Ekstraklasa : La reprise des matchs pose de multiples questions

Par Maciek Góraj | Publié le 06/05/2020 à 19:01 | Mis à jour le 06/05/2020 à 19:45
football Pologne Ekstraklasa

Le 4 mai 2020, les joueurs de PKO Ekstraklasa (la ligue 1 polonaise) ont été testés pour le coronavirus, et le lendemain, ils ont repris l'entraînement en petits groupes. Le dernier week-end de mai (29/05 - 31/05),  la 27e journée du championnat polonais devrait relancer la compétition. Cependant, la situation est loin d'être stabilisée, de nombreux problèmes restent en suspens.

 

Un manque de solidarité entre les clubs

Tout d'abord, tous les clubs ne sont pas satisfaits de la décision de reprendre la compétition. En effet, les matchs se feront sans supporters, donc il n'y aura pas de revenu provenant de la vente des billets. Cependant, les clubs recevront pour la dernière partie de la saison 2019/2020 un montant d'environ 70 millions de PLN (15,5 millions d'euros). Pour les clubs de la zone de relégation, un avantage à plus long terme serait une suspension des matchs et aucune relégation ou promotion de la ligue inférieure. Actuellement, la Premier League anglaise est confrontée à des problèmes très similaires – un blocage de la reprise de la compétition par certains clubs. Les représentants des clubs occupant les positions les plus basses de l'Ekstraklasa (ŁKS Łódź, Korona Kielce, Arka Gdynia, Wisła Kraków) et la deuxième équipe (Piast Gliwice) ont exprimé haut et fort dans les médias leur mécontentement à l'égard du plan de reprise. Jarosław Kołakowski, membre du conseil de surveillance de Wisła Kraków, a été le plus virulent : «  Je n'aime pas cette forme d'action, elle oblige les clubs à agir alors que toutes les procédures ne sont pas spécifiées. La consultation et les discussions avec les clubs manquent fortement. » En fin de compte, il a été possible de se mettre d'accord sur le calendrier et les principes généraux, mais il ne semble pas que les dirigeants des clubs de l’Ekstraklasa soient unis et il existe toujours un risque de malentendus.

 

Le jeu reprend, mais il reste encore beaucoup de questions

Il y a beaucoup d'autres problèmes qui affectent ou affecteront les clubs de l’Ekstraklasa. Tout d'abord, la saison a été prolongée jusqu'à la mi-juillet, alors que de les contrats de nombreux joueurs se terminent le 30 juin. Des pourparlers sont en cours concernant une éventuelle courte extension automatique, mais il n'y a pas d'accord pour le moment et un conflit avec les règles de la FIFA serait également possible. Deuxièmement, aucun plan d'action n'a été élaboré en cas d'infection d’un des footballeurs par le coronavirus. Un seul test positif pourrait détruire complètement le plan de reprise. Troisièmement, les étrangers devraient subir une quarantaine de deux semaines après leur retour en Pologne. Cela peut être très problématique pour de nombreux clubs, les étrangers y constituant une grande partie de l’effectif.

Comme on le voit clairement, il y a beaucoup de problèmes à l'horizon. La reprise de la compétition est certainement une bonne nouvelle pour les clubs de l’Ekstraklasa, mais malheureusement celle-ci ne risque pas d’être si aisée que cela.

 

maciek

Maciek Góraj

Étudiant en dernière année de linguistique appliquée à l'Université de Varsovie. Passionné de cyclisme sur route, de musique et de cinéma. Il vit à Varsovie depuis plusieurs années et s'intéresse vivement à ce qui se passe dans la capitale.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale