Vendredi 25 septembre 2020

Conférence : Kikou Yamata, 1ère femme de lettres franco-japonaise

Par Julien Loock | Publié le 03/02/2020 à 15:19 | Mis à jour le 03/02/2020 à 13:28
Kikou-Yamata-tokyo-japon

À l’occasion du centenaire des débuts littéraires de Kikou Yamata, l’historien Matthieu Séguéla présentera, le mercredi 19 février à la Maison franco-japonaise, en partenariat avec les Amies de Langue Française, la vie et l’oeuvre de celle qui fut la première femme de lettres franco-japonaise du XXe siècle.


Amie de Paul Valéry et de Foujita, tour à tour romancière, journaliste, traductrice et maîtresse d’ikebana (dont elle a été la pionnière dans l'Hexagone), Kikou Yamata a joué un rôle important, à redécouvrir dans les relations culturelles entre le Japon, la France et la Suisse.


Chevalier de la Légion d'honneur en 1957, Kikou Yamata aimait traiter, dans ses oeuvres, du Japon et de son histoire, de la femme japonaise mais aussi de la dualité de sa double nationalité.


Matthieu Séguéla se fera un honneur de présenter cette conférence. Outre son statut d'historien, Matthieu Séguéla est également docteur à l’Institut d’études politiques de Paris et enseignant-chercheur associé à l’Institut français de recherche sur le Japon à Tokyo.

 

matthieu seguela
© Laurence Prat

 


Lauréat du prix Shibusawa-Claudel (2011) et du prix Pavie (2014), également commissaire d’expositions et conférencier, Matthieu Séguéla est aussi auteur de livres comme, par exemple, Clemenceau ou la tentation du Japon, et co-directeur d’ouvrages d’art. Son dernier essai, "Soulages. D’une rive à l’autre, Actes Sud, 2019" est paru en collaboration avec Michaël de Saint Cheron.


Pour en savoir plus sur la conférence :


Date : le mercredi 19 février de 10h à 12h
Lieu : Maison franco-japonaise
Réservation : obligatoire auprès des ALF via alf.infos@gmail.com
Frais : membre des ALF et non-membre 1.000 yen, étudiant 500 yen, membre de la MFJ entrée libre

 

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Enlèvements au Japon : une résolution européenne adoptée

Le Parlement européen, inquiété par les enlèvements d’enfants de couples binationaux, a appelé le 8 juillet le Japon à respecter le droit international et à changer son système juridique

Vivre à Tokyo

Infos pratiques

Être fumeur au Japon

Même si, chaque année, le nombre de fumeurs diminue (8% de moins au premier trimestre 2019, selon la Japan Tobacco), le Japon a pour objectif de le diminuer toujours plus à l’approche des Jeux...