Dimanche 23 septembre 2018
Varsovie
Varsovie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

IRIS MUNOS - De l'espoir pour les jeunes grâce au théâtre

Par Corentin Gastard | Publié le 13/03/2018 à 21:10 | Mis à jour le 14/03/2018 à 00:57
Trophée des français de l'étranger - Iris Munos

Actrice et metteur en scène, Iris Munos est arrivée en Pologne en 2012. Elle y a créé plusieurs projets ayant pour but de promouvoir la langue française auprès des jeunes grâce au théâtre. Sa ténacité et son investissement sont récompensés puisqu’elle est aujourd'hui lauréate du Trophée éducation des Français de l'étranger organisé par lepetitjournal.com. À cette occasion, elle revient sur son parcours en Pologne.

 

Lepetitjournal.com/Varsovie : Quelle était votre activité en France avant de partir ?

Iris Munos : J'étais comédienne, metteur en scène et travaillais également dans la production, le financement et la diffusion théâtrale. Je jouais dans des compagnies de théâtre et créais des spectacles tout en participant souvent au festival d'Avignon off et en réalisant aussi des tournées dans toute la France.

 

Qu'est ce qui vous a poussée à partir à l’étranger et pourquoi avoir choisi la Pologne ?

En 2011 j'ai rencontré Jan (Jan Nowak, co-fondateur de Drameducation, ndlr) à Avignon. Il travaillait pour le théâtre dans lequel je jouais et m'a parlé de son activité en Pologne, mélangeant théâtre et langue française : j'ai trouvé ça vraiment génial. Il m'a alors invitée en Pologne pour des vacances mais aussi pour réaliser des ateliers avec les jeunes dans les collèges ou les lycées. Je ne pensais pas du tout m'installer en Pologne à ce moment mais j'ai tout abandonné en France et je suis restée ici.

La Pologne était un pays qui  m'intéressait. Lorsque j'avais 17 ans, j'ai eu l'opportunité d'y effectuer un séjour. À cette époque je faisais partie en France d’une maison des jeunes et de la culture et il y a eu un échange entre notre centre et un centre polonais. C'était ma première expérience en Pologne. Je suis partie deux semaines là-bas, on a fait de la musique, du théâtre et cette expérience m'a beaucoup marquée. J'ai adoré le pays et les gens, tout le monde était très accueillant.

 

Qu'est ce qui vous a donné envie de travailler avec des jeunes et de promouvoir la francophonie ?

Notre objectif est de donner de l'espoir à la jeunesse en Pologne, à travers le théâtre et la langue française. Nous voulons permettre aux jeunes de rester éveillés, leur donner l'envie de rencontrer des francophones et s'intéresser aux autres cultures. Pour les jeunes c'est important de rencontrer des personnalités artistiques venant d'un autre pays. Cela leur ouvre les yeux sur tout : comment s'exprimer, comment parler, comment s'ouvrir et finalement accepter les différences. C'était quelque chose de très important pour moi et c’est une question que je me pose beaucoup : comment faire accepter les différences ?

 

Comment décririez- vous votre expérience en Pologne ?

En France, j'avais beaucoup d'idées, beaucoup d'ambitions. Je voulais monter un centre culturel à Lyon par exemple. Hélas j'ai rapidement senti que ça allait être très difficile du point de vue administratif et j'ai laissé tomber. Même artistiquement, j'ai eu l'impression de ne plus rien trouver en France : cela manquait de folie à mon goût, je me sentais un peu coincée. À contrario quand je me suis installée en Pologne, j'ai tout de suite senti cette vivacité, cette folie de vie, l'envie de monter des projets. Tout était possible. La Pologne m'a permis de me lancer et de faire ce qui me plaît artistiquement. Ma rencontre avec Jan a beaucoup participé à cette libération. C'est lui qui a eu l'idée de fonder Drameducation, je l’ai aidé dans la création de l’entreprise et je suis ensuite  restée en Pologne pour continuer à développer le projet, donner de nouvelles idées et un nouveau souffle. Tous les projets que je monte je les réalise avec Jan, à deux nous avons construit une "utopie".

 

Vous êtes maintenant co-directrice de Drameducation dont le programme 10 /10 fait partie. Pouvez-vous nous expliquer quelles sont les activités de cette association et en quoi consiste le programme 10 /10 ?

