Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le rugby et la France à l'honneur en 2019 à Fuchu

Par Julien Loock | Publié le 11/01/2019 à 02:15 | Mis à jour le 11/01/2019 à 16:26
fuchu rugby 2019 3

Dans moins d'un an, le monde de l'ovalie se retrouve au Japon pour célébrer, avec liesse, la nouvelle édition de la Coupe du Monde de Rugby à XV. Du 20 septembre au 2 novembre 2019, l'Archipel sera le théâtre d'une belle joute entre vingt équipes surmotivées, dont la France. Et avant que la compétition ne soit lancée officiellement, la ville de Fuchu, à l'ouest de Shinjuku, sera la base de pré-tournoi des Bleus et de leur staff, parés pour un entraînement intensif pour le plus grand bonheur des supporteurs présents. Fuchu deviendra alors the place to be pour tous les fans du XV de France qui auront fait le déplacement jusqu'au Japon.

 

rugby japon fuchu


Le XV de France pose ses valises à Fuchu


Avant le coup d'envoi du 20 septembre 2019, les vingt équipes du tournoi seront basées aux quatre coins du Japon pour un entraînement spécifique pré-compétition. Cette démarche a pour objectif l'adaptation des joueurs à la terre nippone et à son climat, afin d'entamer la Coupe du Monde de Rugby à XV sous les meilleurs auspices. Leur camp leur permettra ainsi de travailler les consignes de leur coach, de travailler en équipe en conditions réelles et de profiter, bien sûr, de bains de foule lors de sessions publiques pour leurs fans venus en nombre. La ville de Fuchu, dans l'agglomération de Tokyo, fait partie des villes choisies pour héberger le camp officiel pré-tournoi d'une ou plusieurs équipes de rugby. Le XV de France et son voisin anglais auront ainsi le plaisir de s'installer à Fuchu avant le début de la compétition. Idéalement située pour les touristes fans de rugby (ndlr vingt minutes en train direct depuis Shinjuku), la ville de Fuchu s'apprête à accueillir les supporters anglais et français venus supporter leur équipe et profiter de l'ambiance qui ne demandera qu'à s'enflammer. 


Bien que le programme ne soit pas encore connu, il y a fort à parier que plusieurs entraînements des deux équipes de rugby seront ouverts au public et qu'il ne sera pas rare de croiser les joueurs dans la rue, lors des habituelles balades de groupe relaxantes. Les officiels de la ville japonaise se penchent déjà sur plusieurs idées qui pourraient accentuer l'ambiance rugby, comme une fan zone par exemple. Et au-delà de l'aspect sportif, les supporters du XV de France peuvent considérer Fuchu comme une excellente option pour l'hébergement : être proche de son équipe tout en profitant de prix à la nuitée moins agressifs qu'au centre de Tokyo.  Autre atout de poids, la gare de Fuchu ne se trouve qu'à 19 minutes en train de l'un des douze stades de la compétition : le Tokyo Stadium. Appelée également Ajinomoto Stadium, cette arène moderne accueillera, en phase de poule, France-Argentine le 21 septembre 2019. 

 

rugby japon fuchu


Fuchu, une ville de rugby


L'intérêt de la ville de Fuchu pour ce sport ne s'arrête pas là, bien au contraire. Le rugby ponctue la vie locale tout au long de l'année. La ville est ainsi fière d'avoir en son sein deux équipes japonaises professionnelles de rugby : Toshiba Brave Lupus et Suntory Sungoliath. Ces deux membres de la Top League (ndlr le championnat du Japon de rugby à XV) possèdent un palmarès déjà bien fourni qui démontre la bonne santé du rugby maison. Le Toshiba Brave Lupus est ainsi le club japonais le plus titré avec huit titres de champions, dont quatre en Top League sur les six premières éditions d'existence officielle, depuis 2003. Quant aux Suntory Sungoliath, ils sont tout simplement les tenants du titre actuel. 


Niveau infrastructure, les fans de rugby peuvent, par exemple, se rendre au Suntory Fuchu Sports Center pour découvrir l'univers du club et s'enivrer d'une ambiance sportive excitante. Maillots exposés au mur, mascotte accueillante et musique rythmée en fond, le centre sportif est une étape agréable pour tous les supporters qui peuvent, également, apprécier les phases d'entraînement au plus près et croiser les joueurs, japonais ou internationaux, à la carrure impressionnante. Et si le rugby est définitivement votre raison de vivre, l'un des cafés de la ville pourrait bien devenir votre QG. Avec comme propriétaire le joueur de rugby néo-zélandais Michael Leitch, les supporters de tous bords auront plaisir à venir déguster les spécialités du pacifique-sud au +64 cafe. L'ovalie fait définitivement partie de l'ADN de la ville de Fuchu.

 

Nous vous recommandons

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MANIFESTATION

Il y aurait 125 "murs de Lennon" à Hong Kong

Moyen d’expression spontané, les “murs de Lennon”, affichage fait de stickers de couleur, fleurissent un peu partout dans Hong Kong