Samedi 15 août 2020

Au Japon, deux plages ravagées par le tsunami rouvrent au public

Par Julien Loock | Publié le 24/07/2018 à 07:48 | Mis à jour le 24/07/2018 à 07:55
fukushima-plage-baignade

Sévèrement endommagées lors du tsunami de mars 2011 au Japon, deux plages de la région du Tohoku ont été officiellement rouvertes au public ce week-end, une première depuis la catastrophe qui s'était produite, il y a 8 ans . La baignade à nouveau autorisée, c'est dans la joie et la liesse que les familles japonaises ont pu profiter des atouts offerts par les bords de mer, surtout en cette période de vague de chaleur rarissime. 


Les belles étendues de sable, comme les digues des plages du Tohoku, ont été balayées puissamment par le tsunami subi par le Japon en mars 2011. Après de longues années consacrées à la reconstruction, les efforts viennent d'être récompensés. Le paysage est métamorphosé. Ce samedi, la plage de Haragamaobama à Soma, dans la préfecture de Fukushima, qui rassemblait habituellement entre trente et cinquante mille plaisanciers chaque année en été, a été rouverte au public officiellement.


Dans une ambiance de festivités communicative, les habitants de la ville ont fait honneur à leur plage, de nouveau prête à accueillir les petits comme les grands. Après une cérémonie rituelle pour la sécurité des lieux, des ballons ont été lâchés dans le ciel pour entériner cette décision. Les enfants ont pu, dès lors, sauter dans l'eau, le sourire aux lèvres. 


Japon oblige, des échoppes ont été installées sur la plage pour permettre aux locaux et aux touristes de profiter de boissons et de snacks, comme le célèbre kakigori, salvateur lors de grosse chaleur.


La question de la qualité de l'eau se pose évidemment. Les autorités de la ville de Soma ont ainsi mis en place, depuis 2015, des contrôles réguliers de la plage pour déceler les potentielles substances radioactives. Pour cette réouverture, les niveaux de sécurité autorisés standards ont été atteints. 


Dans la préfecture de Miyagi, la plage de Watanoha a, elle aussi, été officiellement rouverte aux joies de la baignade. Cette plage n'est plus à son emplacement pré-tsunami : le sable a été déplacé de plus de 700 mètres à la suite de la catastrophe.


Au total, quatre plages du Tohoku sont officiellement rouvertes au public depuis 2011, incluant Iwaki et Soma. Quatorze plages restent encore fermées et le sort de certaines d'entre elles pourrait être définitif selon les autorités locales.
 

Nous vous recommandons

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir