Samedi 28 novembre 2020

La mafia des champignons est de retour en Pologne !

Par Cédric Tavernier | Publié le 20/10/2020 à 18:51 | Mis à jour le 21/10/2020 à 10:10
Mafia champignons Pologne

Lepetitjournal.com s’intéresse aujourd’hui à un sujet a priori dérisoire et drôle mais qui montre différents aspects de la culture polonaise. Enquête sur la mafia roumaine des champignons !

La mafia roumaine des champignons il y a un an

Il y a exactement un an, des groupes de ramasseurs de champignons roumains ont envahi les forêts des voïvodies de petite Pologne (Małopolska) et de Sainte-Croix (Świętokrzyskie). Cela a provoqué la panique chez les ramasseurs de champignons polonais. Ces Roumains se sont vite faits appeler "la mafia des champignons". Si l’année dernière, ils s’intéressaient plutôt aux cèpes (Prawdziwki en polonais), cette année ils ont une préférence pour les lactaires (Rydze en polonais). Et cette année, ils évoluent aussi dans la voïvodie des Basses Carpates.

 

Cèpes
Prawdziwki (Cèpes)

 

lactaires
Rydze (Lactaires)

Collecte de masse

Pendant la journée, des dizaines de ramasseurs de champignons roumains cueillent les champignons et les trient et le soir, ils les emballent dans leurs voitures ou fourgonnettes. La nuit, ils dorment dans des campings forestiers, faisant souvent des feux de joie. Ils occupent aussi des hangars dans des parkings forestiers. Une fois qu’ils estiment avoir cueilli tous les champignons du secteur, ils se déplacent vers une autre forêt. Ils ont pour l’instant écumé les forêts de Szychty, Bieszczady, Moszczaniec et Rudawka. Cette collecte a des caractéristiques industrielles. Les champignons sont régulièrement envoyés ensuite en Roumanie par la frontière Slovaque.

Un système d’éclaireurs

A priori, la mafia des champignons a tout d’abord une équipe d’éclaireurs censés recenser les forêts riches en champignons et une fois la cartographie établie, tout le groupe arrive de Roumanie. C’est une action très organisée.

Est-ce légal ?

Bien entendu, la « mafia des champignons » agit sans aucune autorisation.

En Roumanie, il n'est pas interdit de pénétrer dans la forêt en voiture, les ramasseurs de champignons roumains se comportent donc de la même manière en Pologne.

Selon la réglementation polonaise, la cueillette des champignons dans les forêts du pays n'est en aucun cas limitée. C'est le cas lorsque la cueillette des champignons concerne des cueilleurs de champignons individuels. Les étrangers peuvent également cueillir des champignons en Pologne sans autorisation. Mais selon l’administration forestière, l'action des ramasseurs de champignons roumains présente les caractéristiques d'une collecte organisée, ce qui nécessite le consentement des forestiers... qui bien sûr n’a ni été demandé ni donné.

Intervention des services

Ainsi, Jan Kułak de l'Inspection des forêts de Rymanów informe que les premières interventions des forces de police ont eu lieu.

« Quand l'une des voitures est entrée dans la forêt, l'équipe de ramasseurs a été condamnée à une amende par une patrouille de police que nous avons appelée. Nous avons informé les gardes-frontières et le service sanitaire de ce phénomène » dit le forestier.

Il ajoute qu'il est impossible de communiquer en anglais avec les ramasseurs de champignons roumains. Les forestiers ont préparé et distribué des tracts en roumain les informant sur le devoir de ne pas dégrader les espaces forestiers et sur l'interdiction de jeter des déchets dans les forêts. Les forestiers ont mis des barrières à l'entrée des forêts.

La politique s’en mêle : « Les champignons polonais pour les Polonais ! »

L’année dernière, la vue de nombreux groupes d'étrangers, équipés de canifs, avait provoqué la panique chez les ramasseurs de champignons polonais. Dans la voïvodie de Świętokrzyskie, des Roumains avaient été accusés d'avoir agressé des ramasseurs de champignons polonais et d'avoir volé leurs paniers. La police avait fermement nié que de tels événements aient eu lieu.

Cette affaire avait inspiré la députée du PiS (Parti Droit au Justice au pouvoir en Pologne) Krystyna Wróblewska à intervenir dans l'introduction de restrictions sur les ramasseurs de champignons étrangers. « Tout d'abord, ce sont les Polonais qui doivent profiter de notre bien national, que sont les champignons. C'est nous qui payons les impôts, qui entretenons les forêts, qui en prenons soin. Il est donc nécessaire de commencer à faire quelque chose aujourd'hui pour protéger nos champignons » - avait commenté la députée dans une interview pour Witualna Polska.

 

Les articles sur ce sujet déchaînent les passions dans la presse polonaise sur Internet et comptent parfois pas loin de 1000 commentaires...

Nous vous recommandons

cedric tavernier

Cédric Tavernier

En Pologne depuis 2003, diplôme franco-allemand en Commerce International, a dirigé des filiales de groupes français à Varsovie. Votre interlocuteur commercial pour les campagnes publicitaires en Pologne. Réalise des traductions polonais/français.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Varsovie

HISTOIRE

Les différentes capitales polonaises à travers le temps

La Pologne a pour capitale Varsovie, mais d'autres villes ont également joué ce rôle à travers le temps: Cracovie est la plus connue, mais quelles sont les autres villes? Nous vous donnons la liste !

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.