Vendredi 3 juillet 2020

LE DRAPEAU POLONAIS – Quelle est son histoire ?

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 05/05/2020 à 17:00 | Mis à jour le 06/05/2020 à 08:12
Drapeau polonais

Vous avez toujours voulu savoir pourquoi le drapeau polonais est blanc et rouge et pourquoi l'aigle est le symbole de la nation polonaise. Lepetitjournal.com vous dit tout !

  

Pourquoi un aigle comme symbole de la nation ?

Tout a commencé au XIème siècle, quand le légendaire Lech, fondateur de la nation polonaise, se retrouva nez à nez avec un aigle blanc, lors d'une partie de chasse. C'est sous un soleil couchant que Lech aurait admiré cet aigle dont la lumière se reflétait sur ses ailes comme de l'or. Subjugué par l'animal, il décida d'en faire le symbole officiel de la Pologne et fit de cet endroit la première capitale du pays, en lui donnant le nom de « Gniezno ». Ce terme fait écho au mot polonais « gniazdo », qui signifie « nid ». 

 

Un drapeau soumis à de nombreux changements 

Le drapeau polonais a une origine héraldique, puisqu'il dérive des couleurs des armoiries de la Pologne et de la Lituanie, à savoir le blanc et le rouge. Ces couleurs sont devenues officielles en 1831 et définies dans la Constitution, bien qu'elles existent déjà depuis le XIIIème siècle. Le drapeau, quant à lui, a été adopté en 1919. Selon la loi sur les Armoiries, il en existe deux versions : le drapeau national de la République de Pologne (flaga państwowa Rzeczypospolitej Polskiej) et le drapeau national avec les armoiries de la République de Pologne (flaga państwowa z godłem Rzeczypospolitej Polskiej). Ce dernier est principalement réservé aux usages officiels à l'étranger (aux ambassades, consulats) ou en mer (la marine marchande, entre autre).

Jusqu'à nos jours, la signification du symbole de l'aigle blanc (orzeł biały) est restée inchangée. Il représente l'Etat et la nation polonaise. Le blanc est le symbole de la bonté et le rouge de la noblesse. Son graphisme, en revanche, a subi de nombreuses modifications au cours des siècles. Ce n'est par exemple qu'à partir de 1295 que l'aigle porte une couronne. L'emblème actuel a été adopté en 1927 et conçu par le professeur Zygmunt Kaminski, qui s'est inspiré de l'aigle sous le règne de Stefan Batory. 

Après la Seconde Guerre mondiale, les autorités communistes de la République populaire de Pologne veulent retirer la couronne royale. Cette décision a été approuvée par résolution en 1955. Malgré cela, la Pologne est demeuré le seul pays du bloc de l'Est à ne pas avoir adopté de symbole communiste sur son drapeau ou ses armoiries. Après la chute du communisme, en 1989, la couronne réapparaît et est restée inchangée jusqu'à aujourd'hui.

 

La culture du drapeau

L'aigle blanc et le drapeau accompagnent les Polonais dans leur vie quotidienne dans les salles de classe à l'école, dans des bâtiments publics, sur des documents officiels ou des pièces de monnaie, mais aussi durant les moments officiels comme les journées de fêtes nationales. Cette liberté d'usage des couleurs nationales est relativement nouvelle car jusqu'en 2004, les citoyens polonais n'étaient autorisés à hisser le drapeau que pour les jours fériés.  Désormais, il existe même une Journée du Drapeau (Dzień Flagi Rzeczypospolitej Polskiej) qui se tient tous les 2 mai. Cette journée a été créée pour commémorer l'histoire et la signification des symboles nationaux et sa date n'est pas due au hasard. Elle a été choisie pour coïncider avec les deux jours fériés du mois de mai : le 1er avec la Fête du Travail et le 3, la Fête de la Constitution. Vous avez ainsi eu l'occasion de voir fleurir des drapeaux polonais dans les rues et cela, pendant trois jours consécutifs !

 

Eloïse Robert (lepetitjournal.com/Varsovie) 

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet