Mercredi 14 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

KEY FIGURES - Ramon Magsaysay, « l'idole des masses » 

Par lycee francais manille | Publié le 28/03/2018 à 21:00 | Mis à jour le 02/04/2018 à 01:34
Magsaysay-1

Seconde chronique consacrée par les élèves de 2de du Lycée français de Manille à ces « key historical figures of the Philippines nation »… ces figures historiques qui ont « fait » les Philippines.

Interview exclusive du septième président des Philippines, Ramon Magsaysay.

 

Lepetitjournal.com/manille : Parlez-nous, pour commencer, de votre enfance et votre famille. 

 

Ramon Magsaysay : Je suis né le 31 août 1907 à Zambales, dans l'archipel des Philippines. Je me suis marié avec Luz Magsaysay, comme moi d’origine philippine. J'ai eu avec elle trois enfants.

 

J'ai étudié, de 1928 à 1932, à l'Institut du Commerce du Collège José Rizal, où j'ai obtenu un bachelor de commerce. Ensuite, j'ai suivi un parcours dans le domaine médical et l'ingénierie à l'Université des Philippines. J'ai aussi travaillé comme mécanicien pour une compagnie de bus. 

 

Pouvez-vous retracer pour nous votre carrière politique ? 

 

Au début de la Seconde guerre mondiale, j'ai rejoint l’équipe motorisée de la 31ème division d'infanterie de l'armée philippine. J'ai été nommé capitaine et j'avais pour mission d’éliminer toute présence japonaise de la côte de Zambales avant le débarquement des forces américaines.

 

En 1946, j'ai été élu député. Puis réélu quelques années plus tard pour un second mandat. Durant ces deux mandats, j'ai exercé ma députation en tant que président du comité de la défense nationale de l’assemblée.

 

J'ai mené l'une des campagnes les plus efficaces de l’histoire moderne contre la guérilla des Huks (ou Huksbalahaps), une rébellion communiste présente en Asie du sud-est.

 

Quel rôle considérez-vous avoir joué dans l'histoire des Philippines ? 

 

Je suis devenu le septième président des Philippines en 1953 après avoir réussi à vaincre, comme je viens de vous le préciser, le mouvement Hukbalahap. Le parti Nationaliste a soutenu ma candidature à la présidence contre Quirino.

 

En tant que président des Philippines, j'ai notamment mis en place une réforme agraire importante.

 

J'ai toujours été un ami proche et un partisan des États Unis et je me suis un engagé contre le communisme pendant la guerre froide.

 

MGSSGrâce à moi les Philippines sont devenues membre de l'Organisation du Traité de l'Asie du Sud-Est.

 

J’ai été surnommé « l'Idole des masses » et ai reçu le prix Nobel de l'Asie. Ce prix reconnaît l'intégrité et le courage des individus et des organisations en Asie.  

 

 

Nadine HALILI – 2de LFM

 

N.D.R. : Comme l'ensemble des articles de cette chronique, cette "interview exclusive" d'un personnage historique est évidemment une interview fictive écrite à partir d'éléments historiques avérés.

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Aeeh21 jeu 29/03/2018 - 08:34

Bonjour, Ramon Magsaysay est decede dans un accident d'avion en 1957. Je me demande alors comment a-t-il pu repondre a votre "interview exclusive"?!!!

Répondre
Commentaire avatar

manille lun 02/04/2018 - 01:40

Bonjour, Je viens d'ajouter la N.D.R. (note de la rédaction) qui figurait sur la première de ces chroniques et avait été oubliée sur cette seconde chronique. La précision ne s'avère donc pas inutile : "Comme l'ensemble des articles de cette chronique, cette "interview exclusive" d'un personnage historique est évidemment une interview fictive écrite à partir d'éléments historiques avérés." Merci pour votre attention. Cordialement. François Coudray, rédacteur en chef

Répondre