Mardi 17 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un système de reconnaissance faciale pour les JO de Tokyo 2020

Par Julien Loock | Publié le 09/08/2018 à 13:16 | Mis à jour le 09/08/2018 à 13:24
jo-tokyo-2020-reconnaissance-faciale

Le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'été de Tokyo 2020 a annoncé, en début de semaine, la mise en place d'un système unique de reconnaissance faciale pour la prochaine édition de l'événement sportif international. Ce procédé technologique permettra ainsi de vérifier l'identité des athlètes, des officiels présents, des membres du staff ainsi que des représentants des médias accrédités pour les JO 2020. L'utilisation de cette technologie sera une première pour un tel événement. Cette décision du Comité reflète à merveille son désir absolu de proposer les Jeux olympiques les plus innovants de l'histoire de la manifestation sportive avec l'édition de Tokyo 2020. 

 

Nec Corporation, l'un des partenaires principaux de Tokyo 2020, est ainsi chargé de fournir le système complet de reconnaissance faciale d'ici à deux ans. Et pour que ce procédé technologique soit opérationnel dès l'ouverture de l'événement, un travail rigoureux doit être effectué en amont. Toutes les images faciales des personnes accréditées doivent être collectées et stockées dans une base de données, indispensable à la reconnaissance de l'individu à tous les points de contrôle donnant accès aux zones non publiques. 

 

Cette technologie de reconnaissance faciale accentuera fondamentalement la sécurité des sites des Jeux olympiques et paralympiques d'été de Tokyo 2020. Avant tout, ce procédé a été imaginé pour lutter drastiquement contre l'usurpation d'identité, la falsification des badges et l'utilisation, à des fins douteuses, des accréditations perdues, voire volées. Il a également été pensé afin de faciliter la vie quotidienne des personnes concernées en apportant confort et commodité, grâce à une exécution simple et rapide, ce qui permettra également un passage fluidifié aux points de contrôle. 

 

Tsuyoshi Iwashita, directeur exécutif de la sécurité des Jeux olympiques et paralympiques d'été de Tokyo 2020, a commenté positivement l'arrivée de cette technologie. "La clé de la réussite, pour la sécurité des Jeux, est de prévenir de toutes entrées non autorisées de personnes et d'objets dans les différents sites. Tokyo 2020 utilisera un système automatique de reconnaissance faciale pour toutes les personnes accréditées afin de lutter contre l'intrusion, une première dans l'histoire des Jeux olympiques et paralympiques. Cette nouvelle technologie sera capable d'identifier, avec une parfaite précision, les personnes accréditées, par rapport à la vérification visuelle des membres de la sécurité. Elle permettra aussi une entrée plus rapide aux sites, une nécessité dans l'intense chaleur de l'été au Japon." Tsuyoshi Iwashita a ensuite terminé son intervention en adressant un message d'encouragement pour Tokyo 2020 : "J'espère que cette technologie assurera la sécurité des Jeux olympiques et paralympiques d'été et aidera les athlètes à faire de leur mieux".

 

Masaaki Suganuma, Vice-président senior de Nec Corporation, a ensuite ajouté "qu'avec sa grande expérience et sa vaste connaissance des technologies d'identification biométrique, NEC était bien placé pour apporter son aide à Tokyo 2020, afin d'assurer un déroulement des Jeux en douceur et en toute sécurité". Pour son Vice-président senior, NEC est un véritable leader dans ce domaine technologique, qui inclut, par exemple, l'identification via les images faciales, les scans de l'iris, les empreintes digitales, les empreintes de la paume des mains ou encore la reconnaissance vocale. Nec fournit plus de sept cents systèmes de cette technologie dans plus de soixante-dix pays et régions du monde. Pour Tokyo 2020, c'est encore un pas de plus pour rentrer dans la légende des Jeux.
 

Nous vous recommandons

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir