Jeudi 17 octobre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Barcelone bannit les véhicules les plus polluants

Par Francis Mateo | Publié le 18/09/2019 à 18:38 | Mis à jour le 18/09/2019 à 18:43
Photo : Ajuntament Barcelona
zbe barcelone

La nouvelle réglementation imposant des restrictions d'accès sera entérinée en décembre pour entrer en viguer au 1er janvier 2020. Et le premiers procès verbaux seront dressés en avril. 

 

Les régles sont désormais clairement établies : la mairie de Barcelone, l'Aire Métropolitaine et la Generalitat se sont entendus pour restreindre l'accès des véhicules les plus polluants au centre de la capitale catalane à partir du 1er janvier 2020. Concrètement, deux catégories de véhicules sont concernés : les voitures à moteur essence construites avant l'an 2000, ainsi que les automobiles, camions et fourgonnettes diesel sortis d’usine avant 2005. 

 

La ZBE concerne Barcelone, mais également les communes de l'Aire Métropolitaine, dont L'Hospitalet de Llobregat, Cornella, Esplugues de Llobregat et Sant Adrià del Besos

 

Ce sont ainsi quelque 50.000 immatriculations qui sont concernées et qui ne pourront circuler dans la Zone de Basses Émissions (ZBE). Un périmètre représentant tout de même plus de 95 kilomètres carrés. À titre de comparaison, l'aire de restriction d'accès à Madrid Central -dont la mise en place avait suscité une levée de boucliers de la part des commerçants et professionnels de la livraison- représente un vingtième de cette ZBE barcelonaise. Une zone qui concerne Barcelone, mais également les communes de l'Aire Métropolitaine, dont L'Hospitalet de Llobregat, Cornella, Esplugues de Llobregat et Sant Adrià del Besos. Pour pénétrer dans cet espace protégé, tous les véhicules autorisés devront disposer d'une vignette fournie par la DGT (Direccion General de Trafico) ; à défaut, il en coûtera entre 2.000 et 1.800 € d'amende.

 

Aménagements

"C'est une mesure historique marquant un avant et un après", s’est félicitée Ada Colau en commentant cette décision qui doit permettre de réduire de 30% les émissions polluantes dans la ZBE, selon la Maire de Barcelone. Pour autant, des mesures d'aménagement seront adoptées pour permettre une application raisonnable de la nouvelle réglementation et éviter l’opposition frontale avec les usagers (qui a consistué un des sujets chaud des dernières Municipales à Madrid). Avec d’abord un aménagement des horaires d'accès : l'interdiction de pénétrer dans la ZBE sans vignette sera effective les jours ouvrés entre 7h00 et 20h00, ce qui laisse une marge notamment aux transporteurs. 

Un délai de tolérance sera également admis : même si la mesure entrera en vigueur au 1er janvier 2020 (après validation du conseil municipal en décembre 2019), les premiers procès verbaux ne seront dressés qu'à partir du mois d'avril, dans une démarche pédagogique. La municipalité annonce enfin la mise en place d'une plateforme numérique pour autoriser une dizaine de déplacements par an dans la ZBE aux propriétaires de véhicules sans vignette, sous condition de déclaration préalable sur ce site dédié. Une façon d'appliquer en souplesse une mesure qui concerne d'abord la santé publique : la pollution atmosphérique serait responsable de plus de 350 décès prématurés à Barcelone chaque année. 

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Madrid Appercu
INTERVIEW

Marc Cerdan : "Le français a le vent en poupe"

Le Secrétaire Général de la Fondation Alliance Française, en visite à Madrid, a souligné l’augmentation de l’enseignement et de la certification de la langue de Molière en Espagne

Sur le même sujet