Mercredi 29 septembre 2021
TEST: 2298

Zalipie, le plus beau village de Pologne !

Par Emma Monbrun | Publié le 19/04/2021 à 15:32 | Mis à jour le 20/04/2021 à 11:16
Une maison dans le village de Zalipie en Pologne

À seulement 80 kilomètres de Cracovie, vous ne pouvez pas rater Zalipie. Connu comme le plus beau village de Pologne, c’est probablement le village le plus photographié du pays. La magie de Zalipie repose sur ses nombreuses peintures florales… partout ! Sur les maisons, les ponts, les niches pour chiens, les écuries, les puits ou les chapelles. Découvrons cette extraordinaire galerie en plein air.

 

Quand la tradition rencontre l'art

Les ornements de Zalipie sont célèbres depuis plus de 100 ans. Cette pratique est un véritable savoir-faire du folklore local et se transmet de génération en génération.

D’où vient cette idée de peindre les murs des maisons? Les habitants du village n'avaient souvent pas l'argent pour construire une grange, alors ils partageaient leur habitation avec leur bétail. À cette époque, les maisons rurales n'avaient pas de cheminées. La suie et les cendres se déposaient sur les murs. Dans de telles circonstances, il n'était pas facile pour les femmes du foyer de tout garder en ordre. Alors pour garder leur intérieurs propres, elles blanchissaient régulièrement les murs et les peignaient avec des fleurs.

Les pinceaux des femmes étaient fabriqués à partir de crin de cheval et la peinture était faite de suie diluée avec du lait. A l’arrivée des peintures sèches, les motifs sont devenus plus colorés.

Les femmes ont alors commencé à peindre l'extérieur des maisons mais aussi tout ce qui les entouraient. Chaque surface de ce village est devenue une “toile” à peindre : des nappes, de la vaisselle, des vêtements et des œufs de Pâques.

 

Comment le village de Zalipie est devenu aussi célèbre ?

Au tournant du XIXe et XXe siècle, un jeune local quitta Zalipie pour trouver du travail. Pour ne pas oublier son village natal, le jeune homme emporta avec lui une serviette décorée de motifs de Zalipie, dessinée par sa mère. Les couleurs vives du tissu blanc ont été remarquées par un chercheur de Cracovie, Władysław Hikel. Il a été le premier à venir étudier le style de Zalipie. En 1905, il en a dédié un article du périodique “Lud”.

Depuis 1948, Zalipie accueille le festival “Malowana Chata” (cabane peinte) le premier week-end suivant la fête Corpus Christi. Pendant le festival, auquel assistent des milliers de touristes, les habitants se disputent la plus belle maison. De nombreux habitants ouvrent leurs maisons afin que chacun puisse admirer les motifs.

 

L’artiste Felicja Curyłowa

L'artiste le plus célèbre de cette région était Felicja Curyłowa, née en 1905. La légende raconte qu'à 10 ans, la jeune fille aurait profité de l'absence de ses parents pour peindre le plafond. Malgré la réprimande de son père, elle aurait continué à peindre, transformant sa passion en mode de vie. Felicja est devenue une icône vivante de l'art populaire.

À la fin des années 1940, elle s’est même rendue à Szczecin au congrès du parti communiste pour demander l’électricité dans son village. Voici ce qu’elle a dit au chef du régime communiste en Pologne, Józef Cyrankiewicz:

“Nous vivons dans le noir. Nous ne pouvons pas voir ce que nous peignons. Je ne partirai pas tant que vous n’aurez pas promis de nous donner l’électricité.”

Suite à ce discours, l’électricité est arrivée à Zalipie 10 ans plus tôt que dans ses villages voisins.

Felicja Curyłowa est décédée en 1974. L'artiste a été enterrée dans son village natal. Sa tombe est décorée de carreaux de céramique que Felicja a peints de son vivant. Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle préparait des ornements pour sa propre tombe, elle a répondu: “Je veux que l'art reste avec moi, même quand je ne suis plus sur cette terre.”

Après la mort de l'artiste folklorique, sa maison a été transformée en musée pour admirer ses célèbres peintures sur les murs, les poêles, les puits ou les seaux, ainsi que les meubles anciens et les objets du quotidien.

 

Comment y aller et que voir?

Le village de Zalipie est situé à Powiat Dąbrowski, à 14 kilomètres de la ville de Dąbrowa Tarnowska. Il est plus facile de s'y rendre en voiture. La gare la plus proche de Zalipie se trouve dans la ville de Tarnów. Des trains y viennent de Cracovie toutes les demi-heures. Il est possible d'aller de Tarnów à Zalipie en bus.

Si vous souhaitez passer la nuit dans le village, cela peut être fait au mini-hôtel “Gościna u Babci”. Cette maison rustique qui ne peut accueillir que cinq personnes, est décorée avec des motifs traditionnels de Zalipie.

Dans le village lui-même, avec la maison de Felicja Curyłowa, il vaut la peine de visiter “Dom Malarek” (la maison des femmes peintres) où des expositions sont organisées et où vous pouvez rencontrer des artistes de partout. Vous devriez également voir l'église de St Joseph, qui est également peinte avec des ornements floraux.

Zalipie est si petit qu'il est facile de se déplacer à pied. Moins d'un millier de personnes ont la chance de vivre dans ce village vraiment magnifique.

 

Zalipie est définitivement un endroit inhabituel qui vaut le détour.

 

Nous vous recommandons
IMG_3948

Emma Monbrun

Étudiante puis expatriée à Wrocław, Pologne, je suis professeur FLE depuis 3 ans. Passionnée d'Histoire, des langues et des relations franco-polonaises, maintenant rédactrice pour lepetitjournal.com à Varsovie.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Fabybel jeu 22/04/2021 - 09:41

Merci de nous permettre de "voyager" et d'imaginer, en attendant de pouvoir découvrir en vrai de si pittoresques endroits ! Un auteur français, Xavier de MAISTRE, a écrit : "Voyage autour de ma chambre". Grâce au petit Journal, nous avons l'opportunité de voyager aussi depuis notre lieu de vie. En raison des restrictions de déplacement.

Répondre