La Nit de l'Albà reconnue Fête d'intérêt touristique national

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 18/11/2021 à 18:50 | Mis à jour le 18/11/2021 à 20:49
Photo : visitelche.com
elche

La Nit de l'Albà, cet événement pyrotechnique qui a lieu chaque année à Elche dans la nuit du 13 août, vient d'être reconnue Fête d'intérêt touristique national. Une reconnaissance officielle qui devrait en réjouir plus d'un.  

 

Une reconnaissance officielle 

Le ministère de l'Industrie et du Tourisme a déclaré la Nit de l'Albà “Fête d'intérêt touristique national”. Carlos González, le maire d’Elche, a affirmé : "Nous sommes convaincus que cette reconnaissance est une immense joie pour les habitants d'Elche et pour nous tous qui aimons nos traditions"

Il a également souligné le travail réalisé depuis de nombreuses années par la société pyrotechnique Ferrández qui est à la tête de toute l'organisation. Mais aussi l'implication des entités municipales qui sont fortement engagées.

Cette reconnaissance est une étape décisive dans l'histoire de la fête, car l'évènement a lieu depuis le Moyen Âge et fait partie des plus importants du pays ; à l'époque, les habitants de la ville tiraient des roquettes en l'honneur de la vierge Marie qu'ils considéraient comme patronne de leur ville.

 

La Nit de l'Albá, une fête traditionnelle

Tous les ans, dans la nuit du 13 août, pendant 45 minutes, plus de 300 feux d'artifices colorés sont tirés dans différentes parties de la ville d’Elche. Ce moment marque le début des grands jours d’Elche, lors desquels on donne une représentation des Mystères d’Elche (Misteri d'Elx), un drame religieux d'origine médiévale déclaré patrimoine culturel immatériel de l'humanité le 18 mai 2001.

Le clou du spectacle se termine par ce qu'on appelle la "Palmera de la Virgen", un énorme feu d'artifice d'une hauteur de 300 mètres et d'un diamètre de 700 mètres, ce qui le rend visible depuis les villes voisines.

Après cette illumination, une structure en métal haute de 3 mètres est éclairée par des fusées dans le clocher de la basilique Santa María pendant que les spectateurs chantent aromas illicitanos sur une habanéra : une danse espagnole originaire de La Havane. Après quoi, la tradition veut que tout le monde mange de la pastèque pour terminer la nuit en douceur.

On retiendra surtout que la Nit de l'Albá est unique en son genre pour le spectacle qu'elle propose, mais surtout pour l'implication de tous ceux qui font de cette célébration un moment fédérateur et un symbole d'identité culturelle de la ville d’Elche, et plus largement, de l’Espagne. Cette reconnaissance nationale témoigne d’un intérêt touristique jamais démenti pour un événement qui a traversé les siècles et reste ancré dans le cœur de bien des Espagnols. 

 

Sur le même sujet
logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale