Fêter Noël sur le Caillou !

Par Emilie Ginoux | Publié le 21/12/2021 à 21:30 | Mis à jour le 22/12/2021 à 15:24
pere de noel a la plage

Contrairement à la métropole, l’hiver austral n’est pas caractérisé par la neige en Nouvelle-Calédonie. Le mois de décembre fait parti des mois les plus chauds de l’année en Calédonie puisqu’il marque le début de la saison d’été (pour comparer à la France). Voir le père-noël en maillot de bain sur la plage peut paraitre surprenant et pourtant c’est assez rare, alors autant en profiter comme lui !

 

Comment profiter des fêtes en Nouvelle-Calédonie ?

Même si la neige ou le froid peuvent vous manquer, votre petit cœur sera vite comblé par les magnifiques illuminations que mettent en place toutes les communes de la Nouvelle-Calédonie, même les plus petites.

A Nouméa, sur la place des Cocotiers, le grand sapin émerveille petits et grands durant les fêtes. Et, sous le sapin, la boîte aux lettres du Père Noël attend les souhaits de chacun.

Des vide-greniers et marchés de noël sont organisés un peu partout et vous aideront à vous dégoter de jolis cadeaux artisanaux. Profitez-en aussi pour admirer les nombreuses parades et assister aux concerts ou spectacles organisés ça et là.

Si vous allez à la messe de noël, vous verrez les calédoniens se parer de leurs plus belles tenues et costumes traditionnels. 

Enfin, il fait chaud, c’est l’été, et la plage est tout à vous ! A défaut de bonhomme de neige, vous pourrez vous essayer au bonhomme de sable.

 

Le repas de noël sur le Caillou

Hormis le Bougna et le Poe, qui sortent de l’ordinaire car il faut beaucoup de temps pour les préparer, il n’existe pas de plats typiques de fête à proprement parlé car en Nouvelle-Calédonie, la cuisine, comme la population, forme un formidable mélange de cultures différentes.

Pour parler du Bougna, c’est un plat traditionnel mélanésien est à base viande ou de poisson, de patate douce, de banane, de manioc, d’igname et de lait de coco, cuit dans des feuilles de bananier, à l’étouffée, enterré la plupart du temps.

Quant au Poe, c’est à la fois un accompagnement et un dessert.  Ce met tahitien est traditionnellement réalisé à base de citrouille, de farine de manioc et d’un peu de sucre.  Mais on peut aussi remplacer la citrouille par de la goyave, de la papaye ou encore de la patate douce ou de la banane.  Il peut être mangé tiède avec du lait coco ou bien froid. Si vous ne connaissez pas c’est un délice.

Vous pouvez également opter pour un plat de poisson ou du cerf (en civet, en brochette, en salade…), ou bien encore un Bami (plat mêlant poulet, crevettes et de nombreux légumes).

Toutes ces recettes sont généralement accompagnées d’achards de légumes, d’igname, de manioc, de patate douce, de taro, ou de banane Poingo.

 

Enfin, pour les fans, les fruits de mer restent une valeur sûre et le caillou regorge de variétés : langoustes Porcelaine, huitres, crabes (de Palétuviers), grosses crevettes…

 

Passez de joyeuses fêtes !

 

 

EMILIE GINOUX NC

Emilie Ginoux

Épicurienne et curieuse, Emilie est une touche à tout. Forte de son expérience d'expat sur le Caillou elle rejoint la team de la Nouvelle-Calédonie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.

À lire sur votre édition internationale