TEST: 2297

Une victoire en demi-teinte (Valencia CF 2 – 1 FC Krasnodar)

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 07/03/2019 à 23:17 | Mis à jour le 07/03/2019 à 23:32
Photo : © www.valenciacf.com
Guedes est même en retrait sur les célébrations de buts

Partis sur un rythme fou, les ches ont dominé leur adversaire durant trente minutes avant de retomber dans leur travers. Guedes n’arrive toujours pas à retrouver son niveau et a plombé son équipe, notamment sur les phases défensives.

Rodrigo – Gameiro, la paire gagnante

Quand l’année dernière l’hispano-brésilien s’appuyait sur un Zaza qui jouait parfaitement son rôle de point de fixation de la défense adversaire, il trouve désormais son bonheur depuis plusieurs matchs avec une intégration dans l’effectif enfin complète du français Kevin Gameiro.

Encore un doublé pour Rodrigo Moreno face au Krasnodar

Sur l’ouverture du score, l’international espagnol a été bien aidé par le français qui a décalé la défense Russe, créant l’espace dont avait besoin Rodrigo pour placer une merveille de frappe enroulée (1-0, 12e minute).

Sur les précédentes rencontres, Rodrigo était placé trop bas pour apporter un plus offensivement. Dans cette rencontre, et grâce au placement brouillon des Russes, Rodrigo a pu évoluer dans plus d’espace, bien aidé par son comparse du soir.

 

Un match tranquille ? Pas vraiment

Après l’ouverture du score, le Valencia CF continuait de dérouler son jeu direct et faisait plier les Russes du Krasnodar une deuxième fois : sur un caviar de Lato, Rodrigo y allait de son doublé (2-0, 24e minute)

Cherchant à sceller sa qualification avant un déplacement compliqué pour le match retour, les joueurs de Marcelino continuaient de mettre la pression sur leur adversaire. Gameiro loupait la balle du 3-0 de façon inexplicable. Le tournant du match à n’en pas douter.

Diakhaby a limité la casse

Après cette 28e minute, le Valencia CF s’est complètement relâché. Les Russes s’approchaient dangereusement des cages de Neto, sans parvenir à conclure leurs incursions dans le camp che. L’entrée de Ari en seconde période a fait du mal aux Blanquinegros. L’attaquant brésilien passé par le Lokomotiv Moscou a apporté de la percussion à l’avant. Un détail qui a fini par faire plier la défense che (2-1, 63e minute).

 

L’ombre Guedes

En revenant au score, les Russes ont obligé Marcelino à effectuer des ajustements tactiques. Santi Mina est entrée à la place de Rodrigo pour apporter de la vitesse, et Cheryshev a eu pour mission de faire oublier la pale copie rendue par le Portugais Guedes.

Mais que se passe-t-il avec Guedes ?

Sorti sous les sifflets, le natif de Benavente n’a pas existé durant la rencontre. Manque de vitesse, dribbles dans le sol, pas de participation dans les phases défensives… La recrue star de la saison est très en-dessous du niveau qui devrait être le sien et celui d’une recrue à 50 millions d’euros.

Le Valencia CF a laissé échapper un match qu’il semblait maîtriser. En encaissant un but à domicile, Marcelino se retrouve dans une situation compliquée en vue d’une potentielle qualification pour les quarts de finale. Doit-il jouer la défense ou jouer l’attaque ? Difficile à dire tant le FC Krasnodar est une forteresse à domicile (3 buts en 5 matchs en Europa League, 6 en 9 rencontres en championnat). En conférence de presse, Marcelino n'a pas hésité à répondre : dans une semaine, ils joueront pour gagner.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale