Lundi 17 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'Hôpital Clínico intègre le "peau à peau" dans les césariennes

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 08/05/2019 à 23:00 | Mis à jour le 09/05/2019 à 00:10
Photo : ©cynthia_groth
Peau à peau Hopital Clinico

La Generalitat a annoncé ce mercredi 8 mai que l'Hôpital Universitaire Clínico de València a introduit le protocole d'accompagnement et de contact "peau à peau" lors des naissances par césarienne. Il s'agit d'une mesure qui s'inscrit dans le cadre du plan d'humanisation que l'hôpital est en train de mettre en œuvre en matière d'accouchement et de maternité.

Cette mesure s'ajoute à celle prise il y a un peu plus d'un an, qui consistait à convertir les chambres de la maternité en chambres individuelles et qui a été mise en œuvre dans le cadre de la réforme globale de l'unité de gynécologie et d'obstétrique.

Ce protocole, récemment mis en place, permet aux mères qui le souhaitent, de bénéficier de la présence d'un accompagnant pendant une césarienne lorsque celle-ci n'est pas urgente ou sans complications. Cette technique consiste à poser le bébé encore nu sur le torse ou la poitrine de la personne accompagnante. Le "peau à peau" permet une transition appropriée du nouveau-né, favorisant son adaptation physiologique à la vie extra-utérine et qui se traduit par une amélioration rapide de l'oxygénation, une meilleure régulation de la température du corps, etc.

« Certaines femmes venant à l'hôpital pour la naissance de leur enfant, accouchent par césarienne. Cette intervention chirurgicale peut entraîner un stress qui s'accentue lors de la séparation avec l’enfant. L'accompagnement et le contact "peau à peau" contribuent à diminuer ce stress en même temps qu'il ajoute d'autres bienfaits, comme un plus grand succès dans l'allaitement ou l'amélioration du lien mère-enfant » ont expliqué les professionnels qui composent la Commission d'Accouchement Régulier de l'Hôpital Clínico.

Une série de critères d'inclusion compose ce protocole comme l'a précisé Antonio Cano, chef du Service de Gynécologie de l'Hôpital Clínico, « le premier critère d'inclusion est le désir de la femme et de son accompagnant. Après les avoir correctement informés, leur consentement est demandé. Il existe d'autres critères tels qu'un bon état général maternel, de pleine conscience, et l’utilisation d’une anesthésie locale (péridurale) tout au long de l'intervention. Étant donné les avantages pour le lien mère-enfant, ce protocole est proposé à toutes les mères. »
 

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Valence

IDÉE SORTIE

Une nuit blanche à Valencia

Pendant de très nombreuses années, Valencia fut l’épicentre de la fête avec la célèbre Ruta del Bakalao. Il n’était pas rare de partir prendre un verre le jeudi soir et de rentrer quatre jours plus...

Sur le même sujet