Mercredi 11 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ASSABIL – Le Liban a ses bibliothèques publiques

Par Douaa Kaaki | Publié le 06/12/2016 à 19:21 | Mis à jour le 09/10/2018 à 16:48
assabil

Vous recherchez un endroit dans lequel, comme vous le faisiez en France, où vous pourrez lire gratuitement le journal, emprunter des bouquins, avoir accès à des ouvrages de référence pour faire des recherches ? Nous vous proposons les bibliothèques Assabil.

 

Assabil est une ONG libanaise à but non lucratif, fondée en 1997. Son objectif premier est d'encourager la lecture, en la rendant accessible à tous. Son réseau comporte 25 bibliothèques réparties sur tout le Liban, dont trois sont en partenariat avec la municipalité de Beyrouth.

Le premier accord, établi avec la bibliothèque de Bachoura, fut un succès, ce qui a entrainé la signature de deux autres conventions : l'un avec la bibliothèque de Geitawi, à Achrafieh, et l'autre, avec la bibliothèque de Monot, près du théâtre Monot et du Conservatoire de la musique.

Toutes possèdent un fond varié de documents : magazines, romans, BD, ?.  dans 3 langues (principalement en arabe et en français, mais aussi en anglais). En parallèle, chacune tente de répondre aux besoins spécifiques du quartier où elle se trouve: la bibliothèque de Monot, par exemple, possède une collection d'ouvrages portant sur l'Art.

Les bibliothèques à Beyrouth sont gérées directement par Assabil. En revanche, cette dernière ne fait que superviser et soutenir celles qui se trouvent hors Beyrouth.

En 2008, un nouveau concept fut lancé : le « Kotobus », c'est-à-dire bibliobus (« kotob » signifie « livres » en arabe). L'idée est née suite à la guerre de 2006 qui a entraîné la destruction de plusieurs bibliothèques. Il s'agit de « sortir vers les lecteurs ». Cette bibliothèque ambulante fait un tour non seulement dans les écoles publiques de Beyrouth et de ses banlieues, mais aussi dans les camps de réfugiés palestiniens et syriens. Conduite par un chauffeur, elle transporte avec elle deux animateurs, formés pour gérer un public réputé difficile et chargés d'organiser des activités ludiques (lecture d?histoires, travaux manuels et artistiques, etc).

Par ailleurs, il nous faut souligner le rôle majeur qu'a joué la France dans le lancement du projet d'Assabil. Pendant près d'une dizaine d'années, la région Ile-de-France fut un partenaire très impliqué. Elle a financé d'une part l'achat des livres, sans imposer aucune restriction linguistique, préconisant l'achat des livres écrits en français. D'autre part la région finance des activités, les études sociologiques et les transports d'élèves d'écoles publiques venus visiter les bibliothèques Assabil. 

L'accès à la bibliothèque et aux services qu'elle offre (dont des ordinateurs connectés a internet) est gratuit. Le prêt à domicile est néanmoins réservé aux abonnés. Le tarif d'abonnement ne consiste qu'en une cotisation symbolique de 10.000LL, somme versée à vie et remboursable lors de l'arrêt du prêt. Il est possible d'emprunter jusqu'à sept documents (livres, revues  et documents audiovisuels) pour une durée de trois semaines.
Le catalogue des livres est consultable en ligne : http://search.assabil.com/uhtbin/cgisirsi.exe/?ps=XKGqj9fcOD/MAIN/144340002/60/502/X

A la question : « Des projets à venir ? », Clarisse Chebli, coordinatrice du réseau des bibliothèques publiques municipales de Beyrouth, répond, pleine d'espoir: « Elargir notre réseau au sein de la capitale ».  
 

 Liste des activités

Des activités culturelles diversifiées sont organisées dans les bibliothèques de Beyrouth :

- L'« heure du conte », généralement suivie d'activités manuelles, s'adresse aux enfants.
Tous les vendredis, à 16h, à Bachoura et Geitawi.
Tous les samedis, à 11 heures, uniquement à Monot.

- Le ciné-club vise un public plus âgé.
Des courts métrages libanais sont projetés, en collaboration avec l?association « Nadi li kel el-nass ».

- Une soirée d'écoute musicale orientale, organisée une fois par mois.

- Des rencontres avec des auteurs ont parfois lieu. 

 

Pour plus de renseignements, consultez le site d'Assabil : http://www.assabil.com/fr
Veillez à vous renseigner auprès de chaque bibliothèque pour plus de précision à propos des activités. Les adresses et numéros de toutes les bibliothèques partenaires sont disponibles ici :
http://www.assabil.com/fr/partner.php

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Beyrouth

COMMUNIQUÉ

FANTASMEEM du Goethe-Institut Libanon en soutien aux designers

Lancé en septembre 2018, le programme FANTASMEEM vise à construire un pont entre la créativité artistique, l’artisanat et l’entreprenariat culturel avec un intérêt particulier pour le design.

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.

Sur le même sujet