Jeudi 2 juillet 2020

La bière dans la nouvelle réalité polonaise

Par Maciek Góraj | Publié le 24/05/2020 à 20:43 | Mis à jour le 24/05/2020 à 20:52
coronavirus bière Pologne

L'épidémie de COVID-19 a particulièrement touché le secteur de la gastronomie en Pologne. Les multitaps (Pubs offrant de nombreuses bières à la pression) très populaires à Varsovie se sont malheureusement également retrouvés dans une situation très difficile. Aujourd'hui, nous vous présentons les cas de deux pubs très populaires de la capitale polonaise, Jabeerwocky et Kufle i Kapsle. Nous vous montrerons comment ils ont géré la pandémie et comment s’y présentera la nouvelle réalité.

 

Lutte pour la survie

Le 13 mars, le gouvernement a annoncé la fermeture de tous les établissements de restauration. La réouverture a eu lieu le 18 mai, ce qui signifie théoriquement plus de deux mois sans revenu. Cependant, les pubs ont dû se débrouiller pour survivre à la fermeture. Comment ont-ils fait ? Rafał Kowalczyk, copropriétaire du pub et de la brasserie Jabeerwocky, nous a dit que, malheureusement, les bières en fût ont été perdues à jamais. Vendre de la bière signée par sa propre marque et des bons d'achat pour une utilisation future sont devenus un moyen de réaliser un profit minimum. Heureusement, comme le rappelle Kowalczyk, grâce à l'aide de clients fidèles, ils ont réussi à maintenir le pub à flot. Une question importante était également de maintenir l'existence de l'équipe du pub. Ici, les propriétaires de Jabeerwocky ont fait preuve de créativité et ont pris soin de leurs subordonnés, car les employés des locaux ont participé à la fin de construction de la brasserie Jabeerwocky.

Dans le cas de Kufle i Kapsle, un autre pub très populaire de Varsovie, la coopération avec des magasins spécialisés était cruciale pour survivre. Après la fermeture des locaux, 39 fûts étaient déjà ouverts, et 90% de ces fûts ont été vendus à des magasins spécialisés. En outre, lorsque le pub a fermé, des collectes de fonds en ligne étaient disponibles et des clients fidèles se sont également fait connaître ici.

 

Réalité difficile après le confinement

Heureusement, ils ont réussi à survivre au confinement, mais les conditions actuelles ne sont pas faciles. Dans le cas de Jabeerwocky, à l'heure actuelle, seulement 20 personnes peuvent rester à l'intérieur des locaux, alors que jusqu'à 120 personnes pourraient normalement y entrer. De même, seuls 1/4 des clients que Kufle i Kapsle pouvait accueillir peuvent désormais y entrer. La situation est quelque peu sauvée par le « Biergarten », un petit jardin situé devant les locaux et qui peut accueillir des clients. Bien sûr, l'équipe du pub désinfecte régulièrement l'intérieur et les jardins. Heureusement, la diminution des loyers acceptée par la mairie de Varsovie, propriétaire de l'immeuble, a permis à Jabeerwocky de maintenir une certaine stabilité financière. Cette baisse du loyer est devenue une bouée de sauvetage pour de nombreux pubs en Pologne, mais malheureusement tous les pubs n’en ont pas bénéficié.

En plus, aucune aide gouvernementale n'a été reçue à ce jour, les demandes au bureau des impôts sont en attente. Les pubs n'ont eu que 4 jours pour se préparer à l'ouverture. Grâce à un travail très dur de 18 heures par jour, cependant, ils ont réussi à désinfecter les locaux, à préparer les liquides désinfectants nécessaires et à marquer correctement les locaux avec les consignes de sécurité.

 

Un lent retour à la normalité?

Les propriétaires espèrent que les gens retourneront petit à petit dans les pubs de Varsovie et que les restrictions gouvernementales seront progressivement levées. Ce n'est sûrement pas la pire idée après tout de vous couper de la réalité pandémique avec un verre de bonne bière? Bien sûr, avec toutes les précautions. Les pubs ont vraiment bien intégré les mesures de sécurité.

 

maciek

Maciek Góraj

Étudiant en dernière année de linguistique appliquée à l'Université de Varsovie. Passionné de cyclisme sur route, de musique et de cinéma. Il vit à Varsovie depuis plusieurs années et s'intéresse vivement à ce qui se passe dans la capitale.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

ROGER ZDZISLAW KNADE lun 25/05/2020 - 07:35

"Humour belge": cette blague d'un magasin bruxellois à propos du coronavirus fait beaucoup rire nos voisins français. https://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/-humour-belge-cette-blague-d-un-magasin-bruxellois-a-propos-du-coronavirus-fait-beaucoup-rire-nos-voisins-francais-photo--1201107.aspx

Répondre