Mercredi 15 août 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VIVRE AU JAPON - Séismes, typhons, volcans, tsunamis… Être prêt

Par Julien Loock | Publié le 01/09/2016 à 19:00 | Mis à jour le 01/09/2016 à 14:33
kit

Le Japon est un pays sujet aux typhons qui se situe, également, à la croisée de plusieurs plaques tectoniques. Le pays est géologiquement très actif et les risques naturels y sont importants. Pour les voyageurs comme pour les résidents permanents, il convient donc d'effectuer quelques préparatifs avant d'embarquer pour le pays du Soleil-Levant.



La préparation est autant mentale, avec l'acquisition des réflexes à avoir dans une situation d'urgence, que pratique avec l'apprêt d'un sac de survie. Il est également primordial de se faire connaître auprès du consulat français qui pourra vous fournir des informations, contacter votre famille et organiser votre protection au besoin.

Le kit de survie minimal se doit d'inclure de l'eau, de la nourriture impérissable et pratique (barres énergétiques par exemple), une radio, une lampe de poche et piles, un plan d'évacuation et un kit de premiers secours. Un couteau suisse peut également s'avérer utile. Il est de plus nécessaire d'avoir sur vous vos documents importants (carte de résident, passeport...) ou au moins leur copie.

En cas d'urgence, il faut se maintenir au courant de l'évolution des événements. Certaines radios fournissent des informations en anglais et dans d'autres langues quand c'est nécessaire. C'est le cas notamment d'Inter FM à Tokyo (FM 76.1) qui diffuse des informations en français et six autres langues. Si vous ne parlez pas japonais, pensez à noter les fréquences de ces émissions radios.

Pour les personnes résidant à long terme au Japon, l'ambassade a également publié des conseils d'aménagement du logement (pour éviter les chutes de mobilier notamment) et recommande fortement l'intégration aux dispositifs de préparation aux catastrophes de votre quartier, qui peut organiser des exercices. La préparation doit être collective, en famille, en entreprise et en communauté.



Confronté à la catastrophe

Le système d'Alerte avancée de séisme (Earthquake Early Warning) permet d'avoir quelques minutes pour se préparer. Cette alerte est émise par le biais de la télévision, de la radio et de certains téléphones portables japonais. Lorsqu'elle est déclenchée, il est nécessaire de prendre différentes mesures, selon le lieu où vous vous trouvez. Dans tous les cas, gardez votre calme, protégez-vous et suivez les directives des autorités compétentes et équipes de secours.

Voici une petite liste des choses à faire - et surtout à ne pas faire - en cas de tremblement de terre.

-    Si vous vous trouvez dans un bâtiment, restez calme, ne sortez pas et protégez vous la tête contre les chutes d'objets (en vous abritant sous un meuble solide).

-    Il est très important d'empêcher tout risque d'incendie en coupant le feu, le gaz et l'électricité. Les incendies représentent une menace très sérieuse lors des tremblements de terre et sont souvent la source de nombreux drames.

-    Ouvrez les portes, n'utilisez pas l'ascenseur et partagez vos informations avec vos voisins. Dans un lieu public, ne vous précipitez pas vers les sorties et suivez les instructions données par le personnel entraîné.

-    Si vous êtes dehors, protégez vous la tête et restez éloignés des objets et structures susceptibles de tomber (enseignes et panneaux, murs de briques, vitres...). Éloignez-vous des poteaux et lignes électriques et rejoignez, si possible, un immeuble sûr ou un espace dégagé.

-    Dans les galeries commerciales et souterraines, la panique est le risque majeur. Ne vous précipitez pas vers les sorties et n'utilisez pas les ascenseurs. Si vous vous trouvez dans le métro ou dans un train, restez-y et accrochez-vous aux rampes du wagon. Ne sortez qu'en cas d'extrême nécessité ou sur instruction des employés.

-     Si des secousses ont lieu pendant que vous conduisez, arrêtez-vous sur le côté gauche et écoutez les messages d'urgence à la radio. Les rues sont souvent réservées aux véhicules de secours après un séisme, il convient donc de les dégager et de ne pas évacuer par véhicule privé. Au moment d'abandonner votre voiture, fermez portes et fenêtres, mais ne la verrouillez pas et laissez les clés sur le contact.

-    Selon l'endroit où vous vous trouvez, prenez garde aux glissements de terrain, chutes de pierres et, au pire des cas, aux tsunamis. Si vous êtes à la plage, évacuez immédiatement vers une zone en hauteur. À cet effet, suivez les panneaux ou les instructions des équipes d'évacuation. Restez-y jusqu'à la fin de l'alerte : plusieurs raz-de-marée peuvent se succéder.

-    En cas de risque de grands incendies, de tsunami ou encore d'explosions, une évacuation peut s'avérer nécessaire. Le cas échéant, suivez les instructions des officiers de police ou autre personnel habilité et n'emportez que le strict nécessaire. Il est également important de prévoir des chaussures plates adaptées à la situation. Participez également à l'évacuation des personnes âgées et handicapées.

-    Prenez garde aux rumeurs et renseignez-vous auprès de sources fiables. Les fake news sont le fléau d'aujourd'hui en cas de catastrophe.

Lors des tremblements de terre et des éruptions volcaniques, le réseau téléphonique peut être saturé. Il est cependant possible de laisser un message accessible à vos proches pour les informer sur votre situation.

D'autres types de messagerie, notamment électronique, sont également disponibles.

Les typhons sont plus prévisibles et moins dévastateurs que les tremblements de terre, mais il faut tout de même s'y préparer correctement, les plus violents pouvant provoquer fortes pluies et inondations. Premièrement, il convient de se renseigner régulièrement de la formation et l'arrivée d'un typhon. Les portes et fenêtres doivent être fermées et peuvent nécessiter un calfeutrage pour éviter l'infiltration de pluie. Portez également une attention particulière aux objets en extérieur qui risquent d'être emportés par le vent : rentrez-les ou arrimez-les solidement. Ayez toujours à disposition des réserves de nourriture et d'eau suffisantes. Pendant la tempête, n'utilisez pas votre voiture (risque de crues) et réfugiez-vous dans la partie la plus sécurisée de votre logement. Ne sortez qu'une fois le phénomène terminé, et non à la première accalmie qui peut être trompeuse.


Aller plus loin

Chaque situation nécessitant une explication précise et détaillée, il est vivement conseillé d'approfondir le sujet avec les sites suivants.

Les risques naturels par l'ambassade de France au Japon : http://www.ambafrance-jp.org/-Securite-Risques-naturels-

Se signaler et s'inscrire au dispositif d'information du ministère des Affaires étrangères : http://www.ambafrance-jp.org/Securite-des-Francais-de-passage,468

Les contacts d'urgence : https://jp.ambafrance.org/Contacts-d-urgence-utiles-383

Préparation à une situation de crise : https://jp.ambafrance.org/-Preparation-a-une-situation-de-crise-

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 CommentairesRéagir

Communauté

INTERVIEW

Rencontre avec Julie Pelletier, soprano à Tokyo

Julie Pelletier est expatriée à Tokyo, au Japon, depuis mars 2017, où elle exerce son métier/passion de soprano. Elle nous présente aujourd'hui son nouveau projet : Sempre Libera.

Sur le même sujet