Dimanche 24 janvier 2021

Que commémore – t-on le 1er novembre en Algérie ?

Par Hadia Beghoura | Publié le 29/10/2020 à 12:00 | Mis à jour le 29/10/2020 à 12:00
Photo : Guerre algérie 1954
Guerre d'Algérie 1954

Voilà 58 ans que l’Algérie a fait du 1er novembre son jour de fête nationale. C’est une journée fériée et un des symboles de l’Algérie, au même titre que son hymne national ou son drapeau.

Quelle est l’histoire de cette date ? Que commémore-t-on ce jour –là ?  

01er novembre 1954 : le jour – J

L’Algérie, encore colonie française depuis 1830, a commencé à écrire son histoire de pays indépendant le 1er novembre 1954. Cette guerre de libération nationale opposait les Moudjahidines algériens, réunis sous la direction du FLN (Front de Libération Nationale), à la France.

Ce sont huit (8) années de guerre qui ont permis à l’Algérie d’obtenir son indépendance proclamée le 5 juillet 1962.

Cette guerre a fait trente mille morts du côté français et un million cinq cent mille Moudjahidines algériens, appelés Chouhadas (Martyrs), ont perdu la vie pour la libération de leur pays.

Chronologie de ce jour

Le FLN annonce au peuple algérien à travers la « Déclaration du 01er novembre 1954 » le début de la guerre d’indépendance de l’Algérie.

C’est Mohamed Boudiaf et Mourad Didouche qui dictent la déclaration au journaliste Mohamed Al-Aïchaoui chargé de la rédiger.

 La veille du 1er novembre 1954, l’Algérie était encore partagée entre 8 millions d’algériens et près d’un (01) million de citoyens français.

C’est dans l’Aurès que l’offensive de plusieurs groupes de Moudjahidines commence peu après minuit, le 1er novembre 1954. Du côté français, on l’appelle la « Toussaint rouge », en référence au jour de la « Toussaint », fête catholique.

Huit années de combat ont mené à l’indépendance de l’Algérie le 5 juillet 1962. Peu de temps après, ce sont des milliers de français qui ont quitté l’Algérie pour l’hexagone.

1er novembre 2020 : fête nationale et référendum constitutionnel

Cette année, en plus de la commémoration du déclenchement de la guerre d’indépendance de l’Algérie, les Algériens se dirigeront vers les urnes dans le cadre d’un référendum constitutionnel qui leur permettra de se prononcer sur une révision de la constitution.

Nous vous recommandons

Hadia Beghoura

Hadia Beghoura

Après 3 années passées à Pékin, un diplôme de Master en Commerce International de l’université UIBE en poche, je suis revenue en Algérie pour y travailler. Mes passions sont l’équitation, les voyages et l’art
0 Commentaire (s)Réagir