Le masque devient un accessoire de mode en Pologne

Par Gosia Babińska | Publié le 28/04/2020 à 15:29 | Mis à jour le 28/04/2020 à 18:20
masque mode coronavirus covid Pologne

La pandémie a surpris le monde entier. De nombreuses entreprises ont perdu une bonne partie de leurs activités ou de leur clientèle, et elles ont souvent dû faire preuve d’ingéniosité pour que les affaires continuent. C'est ainsi que le commerce sur Internet s’est développé comme jamais, que les livraisons en porte à porte ou par les drives ont explosé, et surtout, de nouvelles tendances ont été dictées par la nécessité.

 

Masques obligatoires

Actuellement, en Pologne, il est obligatoire de couvrir son nez et sa bouche dans l’espace public. Chaque fois que vous quittez la maison, vous devez couvrir la partie inférieure de votre visage. Beaucoup de gens qui, jusqu'au déclenchement de l'épidémie, faisaient tout à fait autre chose, sont aujourd'hui assis devant des machines à coudre pour produire les millions de masques dont la population a besoin. Ces derniers fourniront un produit essentiel, réutilisable, même si, pour beaucoup de ces artisans improvisés, la vie est devenue un point d'interrogation.

 

Un symbole du printemps

Le symbole de ce printemps est le masque sous toutes ses formes. Il existe différents types de masques, certains sont utilisés depuis des années, d'autres ont été créés lorsqu'il s'est avéré que les masques médicaux manquaient. Dans ces nouvelles conditions, la créativité humaine a beaucoup à montrer. La Faculté des formes industrielles de l'Académie des Beaux-Arts de Cracovie a suggéré des moyens artisanaux pour se couvrir la bouche et le nez :

lien 1 : Vidéo. Comment faire un masque en origami

lien 2 : Image. Comment faire un masque sans couture avec filtre en 15 minutes

 

Créativité !


On peut aussi se couvrir d'un foulard ou d'une écharpe, ou, comme le proposent certains petits plaisantins, d'une culotte. Sur Instagram, nous pouvons désormais trouver de nombreuses photos de personnes portant des masques, qu'elles mettent pour se mettre en valeur. Une tendance parallèle consiste à mettre des masques aux animaux, à des sculptures et même à décorer des gâteaux avec. Les masques sont partout.

lien 1 : Instagram. Un gâteau avec un masque

lien 2 : Instagram. Un gnome silésien masqué

lien 3 : Instagram. La sirène de Varsovie masquée

lien 4 : Instagram. La voiture masquée
 

Pas étonnant que le portail trojmiasto.tv ait vérifié si l'orang-outan sait comment mettre un masque. lien

La nouvelle réalité de la vie avec le virus dicte de nouvelles conditions, et nous faisons ce que nous pouvons pour nous y retrouver. Beata Rzepińska Semmerling, une artiste de Gdańsk, comme les galeries commerciales sont fermées, a décidé de laisser l'art sortir dans la rue et de coudre des masques.

masque oh my cat
Source: OH MY CAT

 

Le masque-peinture OH MY CAT peut vous amuser au moment où vous vous apprêtiez à contre cœur à vous couvrir le visage pour sortir de chez vous. En ces temps difficiles, l'humour devient une valeur essentielle.

 
Sur le même sujet

Gosia Babińska

Gosia Babińska a parcouru la moitié du monde, vécu dans plusieurs pays et est rentrée chez elle, à Gdansk, après des années. Elle est l'auteure du blog glutenfreek.pl
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale