Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Japon n’a jamais connu aussi peu de neige

Par Elena El Meliani | Publié le 28/01/2020 à 11:53 | Mis à jour le 28/01/2020 à 12:02
neige-japon-meteo

Quel que soit l’endroit où vous alliez dans l’archipel, tous les locaux vous diront la même chose : « c’est la première fois qu’il ne neige pas ou si peu. » Il fait moins froid, c’est sûr, et cela compromet beaucoup la saison de ski et la fréquentation de certains lieux touristiques. 


Du Nord au Sud, le paysage est bien différent cette année. Il manque ce duvet blanc qui rend les dunes de sable de Tottori si caractéristiques. C’est même par bennes entières que la ville de Sapporo a dû apporter de la neige. Une situation critique qui inquiète aussi bien le monde du ski que celui du tourisme. 


Miyama, petit village de la préfecture de Kyoto avec sa cinquantaine de maisons à toits de chaume, redoute une baisse touristique. Cette année risque d’être plus compliquée que les précédentes pour ce lieu, principalement connu pour son paysage enneigé.


Le Japon est réputé pour ses grandes quantités de poudreuse. Et pourtant, l’hiver n’a jamais été aussi peu blanc. Dans certains parcs de Tokyo, on peut même se croire encore en automne. Les feuilles, avec leur palette de couleurs allant du rouge au jaune doré, l’attestent !


Sans évoquer le coronavirus chinois, les stations japonaises voient le nombre d’annulations augmenter à vitesse grand V. Traditionnellement, le Nouvel An chinois (qui se tient souvent fin janvier) amène de nombreux touristes sur les pentes japonaises. Sur l’île principale, Honshu, plusieurs stations ont même renoncé à ouvrir. C’est dire la gravité de la situation. 


Comment c’était avant ? 


Les chutes de neige de décembre étaient si basses que la météo nippone a enregistré un nouveau record. Depuis le début des mesures dans le pays, il y a presque 60 ans, il n’y avait jamais eu aussi peu de neige. 2019 aurait été l’année où l’hiver fut le plus chaud de l’histoire du Japon. Du côté de Yuzawa, à environ deux heures de Tokyo, il n’est tombé que 98 centimètres de neige depuis le début de la saison. L’an dernier à la même époque, on comptait près de 522 centimètres. Une différence considérable qui n’est pas négligeable pour ce prétendu paradis de la poudreuse. 


À Nagano, ville du sud qui avait accueilli les JO en 1998, il n’y a que de l’herbe sur les pistes. Alors phénomène météorologique unique ou impact des changements climatiques, l’économie japonaise en prend un coup. Le business des vacances au ski s’était développé dans les années 80 et 90, et bien qu’il ait connu une forte baisse due au vieillissement de la population dans le pays, il reste une clientèle riche qui aime profiter des vacances d’hiver pour skier. 


Essentiellement chinoise, taïwanaise, australienne ou même américaine et canadienne, ces nationalités attirées par le Japon en général, en profitent pour descendre les pistes le week-end. En sachant que près de deux tiers des stations n’ont pas d’équipement de neige de culture… Pas de chance pour les vacanciers cette année.

 

Nous vous recommandons

elena el meliani

Elena El Meliani

Jeune étudiante en journalisme tombée amoureuse du Japon lors de son premier voyage en 2010. Au risque de passer pour un cliché, j’aime les sushis et les mangas. Animée par la curiosité, habitée par la passion et envoûtée par mon métier.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.