Mercredi 26 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Prostitution : 4 basketteurs japonais bannis des Asian Games 2018

Par Julien Loock | Publié le 20/08/2018 à 12:46 | Mis à jour le 20/08/2018 à 13:07
prostitution-basket-japon-asian-games

Le Comité Olympique japonais vient de pénaliser quatre de ses joueurs de l'équipe masculine de Basketball lors des Asian Games 2018, qui se tiennent actuellement à Jakarta et à Palembang, en Indonésie. C'est le chef de la délégation japonaise, Yasuhiro Yamashita, qui, en conférence de presse, a officialisé le bannissement des joueurs pour s'être offert les services de prostituées. 


C'est aujourd'hui, lundi 20 août, qu'a été rendue publique l'affaire aux journalistes, lors d'une conférence de presse dans la capitale indonésienne. Yasuhiro Yamashita a ainsi annoncé le renvoi des quatre joueurs de l'équipe nationale de basket pour avoir enfreint les règles strictes du Comité Olympique japonais. Les accréditations des joueurs ont ainsi été retirées.


De ce fait, Yuya Nagayoshi (27 ans), Takuya Hashimoto (23 ans), Takuma Sato (23 ans) et Keita Imamura (22 ans) ont dû quitter Jakarta ce lundi matin pour rejoindre Tokyo. Les quatre Japonais abandonnent une compétition capitale qui avait enregistré la participation record de sept cent soixante-deux athlètes. Les Asian Games sont considérés comme le second événement multisports mondial après les Jeux Olympiques et Paralympiques.


Suite à la victoire contre le Qatar le jour même, les quatre joueurs de basketball, habillés de leur uniforme, en ont profité pour quitter le Village des athlètes vers 22h et se retrouver dans un restaurant japonais, au sein même du principal quartier de divertissement de la ville de Jakarta, appelé Block M. 


Les joueurs ont alors rencontré une personne parlant le japonais, qui leur a indiqué l'adresse d'un bar où il était facile d'y trouver des femmes. Toujours d'après les mots du chef de la délégation japonaise, les joueurs se sont rendus, après quelques heures passées dans ce bar, dans un hôtel pour s'adonner à des "actes inappropriés" avec les filles abordées. Les basketteurs ont ainsi "payé pour des services de prostituées", a confirmé devant la presse Yamashita.


"Ces actions violent le code de conduite de l'équipe nationale et elles trahissent les attentes des citoyens japonais" a ajouté Yamashita qui s'est ensuite longuement excusé.


Les huit autres joueurs japonais de l'équipe nationale de basket continuent leur participation aux Asian Games qui se déroulent jusqu'au 1er septembre. Malheureusement pour eux, aucun remplacement n'est prévu pour pallier le départ de leurs ex-coéquipiers. Yamashita a souligné que les quatre joueurs incriminés avaient dû prendre à leur charge les dépenses liées à leur retour au Japon. 


A deux ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, ce nouveau scandale pourrait venir ternir l'image du sport nippon. Pour Yamashita, le Comité Olympique japonais prend très au sérieux les divers problèmes de discipline qui peuvent toucher les différents athlètes, au sein des infrastructures sportives, mais également dans toutes les autres occasions. 


Dans ces conditions aussi déstabilisantes, il faudra de la concentration à l'équipe pour la suite de la compétition. Rendez-vous mercredi contre Hong Kong.

 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

#MAVIEDEXPAT

Communauté française au Japon : le Grand Café Accueil 2018 de l'AFJ

Chaque année, dans le cadre de sa mission Japon Accueil, l'Association des Français et francophones du Japon organise son Grand Café Accueil de la Rentrée, le jeudi 20 septembre 2018 à partir de...

Que faire à Tokyo ?

EXPO

Immersion et poésie numérique au Digital Art Museum (Odaiba - Tokyo)

Borderless World, un monde sans frontières à Tokyo. C’est le nom de ce projet hors du commun, tout juste ouvert depuis le 21 juin dernier sur les flancs de la grande roue d’Odaiba.