Mardi 25 septembre 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le casse-tête des autoroutes payantes en Espagne

Par Camille Guil | Publié le 09/04/2018 à 07:01 | Mis à jour le 09/04/2018 à 17:17
Photo : CC0 Creative Commons
péage autoroute espagne

Avec seulement 18% de son réseau autoroutier payant, l'Espagne est l'un des pays européens avec le moins de péage, en 26e position. 

La plupart des pays européens ont 100% de leur réseau autoroutier payant, cinq fois le niveau de l'Espagne ! Dans le cas de la France, comme l'Italie, elle se situe autour des 80%. Pas de péages c'est un manque à gagner pour l'Etat, et c'est le débat qui agite la péninsule Ibérique, car la concession de plusieurs autoroutes va toucher à sa fin et la question de l'après se pose.

 

Les péages en Espagne

 

En Espagne, 37 autoroutes sont payantes, cela représente 18% du réseau autoroutier espagnol.
Neuf autoroutes ont été déclarées en faillite en 2017 : la R2, la R3, la R4, la R5, l'AP -41, l'axe de l'aéroport Adolfo Suarez Barajas de Madrid, l'AP-36, la rocade d'Alicante et l'AP 7 entre Carthagène et Vera. La baisse de la circulation et de la construction des routes parallèles ont été mises en cause pour expliquer cette situation. Le gouvernement a élaboré un plan de sauvetage de ces routes qui vont être reprises par la Compagnie d'Etat des Infrastructure Terrestres (Seittsa). Le retour à la propriété publique générera 34,4 millions d'€ à l'Etat en 2018. Un montant qui ne compensera pas le coût du sauvetage qui dépassera les 2,5 milliards d'€ rapporte El País.

Voici la liste des autoroutes à péages espagnoles. Réparties en deux catégories : celles prises en charge par l'Etat et celles qui dépendent des communautés autonomes.
Celles qui sont en rouge sont en faillite, celles en vert sont rentables.

 

– Prises en charge par l'Etat :

Autoroute AP -1 Burgos-Armiñón
Autoroute AP -2 Saragosse – Méditerranée
Autoroute AP 36 Ocaña – La Roda
Autoroute AP -4 Sevilla – Cádiz
Autoroute AP -41 Madrid – Toledo
Autoroute AP -46 Alto de las Pedrizas – Málaga
AP -51 AP 6 connexion d'autoroute à Ávila.
Autoroute AP – 53 St Jacques de Compostelle – Alto de Santo Domingo
Autoroute AP -6  Villalba – Villacastín – Adanero
Autoroute AP 61 AP6 connexion avec Ségovie
Autoroute AP 66 Campomanes – León
Autoroute AP 68 Bilbao- Saragosse
Autoroute AP 7 La Jonquera – Montemeló
Autoroute AP 7 Montmeló – Tarragone
Autoroute AP 7 Tarragone- Valence
Autoroute AP 7 Valence – Alicante

Autoroute AP -7 Périphérique d'Alicante
Autoroute AP-7 Alicante-Carthagène
Autoroute AP-7 Carthagène-Vera
Autoroute AP-7 Málaga-Estepona 
Autoroute AP-7 Estepona-Guadiaro
Autoroute AP-71 León-Astorga
Autoroute AP-9 Ferrol-frontière portugaise
Autoroute M-12 aéroport
R-2 autoroute Madrid-Guadalajara
Autoroute R-3 Madrid-Arganda del Rey
Autoroute R-4 Madrid-Ocaña
Autoroute R-5 Madrid-Navalcarnero

 

– Celles qui dépendent des communautés autonomes :

AP-1 Autoroute Vitoria-Éibar : conseils de Guipúizcoa et Álava
Autoroute AP-8 Behobia-Trapagaran conseils provinciaux de Vizcaya et de Guipúzcoa 
Autopista AP-15 Tudela-Irurzun  géré par Autopistas de Navarra. 
Autoroute AG-55 A Coruña-Carballo dépend de la  Xunta de Galicia
Autoroute AG-57 Vigo-Bayonne
Autoroute C-16 Barcelone-Manresa Generalitat de Catalogne
Autoroute C-31 / C-32 Montgat-Blanes Generalitat de Catalogne
Autoroute C-32 Castelldefels-El Vendrell Generalitat de Catalogne
Autoroute C-33 Barcelona-Montmeló Generalitat de Catalogne

 

autoroutes payantes espagne


Les autoroutes à péage sont inégalement réparties au sein du pays : la Catalogne est la communauté avec le plus de kilomètres payants, un total de 633, suivie de Valence (367), la Galice (327), Castille et Leon (277) et du Pays Basque (254).  Dans le cas contraire, les Asturies n'en comptent que 22 et les îles Baléares, les Canaries, la Cantabrie et l'Estrémadure n'ont aucun kilomètre de route payante ! 
 

Les péages sur les autoroutes catalanes constituent une source de grogne récurrente et participent à la sensation de nombreux Catalans d'un traitement discriminatoire par rapport aux autres habitants du pays. Tandis que l'Espagne profitait dans les années 80 du FEDER, le fond européen permettant de financer les infrastructures des pays les moins développés, pour compléter un réseau autoroutier en retard, et instaurait ainsi les autoroutes gratuites qui organisent aujourd'hui encore en grande partie le territoire, une grande partie des autoroutes catalanes ont été construites plus tôt, dans les années 70. De compétence autonomique (avec la lettre C) ou estatale (A), elles sont depuis l'origine payantes.

 


Que faire des péages en fin de concession ?

 

Dans les prochains mois, l'Espagne va être confrontée à un choix crucial : que faire des autoroutes à péages dont les concessions vont prendre fin ? La première échéance est le 30 novembre 2018 et le gouvernement n'a pas encore révelé quel sera son modèle de gestion, il s'est pour l'instant seulement engagé à ne pas prolonger les contrats.

L'association patronale des concessionnaires Seopan a défendu la nécessité pour le gouvernement de maintenir les péages sur les autoroutes. Selon ses estimations, la reprise des autoroutes par l'Etat aurait un coût pour les finances publiques d'environ 450 millions d'€, mais si les péages étaient supprimés sur l'ensemble du réseau espagnol, le chiffre s'élèverait à 1.000 millions. L'association a élaboré une proposition pour l'autoroute AP-1 entre Burgos et Armiñón dont la concession expire le 30 novembre. Parmi les mesures qu'elles ont proposé, l'une d'entre elles est d'instaurer un tarif préférentiel pour les usagers résidant dans la région. Il serait en effet incohérent que l'Etat assume le coût d'une route dont le trafic correspond de 30 à 50% de poids lourds étrangers selon la période de l'année.

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Barcelone ?

#MAVIEDEXPAT

Les rdv de la rentrée de la communauté française de Barcelone

La rentrée amène avec elle son lot d’activités. Parmi elles, les rencontres des Français sur Barcelone sont à l’honneur en offrant de nombreuses possibilités de pouvoir se réunir et réseauter.

Sur le même sujet