TEST: 2295

MAISON DE TUNISIE - Inauguration du Pavillon Habib Bourguiba à Paris

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 15/12/2020 à 00:00 | Mis à jour le 15/12/2020 à 11:29
Photo : Galerie Itinerrance
PAVILLON HABIB BOURGUIBA GALERIE ITINERRANCE

Le chef du gouvernement Hichem Mechichi a inauguré le 13 novembre 2020, le Pavillon Habib Bourguiba à Paris.

La cérémonie a eu lieu en présence des ministres de l’enseignement supérieur et de la Recherche scientifique tunisien et français, respectivement Olfa Ben Ouda et Frédérique Vidal, l’ambassadeur de Tunisie en France, Karim Jamoussi qui est également, le président du conseil d’administration de la Fondation de la Maison de Tunisie, du Recteur de la région académique d’Ile-de-France Christophe Kerrero, Recteur de l’Académie de Paris, Chancelier des universités de Paris et d’Iles de France et du président de la Fondation nationale de la cité internationale de Paris, vice-président honoraire du conseil d’Etat Jean-Marc Sauvé.

Elle a été suivie d’un film documentaire retraçant l’histoire de la Maison de Tunisie inaugurée en 1953, et initiée par un décret de Lamine bey, en 1948.

Le pavillon Bourguiba constitue une deuxième maison de Tunisie qui permet de doubler l’offre de logements pour étudiants et chercheurs tunisiens. Son coût est estimé à 23 millions d'euros (environ 75 millions de dinars). Il s’est avéré nécessaire pour faire face à l’accroissement du nombre d’étudiants tunisiens résidant en France, en particulier à Paris.

" Une population de 14 mille étudiants et chercheurs tunisiens se trouvent en France avec une augmentation annuelle de l’ordre de 2500 " a précisé Hichem Mechichi

Le nouveau bâtiment s’élève sur 7 niveaux et comprend 200 logements, une cuisine collective, une salle d’étude pour un usage mixte et un foyer.

L’espace ouvert au public s’articule autour d’un auditorium de 250 places qui fera du Pavillon Habib Bourguiba un lieu d’accueil et de diffusion des initiatives intellectuelles, artistiques et culturelles.

A l’ouverture de la cérémonie, l’ambassadeur de Tunisie Karim Jamoussi  a rappelé que l’éducation et le savoir ont toujours occupé, et ce, depuis l’indépendance, une place de choix dans les politiques nationales tunisiennes.

Ancienne pensionnaire de la Maison de Tunisie, Olfa Ben Ouda a qualifié la Maison de Tunisie de " lieu bouillonnant ou foisonnent les débats ".

Intégration de l'art dans l'espace public

La direction artistique du projet a été confiée à la Galerie Itinerrance, accompagnée du groupement d’architectes tunisio-français composé d’Exploration Architecture et Lamine Ben Hibet et des bureaux d’études OTE, Otelio, BEGC, avec lesquels elle a remporté le concours de maîtrise d’œuvre du pavillon, ainsi que les entreprises Eiffage Construction et Viry Fayat Group.

Il s’agissait d’un projet de modernisation et de contemporanéité voué à renforcer la coopération universitaire franco-tunisienne, un projet qui vient marquer non pas un tournant, mais bel et bien une nouvelle étape,  dans le questionnement de l’intégration de l’art dans l’espace public.

La Galerie Itinerrance a confié à l’artiste calligraphe tunisien Shoof la réalisation d’un lettrage représentant non pas un texte mais l’essence même de l’écriture arabe. L’étude et la conception de la façade sont à attribuer, quant à elles, au designer Wissem Soussi qui a conçu la double peau en aluminium qui enveloppe l’intégralité du bâtiment.
 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tunis !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale