TEST: 2271

Espagne-France, parmi les pays développés dont l’économie est la moins libre

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 21/02/2022 à 16:00 | Mis à jour le 21/02/2022 à 17:25
Photo : Mathieu Stern
un personnage assis sur une pile de pièces de monnaie, lit le journal

L'indice de liberté économique (IEF) 2022 vient de sortir. Le classement du think tank américain Heritage Foundation est devenu une publication de référence pour évaluer les politiques économiques et les réformes mises en place par les différents gouvernements dans le monde. L’Espagne et la France peuvent mieux faire.

 

La Heritage Foundation, le premier think tank de Washington et le Wall Street Journal mesurent chaque année, depuis 1995, la liberté économique de 180 pays dans le monde. Les résultats sont ensuite compilés et publiés dans "l'indice de liberté économique" (Index of Economic Freedom IEF).

France-Espagne, modérément libres

En fonction du classement, l’indice prévoit quatre types de pays. Ceux qui sont libres (avec un score situé entre 80 et 100) ; ceux qui sont plutôt libres (de 70 à 79,9) ; ceux qui sont modérément libres (entre 60 et 69,9) ; La France et l’Espagne figurent tous deux dans cette catégorie. Et enfin les pays majoritairement ou totalement opprimés (de 0 a 59,9).

Globalement, en 2022, l'Espagne est encore loin des meilleures positions, puisqu'elle n'est que 41e dans le tableau des économies les plus libres (elle était 39e l’an passé), avec un score de 68,2 points sur 100. Ce résultat est inférieur à la moyenne régionale européenne mais supérieur à la moyenne mondiale. De plus, l'Espagne est classée 26e sur les 45 pays de la région Europe.

 

comparaison liberté économique espagne

 

France, 52e versus Espagne, 41e 

De son côté, il est curieux de constater que le niveau de liberté économique de la France est de seulement 65,9, ce qui fait de son économie la 52e plus libre de l'indice 2022 (en 2021, elle n’était que la 64e). Rappelons que le score de l’Espagne est de 41/180. En outre, la France est classée 31e sur 45 pays de la région Europe, et son score global est également inférieur à la moyenne régionale, mais supérieur à la moyenne mondiale.

Pour mesurer la liberté économique d’un pays, le think tank américain prend en compte 12 facteurs quantitatifs et qualitatifs, regroupés en quatre grandes catégories, ou piliers, de la liberté économique : En premier lieu, l’État de droit (droits de propriété, intégrité du gouvernement, efficacité judiciaire). Deuxièmement, la taille du gouvernement (dépenses publiques, charge fiscale, stabilité budgétaire) ; troisièmement, l’efficacité de la réglementation (liberté des entreprises, du travail, monétaire) et enfin, l'ouverture des marchés (liberté de commerce, d'investissement, et financière).

Chacune des douze libertés économiques de ces catégories est notée sur une échelle de 0 à 100. Le score global d'un pays est obtenu en faisant la moyenne de ces douze libertés économiques, un poids égal étant accordé à chacune d'entre elles. 

Ainsi, catégorie par catégorie, l'Espagne obtient 87,7 points pour les "droits de propriété" (contre 93,8 pour la France) ; 74,3 pour l'"efficacité judiciaire" (85,5 pour la France) ; 67,2 pour l'"absence de corruption" (75,9) ; 59,7 pour la "pression fiscale" (52,1) ; 38,3 pour les "dépenses publiques" (0,5) ; 29,7 pour la "stabilité budgétaire"(39,1) ; 75,2 pour la "liberté d'entreprise" (81,9) ; 61,8 pour la "flexibilité du travail" (58,8) ; 85,4 pour la "stabilité monétaire" (79,1) ; 84,2 pour la "liberté d'entreprise" (79,2) ; 85 pour les "facilités d'investissement" (75) ; et enfin 70 pour l'"absence d'interventionnisme du secteur financier" (également 70).

 

comparaison pression fiscale espagne

 

Plus grande pression fiscale de l’Espagne

On remarque que la pression fiscale, contrairement à ce que l’on peut penser, est supérieure en Espagne. De plus, en 1995, lorsque le think tank américain a commencé à faire cet indice, la différence entre les deux pays atteignait même les 15 points : La France avait un indice de pression fiscale de 60,8 face à 45,2  pour l’Espagne. Au fur et à mesure des années, on constate que la France a diminué sa pression fiscale, alors que l’Espagne l’a fortement augmenté. Et c’est ainsi qu’en 2022, l’Espagne (59,7) et la France (52,1) ne sont plus qu’à 7 points de différence… 

 

comparaison corruption espagne

 

Mais plus de corruption en Espagne

En revanche, pour ce qui est de la corruption, la comparaison est nettement défavorable pour l’Espagne, même si la différence entre les deux voisins s’est amoindrie avec les années. Ainsi, en 1995, la France pouvait se targuer d’avoir un score excellent, avec 90/100. A la même date, l’Espagne n’arrivait qu’à la moyenne, avec 50/100. Aujourd’hui, les deux pays n’ont plus que huit points d’écart (67,2 pour l’Espagne contre 75,9 pour la France). Cette dernière avait même dégringolé jusqu’à 63 points en 2004, alors que cette même année, l’Espagne atteignait son record historique, avec 70. Quant aux libertés d’investissement ou d’entreprise, elles sont plus importantes en Espagne et ce, depuis 1995.

 

indice liberté économique

Les meilleurs élèves

Singapour consolide sa position d'économie la plus libéralisée du monde, avec un score global de 84,4/100. Pendant 25 ans, Hong Kong est restée la nº 1 de ce classement, mais le think tank a finalement dû la retirer par manque d’information. La Suisse et l’Irlande partagent le podium avec le pays asiatique. L’indice de liberté économique de la Suisse est de 84,2, ce qui fait de son économie la deuxième plus libre de l'indice 2022, mais aussi la première des 45 pays de la région Europe. Son score global est nettement supérieur aux moyennes régionale et mondiale.

En ce qui concerne l'Irlande, siège de plusieurs multinationales en Europe, son score est de 82, ce qui fait de son économie la troisième plus libre de l'indice 2022. L'Irlande se classe par ailleurs au 2e rang des 45 pays de la région Europe, et son score global est supérieur aux moyennes régionale et mondiale.

Dans les sept pays considérés comme ayant l’économie la plus libre, on en trouve deux autres sur le continent européen : Le Luxembourg, en 5e position et l’Estonie, en 7e. Parmi les pays relativement libres en Europe, on peut citer les Pays Bas (8e) ; la Finlande (9e) ; le Danemark (10e) ; la Suède (11e) ; l’Islande (13e) ; la Norvège (14e) ; l’Allemagne (16e) ; la Lituanie (17E), la République Tchèque (21e) ; l’Autriche (22e) ; Chypre (23e), Le Royaume Uni (25e) ; Malte (27e) ; La Bulgarie (29e) ; Le Portugal (31e).

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale