y moda', au CaixaForum de Sevilla. / M. G. @diariosevilla

Jusqu’au 19 mars 2023, il est possible de profiter de l’exposition « Cine y moda. Por Jean Paul Gaultier », à CaixaForum. Exposition qui arrive à Séville, après être passée à Paris et Madrid

Une courte biographie de Jean-Paul Gaultier, malgré tout…

Jean-Paul Gaultier, qui a récemment déposé les aiguilles, est une figure incontournable de la mode française. Révolution des formes, des couleurs et des genres, il bouleverse les codes rigides des canons de beauté dans les années 1980. Dans cette vague de nouveaux créateurs plus aventureux que leurs prédécesseurs (Alaïa, Mugler, Montana…), il se distingue grâce à ses défilés. Défilés qui sont de fait des représentations, des véritables shows dans lesquels les mannequins jouent un rôle actif, dansant, souriant, voire parlant.

Jean-Paul Gaultier, ce n’est donc pas juste son emblématique marinière. C’est un créateur « qui a du flair, en phase avec son temps » (dixit l’historien Olivier Saillard), avec un juste équilibre entre valeurs sûres et provoc. En 1985, c’est l’un des premiers à proposer des collections unisexes, les mannequins hommes défilant avec des jupes. Alors que l’époque était plutôt aux femmes vêtues d’habits masculins…

Influences multiples

L’objet de cette exposition, c’est de rendre hommage aux liens étroits entre mode et cinéma à travers le regard du designer. Deux arts qui s’influencent mutuellement, le travail de Jean-Paul Gaultier en est la preuve vivante. Il a en effet habillé de nombreuses stars, comme Madonna, Sharon Stone ou encore Catherine Deneuve. Et son imaginaire s’est nourri du septième art, d’où cette collaboration entre la Fondation La Caixa et et la Cinémathèque française.

L’accent est mis sur les vagues successives d’émancipation des femmes, un sujet qui a toujours beaucoup compté pour le designer. Il a en effet toujours magnifié la femme, en la plaçant au centre de ses créations, en exagérant ses attributs féminins (avec l’iconique corset, l’une des pièces maîtresses de la marque).

En plus des soixante mannequins, l’exposition offre un panel assez divers de supports artistiques, avec des extraits de films, des affiches, des photos, des croquis, en lien avec l’histoire du cinéma. On peut ainsi contempler le costume de « Superman » de Christopher Reeve, la robe de Victoria Abril dans le film Kika (film de Pedro Almodóvar, réalisateur espagnol) ou encore le short de Sylvester Stallone lorsqu’il jouait Rocky.

 

 

Et pour finir, quelques info pratiques

Exposition “Cine y moda. Por Jean Paul Gaultier”, à CaixaForum (calle López Pintado, s/n), Séville.

Quand : du 25/11/2022 au 19/03/2023.

Horaires : 10h – 20h, du lundi au dimanche. Fermeture le 25 décembre, le 1er et le 6 janvier.

Prix : 6 euros, gratuit pour les étudiants en art et les jeunes de moins de seize ans.

Entrées : vente sur le site internet proticketing.com

 

Du cinéma, des débats, des visites commentées autour de l’exposition, toutes les informations sur le site de la CaixaForum et sur l’Agenda de LePetitJournal/Andalousie

                     ——————————————————————————————-

Profitez de toutes les informationsInfo andalucia Sevilla malaga cordoue Grenade

nationales - comme internationales - en

vous abonnant ici 👉 à notre newsletter “Andalousie” gratuite

Ines Canto Sciences Po Lille

Inès Canto

D'origine espagnole, je m'installe à Séville pour un temps, avec le désir de découvrir plus en profondeur la culture et l'histoire de l'Andalousie. Intéressée par les sujets de société, la vie politique et l'actualité culturelle.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale