Valence : la ville la plus sûre d’Espagne

Par Coralie Lambret | Publié le 01/04/2022 à 18:10 | Mis à jour le 02/04/2022 à 13:34
une place avec une eglise et un palmier sous le ciel bleu

Valence présente un atout rare pour une métropole européenne ; c’est une ville où la sécurité règne, à toute heure du jour et de la nuit. Vous pouvez rentrer seul de votre soirée, à pied, téléphone en main, écouteurs sur les oreilles, tout en restant serein. Un luxe qui n’existe que très peu en Europe.  

 

Une criminalité presque inexistante

Le taux de criminalité à Valence est estimé à 25,57%, ce qui est très bas pour une grande ville européenne. Chaque année, le site Numbeo.com établit un classement des villes les plus sûres du monde en termes de criminalité et de sécurité personnelle. Sur ce site, vous pouvez consulter les statistiques en temps réel.

Pour vous donner une idée, Paris se classe 114ème avec un taux de criminalité de 55,05%. 

Valence atteint quant à elle la 409ème place sur un total de 464, ce qui en fait la deuxième ville d’Espagne la plus sûre, derrière San Sebastian , et la positionne dans le top 10 européen. Le classement prend en compte différents facteurs, comme les crimes et délits commis au cours des trois dernières années, le taux d’agression, mais aussi les cambriolages et la corruption. Ce sont ces deux derniers facteurs qui font perdre quelques points à Valence dans le classement général. En revanche, en termes de sécurité personnelle, elle se classe en haut du tableau.

des personnes dans la rue la nuit
Photo : Thibault De Ceuninck

 

Valence, la ville avec le meilleur taux de sécurité dans la rue en Europe

La ville bat cependant tous les records si l’on s’intéresse à d’autres critères. Par exemple, le taux de sécurité, lorsqu’on se promène seul dans rue, atteint 91,96%, autrement dit les meilleurs chiffres d’Europe. Valence est une ville animée de jour comme de nuit. Les rues sont très bien éclairées, ce qui renforce le sentiment de sécurité des habitants et des touristes.

Pourtant, le tourisme est un facteur qui augmente souvent les risques d’agression ou de vols par des pickpockets. À Paris, par exemple, le taux de risque de se faire agresser dans la rue est de 53%.  À Valence, il ne dépasse pas les 17%. Beaucoup d’étudiants français en échange dans une université valencienne saluent d’ailleurs cette absence d’insécurité. Même les jeunes femmes ne craignent pas de rentrer seules d’une soirée un peu arrosée.

des personnes dans la rue le jour
Photo : Thibault De Ceuninck

 

Pourquoi se sent-on autant en sécurité à Valence ?

Valence est une ville très bien surveillée. Les voitures de police tournent dans les différents quartiers à titre préventif. Les transports en commun sont tous équipés de caméras de surveillance. Ces aspects sécuritaires, basiques à première vue, contribuent pourtant à une qualité de vie non négligeable.

Un autre facteur, moins évident et typiquement espagnol, renforce ce sentiment de sécurité général. À Valence, mais aussi dans tout le pays, le respect d’autrui est une valeur fondamentale et très intériorisée. Il est donc inconcevable pour la majorité des Valenciens de nuire aux autres sans raisons apparentes. 

 

Les quartiers de Valence où la sécurité est moindre

Quelques coins de Valence peuvent parfois s’échauffer un peu plus, notamment à la tombée de la nuit. Ils ne sont pas dangereux pour autant, mais s’avèrent moins rassurants pour les touristes ou les promeneurs solitaires. La liste est très courte. Voici les trois quartiers les moins réputés de Valence en matière de sécurité.

  • Nazaret
  • Benicalap
  • Casitas Rosas, surtout connu pour des problèmes liés à la drogue. 

Cette liste s’adresse avant tout aux touristes en recherche de logement et qui souhaitent éviter le risque de faire de mauvaises rencontres. Précisons que ces quartiers ne sont pas à fuir et qu’ils ont aussi leur charme. 

 

Suivez nous sur
Sur le même sujet
une femme avec un veste turquoise

Coralie Lambret

Étudiante passionnée et journaliste en devenir. J’ai la tête dure autant qu'en l'air. Je suis scorpion, c'est comme ça que je justifie mon caractère. J’ai quitté mon petit confort belge pour venir découvrir Valence et la vie, le temps d’un stage.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale