Vendredi 25 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Carnet de voyage d'une Française du Brésil au Japon (4/5)

Par Marie-Gabrielle BARDET | Publié le 09/01/2018 à 04:24 | Mis à jour le 17/01/2018 à 04:25
carnet de voyage Japon

Française, vivant au Brésil depuis les années 90 et côtoyant la communauté japonaise de là-bas depuis plus de dix ans - dont sept à étudier la langue, je réalise enfin mon rêve d'enfant en m'envolant pour le Pays du Soleil Levant, à l'été 2017. Après un périple d'un mois de tourisme sur la moitié nord du pays, en remontant depuis Osaka jusqu'à Wakanaï, suivi de six semaines de cours de langue à Sapporo, et enfin une dizaine de jours à Tokyo, voici mes impressions en 5 volets sur ce pays fascinant.


Cette quatrième partie est consacrée aux bons plans et tuyaux pour votre prochain voyage au Japon. Si vous êtes comme moi, passionnée d'artisanat traditionnel (céramique, peinture, tissage, etc…), ainsi que de design et de gastronomie, voici quelques idées en or.

 

carnet de voyage Japon


Mes meilleurs achats, sans contestation…

- Un sac à main de toute beauté en soie champagne brocardée style kimono, imprimé chrysanthème rose dragée et vert d´eau, acheté sur place à l'usine textile Nishijin, à Kyoto.
- Un yukata vintage en coton à fleurs stylisées bleu marine et blanc, une cordelette tressée fuchsia et fil doré, également une ceinture large de kimono dans des dégradés de bleu, rose et violet, imprimé pins du Japon (10 Euros le tout, déniché chez un camelot dans les couloirs du métro de Sapporo). 
- Une ceinture de yukata (plus étroite) dans des tons de rouge orangé, fuchsia et doré, imprimé chrysanthèmes, trouvée dans un magasin de « puces » (Nakaya) dans le quartier de Nakameguro, à Tokyo.
- Un boléro de la designer Eiko Mondo, sans manches, en taffetas volanté et style patchwork, bleu canard et vert émeraude, infroissable et qui pèse 100 grammes.
- Un haut en organza noir brodé de clochettes de muguet (suzuran) argent.
- Un service à saké (petit pot + 2 coupelles) en céramique grise, dorée et rose pâle, trouvée dans une des boutiques de l´allée qui monte vers le temple Kyomizu-Dera, à Kyoto.
- Des supports pour baguettes (hashi) achetés dans divers petits marchés de rue et que j'utilise maintenant comme porte-couteaux ou en décoration ; mes préférés : les dessins géométrique vintage bleu et blanc, les pétales de cerisiers (sakura) en opaline rose ou ceux très rigolos en fer de couleur verte imitant les gousses de soja (edamame). 
- Une vingtaine de carrés de tissu (furoshiki et tenugui), tous plus beaux les uns que les autres. Vous pouvez les encadrer, en confectionner une housse de coussin, les utiliser en napperons ou en petites serviettes pour invités, dans votre salle de bains.
- Un accessoire de coiffure postiche avec des mèches noires et bleu électrique ainsi qu´une paire de sandales japonaises en paille (geta) dans les boutiques d'Asakusa menant au temple.
- Un poster/reproduction du peintre Gotô Sumio représentant un immense paravent de six panneaux en bois, entièrement recouvert de feuilles d´or avec des cerisiers fleuris en premier plan acheté au Musée qui lui est dédié dans sa ville natale : Kamifurano, Hokkaido.
- Un plateau en bois de cerisier trouvé dans le quartier des samouraïs dans la petite ville de Hakunodate, à l'ouest de Akita.
- Des échantillons de papier origami (une quinzaine environ de toutes les couleurs), un mobile de mini-éventails et un livre sur les imprimés de kimonos, tout cela dans la fameuse papeterie Kurodaya, dans le quartier de Asakusa, Tokyo.
- Des souvenirs en argile (reproduction d'objets de la période Jomon), vendus dans la boutique d'artisanat du Centre Historique Sannai-Maruyama, à une trentaine de minutes à l'extérieur de la ville de Aomori.

 

Tan Tan Noodles, hôtel Radisson, Narita

 

Mes meilleures expériences gastronomiques…

- La soupe Tan Tan Noodles servie au restaurant de l'hôtel Radisson de Narita, piquante à souhait (mon premier repas en terre nippone).
- L'ikura servi à la louche et à grands renforts de cris (washai, washai) au restaurant-izakaya ITADAKITAI, à Osaka.
- Les sushis de Mikoto-san à Takayama.
- La soupe au curry (karesuupu) du restaurant RAKKYO et le karai-ramen (très épicé) au 10ème étage de la tour ESTA, juste à côté de la gare de Sapporo.
- Les savoureux gyoza et ebifurai au sous-sol (B1) de l'Umeda Sky Building, à Osaka.
- la bière pression et le méchoui Gengis Khan, sur les terrasses du Bier Garten, à Sapporo.
- Les langues de chat en chocolat blanc, spécialité de Sapporo. 
- La glace à la lavande, dans les champs fleuris de Furano, Hokkaïdo.
- Les pinces de crabe gigantesque, à Otaru, village de pêcheurs, à Hokkaïdo.
- Le tirazushi du restaurant SANSADA, dans le quartier de Asakusa, Tokyo, qui existe depuis 1837.
- La version yuzukarai du ramen au restaurant AFURI, près de la gare de Nakameguro, à Tokyo (la plus épicée que j´ai jamais goûtée).

 

Adresses utiles et coups de coeur 

Centre textile Nishijin à Kyoto

Boutique Nakaya dans le quartier de Nakameguro, Tokyo (en bordure du canal)

Images des créations de la designer Eiko Kondo

Musée Gotô Sumio à Kamifurano, Hokkaido

Photos de la librairie-papeterie à Asakusa, Tokyo

Site Historique Sannai-Maruyama, à Aomori

Hotel Radisson près de l´aéroport internationale de Narita à Tokyo

Pub-Izakaya Itadakitai, à Osaka

10ème étage de la Tour ESTA, consacré aux ramenya et jouxtant la gare de Sapporo

Restaurants au sous-sol (B1) de l'Umeda Sky Building, à Osaka

Biergarten à Sapporo

L'usine de langues de chat à Sapporo et son côté Disneyland « suisse »

Photos de la glace à la lavande, à Furano, Hokkaido

Photos d'araignée de mer (ou crabe royal) au village de pêcheurs Otaru, Hokkaido

Ramenya, à Nakameguro, Tokyo

 

4000

 

Nous vous recommandons

1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Machocho dim 21/01/2018 - 22:15

Bravo pour ces écrits et merci de ce dépaysement ! Très agréable à lire. A plus

Répondre

Communauté

CULTURE

La fascination du Japon

Le Japon est un archipel de contraste où les plus hauts buildings font de l’ombre aux temples anciens. Les traditions et l’élégance s’accordent d’une symphonie parfaite avec un développement...

Vivre à Tokyo

IMMOBILIER

World Potential, location meublée facilitée à Tokyo ! (publi-info)

Ceux qui l'ont déjà expérimenté le savent : louer un appartement à Tokyo peut se révéler un beau défi. Entre les montants exorbitants (key money, frais d'agence...), les conditions farfelues