Drameducation a pour objectif de promouvoir l'apprentissage du français à travers le théâtre contemporain francophone en Pologne, en Europe de l'est et centrale et plus largement dans le monde. Au départ nous voulions donner le goût de la langue française aux jeunes, la faire vivre et également démystifier le théâtre. Nous proposons un théâtre contemporain avec une réelle activité artistique contenant des propositions novatrices de théâtre. Les pièces de théâtre que nous proposons conviennent aux jeunes et traitent des thèmes comme les réseaux sociaux, la guerre, la démocratie : des choses qui leur parlent.

 

Le projet 10 sur 10 fait partie de Drameducation et a pour but de faire travailler les jeunes sur des pièces contemporaines francophones pour les libérer artistiquement, leur permettre d'utiliser la langue française sans gêne ni timidité. Nous invitons 10 auteurs en Pologne pendant 10 jours, au bout desquels ils écrivent 10 textes de 10 pages regroupés dans un livre. Une fois le livre publié, nous le diffusons aux professeurs de français partenaires du projet qui vont monter les textes avec leurs classes et vont ensuite participer à notre festival annuel. Nous encourageons aussi d'autres pays à monter des festivals 10 sur 10. Les troupes lycéennes qui se rendent à ce festival  jouent la pièce devant l’auteur ce qui leur permet de les rencontrer et d’échanger avec eux. Le festival 10 sur 10 s'exporte également dans le reste du monde, notamment en Bulgarie ou au Brésil en 2019, ainsi que dans d'autres pays européens. Tous ces festivals créent un réseau et permettent aux troupes de jeunes de voyager dans ces pays. .

 

Que représentent pour vous les Trophées des Français à l’étranger ? Quelle a été votre réaction en apprenant votre victoire dans la catégorie éducation/jeunesse ?

Recevoir ce prix est un honneur parce que c'est le premier prix français que nous recevons. Nous avons déjà eu des récompenses, mais c'est la première fois qu'un prix français nous est décerné. C'est le résultat du travail immense que nous avons abattu Jan et moi. Arrivés en Pologne nous avons dû travailler comme des forcenés, sans moyens, mais en croyant en notre projet. On savait qu'on allait être à contre-courant et qu'il faudrait faire face à de multiples obstacles mais on a tenu bon. Et aujourd'hui nous en sommes fiers. Pour moi ce prix c'est une reconnaissance.

 

Participez-vous actuellement à d'autres programmes concernant la francophonie et l'éducation?

Je suis en plein travail d’écriture d’un livre d’une nouvelle méthode d’enseignement du français par le théâtre. Il aura pour titre « La mise en scène d’une pièce de théâtre en classe de FLE ». Je suis en ce moment en recherche-laboratoire avec un groupe de jeunes lycéens du Lycée n°2 de Tarnów en Pologne. Sous forme de stages, j’y reformule et invente de nouveaux exercices du français par le théâtre. Il me permet aussi d’y déposer mon savoir et mes 6 années de recherche  afin de les partager au plus grand nombre. Ce livre est à destination des professeurs de FLE du monde entier et sera publié en 2019. Il fait suite à la formation « Le théâtre en classe de FLE ».

 

Et pour terminer, comment envisagez-vous l’avenir de cette aventure ? 

Nous sommes contents du chemin parcouru mais il reste beaucoup de travail. Nous allons tout donner pour que cette "utopie" continue à vivre. Notre projet est basé sur l'humanisme, la générosité, on ne parle pas d'argent. Nous souhaitons apporter de l'espoir aux jeunes, les éveiller pour qu'ils s’ouvrent à autre chose qu'aux réseaux sociaux ou la télévision. On veut leur donner les moyens de réfléchir sur la situation actuelle de notre monde.

Nous vous recommandons

Corentin Gastard

Etudiant en Master Journalisme à l'Université Lyon 2, je travaille depuis février 2018 pour lepetitjournal.com à Varsovie
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CCIFP – Actualités de rentrée

Avec la rentrée, les activités de la Chambre de commerce et d’industrie France-Pologne reprennent. Voici leur actualité récente sans oublier leur programme toujours très riche et varié.

Communauté

GASTRONOMIE

DAVID GABORIAUD – Entre deux mondes culinaires

Lepetitjournal.com est allé à la rencontre de David Gaboriaud, cuisinier franco-polonais, animateur du programme David w Europie et auteur du livre Coś francuskiego.