Mercredi 19 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FORUM ECONOMIQUE - Réussir ensemble, aujourd’hui et demain

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 02/02/2018 à 00:00 | Mis à jour le 02/02/2018 à 07:57
COUV

Le Forum économique franco-tunisien programmé en marge de la visite d’Etat d'Emmanuel Macron, s'est déroulé jeudi 1er février 2018, au palais des Congrès à Tunis, et a réuni 1200 participants.

Placé sous le slogan "Réussir ensemble, aujourd’hui et demain", ce premier événement, plateforme d’échanges d’expériences entre les hommes d’affaires des deux pays,  a remporté un vif succès avec la présence de 300 acteurs économiques, de chefs d’entreprises françaises et tunisiennes, d’experts du monde de la finance et du numérique et de l’économie, de personnalités, ainsi que 200 journalistes et 20 chaînes de télévision.

Les discours d'ouverture ont été assurés par les organisateurs du Forum : Foued Lakhoua, président de la CTFCI : "il y a une conviction en la capacité des entrepreneurs des deux pays de joindre leurs efforts pour transcender les difficultés et exploiter de façon optimale le potentiel qui existe, que ce soit dans nos deux pays ou dans notre continent africain considéré à juste titre comme une nouvelle frontière de l’avenir",

LAKHOUA

et Alexandre Ratle, président des conseillers du commerce extérieur de la France comité Tunisie :  "Le temps économique s'accélère, il a fallu 38 ans à la radio pour atteindre 50 millions d'utilisateurs, il n'a fallu que 4 ans à Internet, 3 ans à facebook et 35 jours à l'application Angry birds. Le monde change et la Tunisie de demain ne sera pas la Tunisie d'aujourd'hui. La question que nous devons nous poser est "La Tunisie peut elle s'intégrer à cette globalisation, et peut être faire face à l'accélération du temps économique ? La réponse évidemment est OUI ! Elle dispose d'atouts extraordinaires : une situation géographique exceptionnelle, une qualité de main d'oeuvre reconnue, des ingénieurs de talent, et pour nous, Français, vous disposez d'un atout incomparable : vous parlez français. Cette langue n'est plus la langue de la France. Elle est la langue de 274 millions de personnes dont vous faites partie. Aujourd'hui la zone économique francophone représente 16 % du PIB mondial, 20 % du commerce international. En 2050, la langue française sera parlée par plus de 700 millions de personnes. La zone économique francophone sera alors l'une des plus importantes au monde. Et vous Tunisiens, vous faites partie de cette zone économique, et vous avez tous les atouts pour bénéficier pleinement de ces marchés d'avenir."

ratle

1ère PARTIE, avec les témoignages de chefs d’entreprises des domaines de l’industrie, de l’agriculture,  des finances et du numérique, installés en Tunisie, ou partenaires d'entreprises tunisiennes.

Synergies gagnantes
- Monsieur Jean Luc di Paola Galloni – Directeur du Développement Durable et des Affaires Publiques, Valeo
- Monsieur Gilles Bonnenfant – Président, Eurogroup Consulting
- Monsieur Stéphane Yrles – Secrétaire Général, Groupe Avril
- Monsieur Mehdi Tekaya – Président Directeur Général, Wevioo
- Madame Neila Benzina – CEO, Business & Decision
- Monsieur Abdesallem Ben Ayed – Président Directeur Général, El Badr
- Madame Amina Zeghal – Directrice Générale, Université Paris-Dauphine Tunis

Accompagner le succès
- Monsieur Gregory Clemente – Directeur Général, Proparco
- Monsieur Badreddine Ouali – Président, Fondation Tunisienne pour le Développement
- Monsieur Arnaud Ventura – Président, Microcred
- Monsieur Aziz Mbarek – Co-Fondateur, Directeur Général Tuninvest, Africinvest

La deuxième partie était consacrée à deux sujets de réflexion sur les conditions à satisfaire pour "Réussir ensemble demain" 

Discours de Monsieur Zied Ladhari – Ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale
Discours de Madame Delphine Geny-Stephann – Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’économie et des finances : "Macron compte transformer le modèle français en profondeur, un parlement plus jeune avec un équilibre inédit homme-femme, rendre le marché du travail plus flexible. Notre ambition est que les entreprises puissent s'adapter. Parmi les réformes, il y a eu aussi la refonte de l'assurance chômage et une fiscalité remodelée. Mais libérer les énergies ne suffit pas, il faut investir dans l'avenir, dans l'innovation de rupture, dans  les mutations écologique et numérique". 

La Tunisie face aux nouvelles globalisations
- Monsieur Lionel Zinsou – Co-Président d’AfricaFrance, Président de Terra Nova
- Monsieur Kais Dali – Ex Président Directeur Général Compagnie des Phosphates de Gafsa
- Monsieur Alain Bentéjac – Président du Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France

SEGUELA

Le monde de demain
- Monsieur Stephane Richard – Président Directeur Général Orange
- Monsieur Xavier Niel – Fondateur et propriétaire d'ILIAD (Free)

- Monsieur Jacques Séguéla – Co-Fondateur du nouvel HAVAS  qui a annoncé son intention de faire de la Tunisie un hub régional pour rayonner dans tout le continent africain et ailleurs

Les discours de clôture, très attendus, ont réuni Youssef Chahed, Chef du gouvernement tunisien, et  Emmanuel Macron, président de la République française.

CLOTURE

Fort de son succès, ce forum devrait perdurer et se tenir alternativement un an en Tunisie et l’année qui suit en France, afin de valoriser le potentiel que revêt le partenariat actuel et les opportunités qu’il peut procurer dans l’avenir en termes de gains de compétitivité, de création de valeur et de développement.

La France est, en effet, le premier partenaire et premier investisseur (les investissements directs étrangers IDE- représentent en 2017, plus de 45% hors énergie), et aussi le premier client de la Tunisie. Près de 1400 entreprises à participation française sont opérationnelles en Tunisie, employant environ 138 000 personnes.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tunis

ART

TRADITIONS - La chéchia, toute une histoire

L'histoire de la chéchia se perd dans la nuit des temps. Elle aurait été importée d'Espagne par les arabes andalous, et tiendrait son nom d'autres musulmans soucieux de se protéger du froid : les