Mardi 4 août 2020

Le château de Guardamar entre dons et abandons

Par Houda Belabd | Publié le 07/07/2020 à 15:30 | Mis à jour le 07/07/2020 à 15:39
Photo : Joanbanjo, CC BY-SA 4.0
Muralles_del_castell_de_Guardamar_del_Segura

Logée sur une colline rocheuse limitrophe de sa ville éponyme, la forteresse de Guardamar del Segura s’est faite une belle place sous le soleil valencien, dans la région de Vega Baja del Segura, à Alicante.

Bâti avant la conquête castillane, lors de la forte présence arabo-musulmane, le château de Guardamar del Segura témoigne d’un passé militaire pour le moins glorieux. Son prodigieux emplacement stratégique en a fait le point culminant de toutes les attentions. Il fut même un temps où son immense terrasse était le théâtre d’un jeu de « cache-cache » hors du commun, entre pirates et gardiens de l’ordre. Ce fut à l’ère des multiples guérillas entre les Musulmans et les Chrétiens du Sud ibérique.

 

Un joyau architectural

Le château de Guardamar del Segura possède une enceinte allongée et répartie en deux sections. La première, à savoir la partie supérieure, fait office du château lui-même dans un plan polygonal dont la construction remonte au XIIe siècle. Il en reste peu de vestiges, à la suite du tremblement de terre de mars 1829 qui a été fatal pour toute la région.

Quant à la seconde partie, celle inférieure, elle demeure la plus spacieuse et est ceinturée d’un mur aux tendances gothiques qui a subi des modifications dignes de ce nom lors du XVIe siècle.

Sa valeur sûre ? Le château la doit à des murs solides, aux bases de ses tours mais aussi à ses multiples constructions auxiliaires. Du point de vue archéologique, son bastion est précieux. Aujourd’hui, il demeure dans un état de ruine consolidée, mais a été partiellement réhabilité, les fouilles archéologiques étant toujours d’actualité dans ce “castillo” ibérique.

 

Des travaux herculéens

Abandonné pendant plusieurs siècles, le Guardamar del Segura est en phase de renaître de ses vestiges. Récemment, il a bénéficié d’un don généreux de la part du FEDER (Fonds européen de développement régional). En effet, dans le cadre de sa politique de cohésion économique, sociale et territoriale dans l’Union européenne, le FEDER a alloué 1 million d’euros aux travaux de rénovation du château, de ses bâtiments auxiliaires mais aussi des autres sites archéologiques de la ville de Guardamar.

 

Suivez-nous sur FacebookInstagram et Twitter !

 

Nous vous recommandons

Houda Belabd

Houda Belabd

Après avoir poursuivi ses études supérieures en journalisme et communication à Rabat et affûté sa plume dans diverses rédactions françaises et européennes, Houda Belabd souhaite se spécialiser dans la préservation culturelle du patrimoine des châteaux
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Valence

HISTOIRE

Le Dénia renaît fièrement de ses vestiges

Construit entre le XIe et le XIIe siècle, le château de Dénia a fortement influencé la topographie de sa ville éponyme, située dans la province d’Alicante, en pleine Communauté valencienne.

Expat Mag

Bombay Appercu
CULTURE

Le saviez-vous : l'Inde est à l'origine du tissu provençal

Le textile est à l’origine d’un lien historique entre l’Inde et la Provence et notamment Marseille. Retour sur les cotonnades indiennes et la naissance du tissu provençal.