Mercredi 26 septembre 2018
Tel Aviv
Tel Aviv
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

US ET COUTUMES : Le Chabbat, le jour de repos hebdomadaire

Par Virginie Sabag | Publié le 22/10/2017 à 01:00 | Mis à jour le 30/11/2017 à 14:01
Photo : Les symboles de chabbat : bougies, verre de vin, pains Halots
US ET COUTUMES : Le Chabbat, le jour de repos hebdomadaire

Vous êtes fraîchement arrivés en Israël et votre voisin ou collègue vous a invité à venir partager son repas de chabbat chez lui, avec votre petite famille. Vous êtes ravis, vous allez pouvoir « entrer » dans le quotidien d’une vraie famille israélienne ! Oui mais voilà, vous n’êtes pas sûr(e) des us et coutumes du chabbat, surtout si vos hôtes sont très pratiquants…Que faire ou ne pas faire ? Dois-je emmener un cadeau à la maîtresse de maison ? Quoi comme cadeau ? Le Petit Journal.com Tel Aviv vous livre ici les règles de conduite à suivre.

Le chabbat ou shabbat (hébreu : שבת - cessation, en yiddish שבת ou, rarement, שאַבעס, shabbes) est le jour de repos assigné au septième jour de la semaine juive, le samedi, qui commence dès la tombée de la nuit du vendredi soir. Élément fondamental de la religion, il est observé par beaucoup de Juifs.

Au-delà des notions de permis et d'interdit, le chabbat est surtout considéré comme un jour hors du temps et des contingences matérielles, un jour durant lequel toutes les activités extérieures doivent être réduites pour se concentrer sur sa famille et son foyer. Il y est surtout question d'activités dans son cercle familial, de moments pour se ressourcer, de repas en famille... Il commence le vendredi, 18 minutes avant le coucher du soleil et se termine le samedi après l'apparition de 3 étoiles moyennes dans le ciel (approximativement 40 minutes après le coucher du soleil).

 

La chabbat, jour de repos et de spiritualité par excellence

Les pratiques varient selon que l’on respecte à la lettre les interdictions liées à chabbat ou pas. En effet, le chabbat étant fait pour se reposer et se consacrer au spirituel, tous les « travaux » ou actions rappelant un travail ne sont pas autorisés que ce soit au domicile ou en dehors ! exemples les plus classiques sont les suivants :

  • On n’allume pas de feu, summum de l’interdiction ! puisqu’avant allumer un feu était considéré comme un travail en soit,

  • On ne fait pas cuire / on ne cuisine pas (garder les aliments chauds, cuisinés avant chabbat, au moyen d’une plaque de chabbat (plata) ou d’une marmite électrique est autorisé)

  • On n’utilise pas l’électricité (ni ascenseur, ni TV, ni téléphone, ni électroménager, ni moyen de transport) - Des minuteries peuvent être utilisées pour allumer ou éteindre automatiquement les lumières pendant chabbat, à condition de les régler avant l’entrée de chabbat.

  • On n’achète pas (on ne touche pas d’argent)

  • On ne se coupe pas les cheveux

  • On n’écrit, n’efface pas de lettres, ni déchire de papier

  • On n’arrose pas des plantes / ne cueille pas de fleurs (ou toute action qui exprime l’emprise que l’homme a sur le monde)

Pourquoi ces interdits ?

Selon la Torah, au septième jour de création, le monde est achevé par D-ieu et l’homme accompli :

« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. » Exode 20:8-11.

Le chabbat (samedi) est le rappel hebdomadaire de cet accomplissement.

On s’efforce, pendant le jour du chabbat, d'introduire la présence de Dieu dans ce monde. On s’abstient de toute création, dans le but de réaffirmer que nous ne sommes pas maîtres de notre destin. Quelqu'un d'autre s’en occupe.

Lorsque Dieu dit : « Six jours par semaine vous ferez tout votre travail », Il ne fait pas référence uniquement aux tâches à exécuter au travail ou à la maison. Il est question de nous-mêmes et de la manière dont nous devons nous efforcer de travailler sur nous-mêmes. Le Chabbat est là pour nous interpeller sur ce que nous voulons être : nous accomplir, travailler notre personnalité, prendre conscience de notre caractère unique et acquérir un sentiment d’achèvement.

Le chabbat est également jour chômé officiel en Israël, et outre les magasins, les transports publics ne fonctionnent pas.

Note importante :

Les lois du chabbat sont mises de côté pour pouvoir sauver une vie. Quand une vie humaine est en danger, tout doit être fait afin de la sauver. C’est pourquoi on peut, pendant chabbat, conduire à l’hôpital toute personne qui se trouve dans une situation d'urgence. Le téléphone peut être utilisé, et ainsi de suite.

 

Savoir-vivre et respect de chabbat

Si vous êtes invité, voici ce qu’il faut savoir :

  • Préférez des fleurs ou des objets utiles pour la maison/cuisine en guise de cadeau plutôt que des mets à déguster (sauf si ces derniers sont strictement casher, mais là aussi, il existe plusieurs niveaux de casherout…),

  • Eteignez votre portable (si vous l’emmener et que vous ne respectez pas chabbat) afin de ne pas mettre mal à l’aise votre hôte,

  • N’éteignez pas les lumières laissées allumées (aux toilettes par exemple), c’est fait exprès !

  • Posez vos éventuelles questions après le kiddouch / motsi (prières du vin et du pain avant l’ouverture du repas), vos hôtes ne pourront pas interrompre leur cérémonie pour vous expliquer le pourquoi du comment,

  • Participez en mettant une kippa pour les hommes, en vous levant pour le kiddouch, en allant vous rincer les mains pour les ablutions avant le motsi…bien sûr, si vous en avez envie (car rien ne vous oblige à le faire). Vos hôtes apprécieront cette marque de respect !

  • Saluez vos hôtes en disant « Chabbat chalom » !

Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter à notre tour Chabbat chalom !

Sources et crédit photo : Wikipédia, Aish, auteur.

Virginie SABAG (www.lepetitjournal.com/tel-aviv) – dimanche 22 octobre 2017

 

 

virginie sabag

Virginie Sabag

Directrice générale de Lepetitjournal.com Tel Aviv. Spécialiste des thèmes Société, Business, Gestion de Budget, Décryptage. Elle est votre interlocuteur commercial pour les campagnes publicitaires sur les pages dédiées à Israël et pour tout partenariat.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tel Aviv

Entre Israël et l'Egypte, quarante ans de "paix froide"

Quarante ans après les accords de Camp David, Israël et l'Egypte vivent une paix "froide", les relations diplomatiques entre Etats n'ayant pas réussi à réchauffer les sentiments de la population

Actualités

AGS : 10 astuces déménagement

Logement, emploi, scolarisation des enfants... Un déménagement implique de nombreux changements. Afin de bien préparer votre déménagement et votre relocation, AGS Déménagement International

Que faire à Tel Aviv ?

SPORT

IDEE SORTIE - Une patinoire à Tel Aviv !

Par ces temps pluvieux, plages et parcs n'ont plus trop la côte à Tel Aviv. Pour son idée sortie du jeudi, lepetitjournal Tel Aviv vous propose une activité hivernale en lieu et place de la patinoire