TEST: 2297

Tout simplement frustrant (Valencia CF 1 - 1 Celta de Vigo)

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 27/09/2018 à 07:49 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : © www.valenciacf.com
"Batsman" buteur ce soir, mais le Valencia CF ne gagne toujours pas

Décidément, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

Après avoir fait la course en tête (chose qui n'était pas arrivé depuis 565 minutes) durant une bonne partie de la rencontre, les murcielagos ont encore une fois lâché deux points à domicile.

Pourtant, tout démarrait de la meilleure des manières pour les Ches. Emmenés par un Guedès en grande forme et un Coquelin de retour à un niveau impérial après sa grave blessure (il a même été ovationné par tout Mestalla lors de son remplacement), le Valencia CF a montré de grands signes d'améliorations dans son jeu. Si les premières minutes s'apparentaient plus à une partie de cache-cache entre les deux équipes, les locaux prenaient la possession de la balle et commencaient à se créer de nombreuses occasions.

A la 25e minute, Michy Batshuayi trouvé le chemin des filets, servi à la perfection par l'aillier Portugais. De retour de la pause, le Valencia CF a bien tenté de creuser l'écart. Rodrigo et Wass se procurant deux occasions en or, mais ne trouvaient pas le cadre. Plus les minutes passaient et plus le Celta se montrait dangereux et prêt à jouer un sale coup au blanquinegros. Et c'est dans les dernières minutes que l'international Espagnol Iago Aspas égalisait pour les siens d'une tête plongeante.

Le match aura été marqué par de nombreuses polémiques arbitrales qui laissent une question en suspend : à quoi sert le vidéo-arbitrage ? Les répétitions ne laissaient pas de place au doute et au moins 3 penaltys auraient dû être sifflés pour les che. Au final le Valencia CF repart 15e de Liga avec un bilan très maigre (5 nuls, une défaite) et le moral dans les chaussettes.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale