EVENEMENT - "People Power" à la Cité de la Culture 

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 04/12/2020 à 00:00 | Mis à jour le 04/12/2020 à 07:05
Photo : Yasuyoshi Chiba (Agence France-Presse)
people power cité de la culture

Du 5 au 26 décembre 2020, l'exposition spéciale "People Power : témoins de mouvements de contestation depuis 1957", s'installe à la Cité de la culture Chedli Klibi, à Tunis

Une sélection de 21 photos prises par des photographes professionnels "qui ont la créativité d'esprit, les compétences techniques et le génie narratif" et qui ont été depuis 1957 récompensés par les jurys indépendants de World Press Photo,  est à découvrir.

Des photos- témoins des vagues de contestation qui ont secoué plusieurs pays et villes dans le monde: Les Etats-Unis d'Amérique, le Chili, Venezuela, l'Afrique du Sud, l'Algérie, Gaza... Des photos qui racontent des histoires et des combats et qui sont devenus des symboles de la force du peule, de sa volonté, de sa quête pour un vrai changement, pour la liberté

A cette sélection, s'ajoutera la photo gagnante du concours photo qui vient d'être lancé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas en Tunisie au profit des photographes tunisiennes et tunisiens. Une photo portant la signature d'un photographe tunisien s'ajoutera à l'exposition pour témoigner de cette quête menée par les Tunisiens pour la liberté, la démocratie, la justice et la dignité. Le résultat de ce concours sera dévoilé le 17 décembre 2020. 

Cette exposition d'envergure internationale et qui fait à cette même période le tour de plusieurs grandes villes dans le monde entier est organisée par Le World Press Photo Fondation, en partenariat avec l’UNESCO et le Royaume des Pays-Bas. Elle sera en tournée également dans plusieurs autres villes en 2021 : Paris en mai, Strasbourg en juin, Lyon en juillet…

Cette exposition est organisée à Tunis avec la coopération du Théâtre de l’Opéra (Cité de la culture) et l’appui de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas en Tunisie. 

La World Press Photo Fondation, plateforme mondiale qui réunit professionnels et grand public au moyen de la narration et d'un journalisme visuel fiable, a été créée en 1955 par un groupe de photographes néerlandais qui souhaitaient faire connaître leur travail à un public international par l'intermédiaire d'un concours ("World Press Photo") devenu depuis l'un des plus prestigieux concours de photographie au monde. 

L'exposition est lancée pour bien accompagner la Conférence mondiale sur la liberté de la presse (WPFC 2020), co- organisée par l’UNESCO et le Royaume des Pays-Bas,  les 9 et 10 décembre 2020. 

La conférence célèbre conjointement la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai) et la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes (2 novembre) dans un format nouveau et innovant fusionnant des éléments numériques et en présentiel. Le principal événement commémorant la Journée internationale en 2020 est la session intitulée « Renforcer les enquêtes et les poursuites pour mettre fin à l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes » qui inclura la présentation de lignes directrices pour les procureurs sur comment enquêter et poursuivre les auteurs des crimes et des attaques commis contre les journalistes, élaborées en partenariat avec l’Association internationale des procureurs. La session aura lieu le 10 décembre 2020. 

Une table ronde sera organisée conjointement par le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) et le World Press Photo, le 17 décembre 2020, sur la liberté de la presse aujourd’hui : le cas tunisien. La liste des intervenants vous sera communiquée ultérieurement. 

Et pour bien clôturer cet évènement, un workshop portant sur le photojournalisme sera organisé au profit des photographes tunisiens. 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tunis !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale