"OVER FIFTY, et alors ?" de Nathalie Garçon, sous les vivats à l'IFT

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 09/03/2020 à 00:00 | Mis à jour le 09/03/2020 à 18:08
Photo : OVER FIFTY CATHERINE LARA ET SONDES BELHASSEN
OVER FIFTY CATHERINE LARA ET SONDES BELHASSEN

Le public était unanime : une réussite totale pour le fameux défilé-événement de Nathalie Garçon, célèbre styliste, organisé à l'Institut Français de Tunisie le 5 mars, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, en présence d'Olivier Poivre d'Arvor, ambassadeur de France en Tunisie.

Après une intro très remarquée alliant le violon de Catherine Lara à la danse de Sondes Belhassen, 60 femmes tunisiennes et françaises ont défilé, dont Sophie Renaud, directrice de l'IFT. Toutes étaient habillées par des créateurs tunisiens, qui ont également participé au défilé.

Quelques hommes étaient de la partie, dont Philippe Xerri, le génial créateur de "Rock the Kasbah", "tatoué" au creux des mains des messages "Pour Elles" et "Ena zeda", Salah Barka et sa mère, le mari de Nathalie Garçon ... 

Caroline Loeb a interprété son immense tube "c'est la ouate" et Marianne James un slam intitulé "over fifty, alech lé ?"

"Clou du spectacle" Maya Ksouri, avocate, chroniqueuse et militante, est apparue en tenue sexy et pailletée, un livre à la main : une manière de rappeler en douceur que le 8 mars reste une journée de lutte pour les droits des femmes, partout où ils sont remis en question.

"Over fifty… et alors ?" est une démonstration unique en son genre où l’âge n’a plus d’âge. Cinquante femmes tunisiennes, influentes, pétillantes, inspirantes, artistes, productrices, animatrices de télévision, stylistes, journalistes, chefs d’entreprises, activistes de la société civile, ont défilé avec des personnalités venues de France : Sandrine Bonnaire, Marianne James, Catherine Lara, Caroline Loeb, Catherine Ceylac, Ariane Massenet, Chantal Thomass, et les entrepreneuses Frédérique Picard de Dare Woman et Marianne Ruggieri...

MARIANNE JAMES CHANTE OVER FIFTY
MARIANNE JAMES CHANTE OVER FIFTY

Un premier défilé à Paris

L’an passé, dans son espace de la galerie Vivienne à Paris, Nathalie Garçon organisait un défilé où la fronde étincelait : cinquante femmes de cinquante ans et plus, actrices, journalistes, chefs d’entreprises, bien dans leur corps et dans leur tête

Très attachée à la Tunisie où elle vit et travaille une partie de son temps, il semblait évident que son deuxième défilé soit organisé ici, dans un pays où les femmes jouent un rôle majeur et occupent une place singulière !

Nulle part ailleurs, en effet, la femme n’a joué un tel rôle dans son pays. Nulle part ailleurs, elle n’a autant accompagné l’évolution d’une société, ne s’est impliquée dans son développement, ne s’est portée garante de ses acquis. Constituant un poids réel dans son économie, une image rassurante dans sa politique, elle en incarne les valeurs et les repères. Et une femme sur deux est une "over fifty".

Voir ici les photos et la video de l'IFT

50 femmes défilent à l'IFT NATHALIE GARCON OVERFIFTY

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tunis !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale