Vendredi 16 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRADITIONS - La grande kharja de Sidi Bou Saïd

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 07/08/2018 à 04:00 | Mis à jour le 07/08/2018 à 04:00
kharja

Diwan Al Issawiya organise le spectacle d'Al-Kharja Al-Kubra Al-Issawiya à Sidi Bou Saïd les dimanche, lundi et mardi 12, 13 et 14 août 2018.

Une kharja est une procession mystique organisée annuellement par des confréries musulmanes en l'honneur d'un saint. Plusieurs fois centenaire, cette tradition est l'une des plus importantes du mouvement "Soufi"

Le cortège est devancé par les porteurs de drapeaux, suivis des membres de la confrérie qui psalmodient des chants liturgiques au son des bendirs. Il quitte la zaouïa du saint et défile dans les rues de la ville. La cérémonie se termine par un cérémonial de danse mystique.

Les kharjas les plus célèbres sont celles de Sidi Ben Arous à Tunis, de Sidi Bou Saïd au village du même nom, de Sidi Ammar à l'Ariana et de Sidi Ali El Hattab.

Qui était Sidi Bou Saïd ?

Abû SAID AL BEJI (surnommé Sidi Bou Saïd) (1156/1231) fût l’élève du grand mystique Abdelaziz Ibn Abi Bakr Al Kurachi Al Mahdaoui (Sidi Abdelaziz), mort en 1224 et devint un véritable pilier de l’histoire Soufi du Maghreb au XIIe et XIIIe siècle.
Après son pèlerinage, il décide de s’installer à Djebel EL MANAR (ancien nom de SIDI BOU SAÏD) et commença, avec d'autres disciples, un rituel Soufi appelé "DHIKR" dont le  but est le renoncement au monde, en « vidant le cœur des préoccupations terrestres » pour mieux approcher Dieu 
La mémoire de SIDI BOU SAID est célébrée tous les ans au mois d’août par la grande « Kharja ».

Le village

Sidi Bou Saïd est situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Tunis, perché sur une falaise dominant Carthage et le golfe de Tunis.

En 1915, un décret fût édité obligeant les riverains de Sidi Bou Said à utiliser les couleurs blanc et bleu (le fameux "bleu Sidi Bou Saïd) et interdisant les constructions anarchiques. Il fut classé la même année.

Lorsqu'on évoque Sidi Bou Saïd, on y associe le nom du Baron Rodolphe d'Erlanger et sa célèbre demeure, Ennejma Ezzahra, le café des délices, le magnifique mausolée, et bien sûr "kawa halia", le café des nattes.

Lire la biographie du Baron d'Erlanger ICI

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Tunis ?

IDÉE SORTIE

A VOIR A FAIRE - L'agenda du week-end

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end : cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie, sorties, centres culturels

Sur le même sujet