Saveurs d’Algérie : ces mets venus d’ailleurs. Episode 2: la Chorba

Par Hadia Beghoura | Publié le 15/02/2021 à 18:30 | Mis à jour le 21/02/2021 à 14:38
Photo : © freepik.com , Chorba
Cuisine algérienne Chorba

La série « Saveurs d’Algérie : ces mets venus d’ailleurs » continue cette fois-ci avec la Chorba, unr soupe préparée dans les quatre coins du pays.

Datant de l’époque ottomane, la Chorba reste à ce jour la soupe par excellence qui se prépare essentiellement pendant le mois de Ramadhan ou lors des grandes occasions.

Etymologie et origine de la Chorba

Le mot Chorba viendrait du turc « çorba » qui veut dire « potage », « soupe ». En plus d’être originaire de Turquie, on la retrouve dans plusieurs pays dont l’Ouzbékistan, la Roumanie, la Moldavie, l’Asie Centrale et l’Afghanistan. La différence réside dans l’appellation et les recettes.

La Chorba a été ramenée en Algérie par l’armée ottomane au 16ème siècle. Elle était consommée par les soldats appelés janissaires.

A quelles occasions la prépare-t-on en Algérie ?

La Chorba se prépare principalement pour les grandes occasions comme le mois de Ramadhan. Après la rupture du jeûne avec du lait (ou petit lait) et des dattes comme le veut la tradition, c’est la Chorba qui est servie en premier avant le plat principal. Elle est généralement accompagnée de pain traditionnel ou de boureks, des feuilles de briks roulées et farcies de viande hachée, poulet, légumes, épinards, fromage … ou autres aliments.

La Chorba est également servie lors des mariages, des fêtes religieuses et toute occasion réunissant les familles et les proches.

Les différentes Chorbas en Algérie

La Chorba est un plat cuisiné partout en Algérie. La différence entre une région et une autre résiderait dans sa préparation.

La Chorba frik est celle que nous retrouvons partout en Algérie. Le frik est du blé vert concassé que l’on fait cuire dans la soupe. Elle contient de la viande rouge et parfois des boulettes de viande hachée.

Dans l’algérois, on a une autre variante de la Chorba et qui est la Chorba blanche appelée « Chorba beida ». Elle est habituellement préparée avec du vermicelle et du poulet.

Enfin, dans l’ouest, c’est la H’rira qui est la plus populaire. Elle ressemble à la Chorba mais sa recette, sa texture et sa couleur diffèrent. Nous la retrouvons surtout au Maroc, d’où l’influence sur l’ouest algérien.

Cuisine algérienne les Chorbas
© freepik.com, les différentes Chorbas (Chorba frik, Chorba blanche, H'rira)

Recette de la Chorba

La recette la plus répandue de la Chorba en Algérie est celle de la Chorba Frik.

Ingrédients :

  • 1 verre de blé concassé (frik)
  • 250 g de viande d'agneau
  • 1 blanc de poulet
  • 2 c.à soupe d’huile
  • 1 c.à café de beurre
  • 1 oignon
  • 1 tête d’ail (facultatif)
  • 1 bouquet de coriandre
  • 1 branche de céleri
  • 3 tomates
  • 1 c.à soupe de concentrée de tomate
  • 1 c.à café de coriandre moulu
  • 1 c.à café de ras el-hanout
  • 1 c.à café de paprika
  • sel, poivre

Préparation :

Faire cuire la viande et le poulet dans une marmite après avoir chauffé l’huile et le beurre.

Ajouter l’oignon haché.

Ajouter l’ail et les épices

Ajouter la tomate concentrée et la tomate mixée, le paprika et le bouquet de coriandre et de céleri. On fait revenir à feu moyen puis on ajoute environ 2 litres d’eau et on porte à ébullition.

Mettre le frik et laisser cuire.

Ajouter de l’eau si nécessaire. Dès ébullition, baisser le feu et laisser cuire environ 15 minutes.

Dès que c’est prêt, servir la Chorba avec de la coriandre.

Hadia Beghoura

Hadia Beghoura

Après 3 années passées à Pékin, un diplôme de Master en Commerce International de l’université UIBE en poche, je suis revenue en Algérie pour y travailler. Mes passions sont l’équitation, les voyages et l’art
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Alger !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale