Dimanche 24 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Visca la mare de deu (Valencia CF 3 – 1 Getafe)

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 30/01/2019 à 00:19 | Mis à jour le 30/01/2019 à 00:37
Photo : © www.valenciacf.com
3buts pour une qualif

Tout simplement miraculeux. Surpris par un départ canon des joueurs du Getafe, le Valencia CF a remonté le score et s’est qualifié pour les demi-finales de la Copa del Rey grâce à un triplé de Rodrigo Moreno. Retour sur la soirée la plus folle de la saison à Mestalla.

Douche froide

40 secondes. C’est le temps qu’il aura fallu au Getafe pour faire trembler les filets d’un Jaume plus que fautif sur l’ouverture du score des madrilènes.

Jaume fautif sur le premier but

Touchés, les ches ont eu toutes les peines du monde à retrouver le contrôle de la rencontre. La faute au jeu rugueux du Getafe mais surtout au mental. Car pour le Valencia CF, il fallait désormais marquer 3 buts pour se qualifier. Une mission bien difficile face à une équipe relativement solide défensivement.

Les minutes passant, les blanquinegros, bien que possédant la balle à outrance, ne se procuraient que peu d’occasions. A la pause, les mines étaient déconfites dans les travées de Mestalla et certains supporters quittaient le stade.

 

Cheryshev marque la différence

Entrée à la 56e minute, le Russe a de nouveau été décisif.

Wass passiert
Daniel Wass

 

Remplaçant un Daniel Wass transparent, Cheryshev a remis ses coéquipiers dans une dynamique positive. 5 minutes après son entrée, il délivrait un caviar à Rodrigo Moreno qui marquait dans le but vide. Auparavant Santi Mina avait vu son but refusé après intervention du VAR.

Avec le but, le Valencia CF se permettait d’y croire. Marcelino faisait entrer Kang In Lee puis Kevin Gameiro, modifiant son schema tactique pour pousser les joueurs à se livrer totalement à l’attaque.

 

Rodrigo touché par la grâce

Jouant à 10 contre 11 après l’expulsion de Djené à la 74e minute, les joueurs du Valencia CF, portés par Mestalla, ne baissaient pas les bras.

Premier triplé pour Rodrigo Moreno

Multipliant les appels, Rodrigo Moreno signait 5 minutes de génie durant les arrêts de jeu. Servi par Santi Mina (2-1, 92e minute) puis par Gameiro (3-1, 95e minute), l’international espagnol signe son premier triplé de la saison et provoquait par la mêne occasion le délire de Mestalla.

Au coup de sifflet final, les joueurs du Valencia exultaient avec tout un stade pendant que ceux de Getafe cherchaient la bagarre avec le staff et les stadiers. Finalement, les llorones auront changé de camp.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Murcielago mer 30/01/2019 - 01:26

Quel match c'est ce Valencia cf que j'aime. Et que dire des supporters noud avons les meilleurs supporters du monde même quand on doit remonter trois buts en 30 minutes ils donnent toutes leur énergie pour faire vibrer l'antre de la chauve souris le stade à la meilleure ambiance d'Europe. Amunt Valencia te quiero 🦇🦇🦇❤️❤️❤️❤️

Répondre

Vivre à Valence

FALLAS 2019

Quizz : Connaissez-vous bien les Fallas ?

Que savez-vous des Fallas de Valencia, le plus grand festival d’art éphémère au monde empreint de traditions séculaires et classé Patrimoine Mondial Immatériel de l'Humanité par l'UNESCO ?

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.