Dimanche 17 octobre 2021
TEST: 3951

Guillaume Arquer: tête de la liste #Ensemble!

Par Arnaud Béasse | Publié le 17/05/2021 à 17:45 | Mis à jour le 20/05/2021 à 20:25
Photo : Guillaume Arquer
Photo Guillaume Arquer

Représentant la liste #Ensemble!, Guillaume Arquer présente le projet de son équipe pour les élections des conseillers des Français de l'étranger pour la circonscription Autriche, Slovaquie et Slovénie.

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Lyonnais aux origines multiples en Europe du sud et de l’est, professionnel du monde de la Santé, j’ai créé ma TPE en Slovaquie il y a 11 ans. Investi au service de la communauté française via le monde associatif (UFE), j’ai été candidat aux élections consulaires de 2014 puis suis devenu conseiller consulaire en 2016. Ancien candidat aux élections européennes de 2019 en représentation des Français de l’étranger sur la liste de la droite et du centre (PPE), j’ai l’honneur et le plaisir de mener la liste #Ensemble! aux élections des conseillers des Français de l’étranger sur notre circonscription consulaire le 30 mai 2021.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Notre liste #Ensemble! est la seule à être composée de ressortissants résidant dans les trois pays de notre circonscription consulaire. Ils ont des profils variés à l’image de notre communauté. Certains ont un profil politique, d’autres un profil purement associatif, académique ou encore entrepreneurial. Nous sommes une équipe diversifiée mais unie dans la défense des intérêts de la communauté française d’Autriche Slovaquie et Slovénie.

 

Notre défi est d'inverser la spirale qui a fait de nous des Français de seconde zone

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français d’Autriche, Slovaquie et Slovénie ?

Après les mandats de la présidence Hollande puis l’actuel de la présidence Macron, nous avons un défi commun avec l’ensemble de nos compatriotes résidant hors de France qui est celui d’inverser la spirale qui a fait de nous des Français de seconde zone, avec multitude de devoirs mais sans pratiquement de droits, le tout saupoudré de l’opprobre et de la vision caricaturale de nombre de décideurs de la vie publique hexagonale à notre égard.

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

La mission d’un Conseiller des Français de l’étranger possède deux faces complémentaires :

1- La proximité et l’aide à nos concitoyens de la circonscription via notamment notre implication dans les commissions des bourses scolaires ou du dispositif STAFE. Nous nous devons aussi d’être un lien de mise en relation entre nos compatriotes et l’Administration.

2- En tant que grands électeurs sénatoriaux, les conseillers des Français de l’étranger sont le relais pour faire remonter à Paris les préoccupations de nos concitoyens. Dans notre cas, nous sommes les seuls représentants officiels de la majorité sénatoriale avec les avantages que cela apporte dans la défense des intérêts de la communauté française.

A noter, que lorsque le ou les conseillers ont par ailleurs de bonnes relations avec les gouvernements et autres échelons de représentation de nos pays d’accueil, cela peut être également très utile à notre communauté. La candidature #Ensemble! qui représente la Majorité Sénatoriale est la seule à pouvoir compter sur le soutien visible et écrit des trois chefs de gouvernement de nos pays d’accueil.

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Avec l’aide de la majorité sénatoriale, nous souhaitons poursuivre notre action au service des Français d’Autriche Slovaquie et Slovénie :

  • nous souhaitons l’évolution du dispositif STAFE qui s’est révélé être nocif et bureaucratique pour nos associations françaises à l’étranger,
  • nous lutterons pour donner plus de moyens à l’AEFE afin de rendre plus accessible le réseau aux familles françaises de notre circonscription,
  • nous proposerons que lors des prochaines élections, d’autres bureaux de vote soient rétablis (Innsbruck-Tyrol) ou envisagés (Graz, Salzbourg ou encore Cassovie-Košice),
  • nous poursuivrons avec la majorité sénatoriale la coopération la plus proche possible avec le tissu de sociétés françaises qui représente l’excellence et le rayonnement français à l’étranger.

 

Nous vous recommandons
arnaud beasse

Arnaud Béasse

Responsable de l’édition lepetitjournal.com/vienne. Mon retour à Vienne après 20 ans d’expatriation accompagnée par lepetitjournal.com m’a conduit à créer cette édition pour rassembler l’actualité francophone en Autriche.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne