Vendredi 30 juillet 2021

Le seul portrait de Botticelli en Espagne rejoint le Museo de Bellas Artes de Valence

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 22/06/2021 à 17:30 | Mis à jour le 26/06/2021 à 23:37
Le portrait de Michel Marulle peint par Botticelli rejoindra la collection permanente du Museo de Bellas Artes de Valence.

Le portrait de Michel Marulle peint par Botticelli (1445-1510) rejoindra la collection permanente du Museo de Bellas Artes de Valence. Véritable joyau du Quattrocento, il s’agit du seul portrait du peintre florentin présent en Espagne. 

 

Un accord a été signé entre la famille Guardans Cambo et la Conselleria de Educación, Cultura y Deporte pour que le portrait reste trois années au Museo de Bellas Artes de Valence. Il sera exposé dans la salle principale du musée, espace consacré à la peinture gothique et à la Première Renaissance.

C’est en 1929 que l’homme politique catalan Francesc Cambó acquiert le tableau. La “perle de sa collection” - c’est ainsi qu’il qualifiait ce portrait - a été reconnue bien d’intérêt culturel en 1988. L'œuvre a été prêtée au Musée du Prado en 2004, où elle a été exposée jusqu’en 2017, et n’a cessé depuis lors de voyager dans le monde entier, au gré des expositions temporaires (Francfort, New York, Berlin...).  

 

Un chef d’oeuvre de la Première Renaissance

Le directeur du Museo de Bellas Artes, Pablo Gonzales Tornel, a souligné l’importance de cette toile pour la collection du musée : “Nous avons de grandes œuvres médiévales et de la Renaissance espagnole, mais il nous manquait d’établir cette jonction entre les deux mondes, à savoir, précisément, cette Première Renaissance florentine”.

Le portrait de Michel Marulle, réalisé entre 1494 et 1497 par Sandro Botticelli, a été initialement peint a tempera sur bois, puis transféré sur une toile de 49x36 cm. Il représente un homme vétu uniformément de noir et coiffé d’un bonnet, le tout sur un fond de ciel bleu cendre. Des cheveux longs ceignent le visage et se confondent presque avec le couvre-chef faisant du regard le centre du tableau. Une austérité - une sévérité, même - s’en dégage et montre la force et la détermination avec quoi l’artiste entend établir son règne.  

 

Michel Marulle, poète et soldat

Michel Marulle (1453-1500) - Marullus en latin -, militaire de métier, est aussi l’un des poètes les plus réputés de son temps. On retrouve son influence, par exemple, dans l'œuvre de Ronsard. Ami de Botticelli, protégé des Médicis, mari de la poétesse et grande érudite Alessandra Scala, il incarne la figure de l’humaniste dans cette république florentine de la Première Renaissance. Né à Constantinople la même année que la chute de l’Empire romain d’Orient, il finit, comme tant d’autres artistes byzantins de l’époque, par s’installer en Italie où presque tous les chemins mènent à... Florence.

On devine derrière cette personnalité renfermée et pensive, la quiétude de l’homme qui a bravé la mort, l’arrogance de celui qui peut beaucoup et pratique cette morale altière de l’affirmation de soi. Marullus meurt tragiquement dans un noyade en 1500 alors qu’il traversait à cheval le fleuve Cecina. 

 

Florence, ville humaniste

Botticelli partage avec Marullus ces aspirations esthétiques et éthiques, cette confiance renouvelée en l’humain et sa volonté créatrice. Les deux hommes témoignent de la vivacité de ce temps de la Première Renaissance qui a choisi Florence comme capitale et emblème. Ville en plein foisonnement intellectuel et artistique, stimulée par le mécénat et les commandes des grandes familles, ainsi que la réappropriation de l’héritage gréco-romain, cette cité-État voit éclore une nouvelle vision de l’homme qui en fait le point cardinal du monde créé. Gageons que cette œuvre maîtresse, qui en est la digne expression, saura ravir les yeux des Valenciens et des visiteurs.

 

Nous vous recommandons
Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

C'est enthousiaste et motivé que ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, qui a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris, rejoint lepetitjournal.com/valence en tant que rédacteur en chef.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Laura lun 21/06/2021 - 12:41

Magnifique!

Répondre

Fallas

FALLAS 2020

Les Fallas auront lieu du 1er au 5 septembre à Valence

L’Assemblée extraordinaire des présidents des Fallas a approuvé à la quasi unanimité la proposition faite par la Conselleria de Sanitat de célébrer la traditionnelle fête valencienne début septembre.

Expat Mag

VOYAGES

5 incontournables de l'arrière-pays niçois à découvrir cet été

Loin de l’agitation touristique de la Côte d’Azur, l’arrière-pays niçois abrite de splendides villages surélevés au charme provençal et des sites naturels aux panoramas imprenables.