Jeudi 22 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La BD québécoise s'exprime à Kyoto !

Par Julien Loock | Publié le 28/11/2017 à 11:41 | Mis à jour le 29/11/2017 à 09:54
Photo : 3 des 7 auteurs : Esbé, Pascal Girard et Philippe Girard
BD quebec kyoto

Grâce aux planches, aux bulles ou encore aux strips, la francophonie sera prochainement à l'honneur à Kyoto. Du 9 décembre 2017 au 13 février 2018, la bande dessinée québécoise s'expose au Musée international du manga de Kyoto pour une remarquable exposition sur le neuvième art. Les mangas archivés du lieu côtoieront leurs cousins de l'autre bout du monde. Une visite qui s'annonce passionnante pour les amateurs de ces deux genres littéraires.  


Organisée dans le cadre de l'accord d'amitié et de coopération entre le Québec et la préfecture de Kyoto, signé en 2016, cette exposition retrace la culture de la bande dessinée québécoise selon deux axes différents. La première partie retrace vingt-cinq moments clés de l'histoire de la BD, en combinant culture, connaissance et exemples concrets dessinés. Quant à la seconde partie, elle dépeint la scène actuelle du neuvième art québécois en présentant les œuvres de sept bédéistes de la province canadienne : Zviane, Esbé, Michel Falardeau, Cab, Pascal Girard, Réal Godbout et Philippe Girard. 


Cette exposition n'est d'ailleurs pas à sa première sortie. Créée initialement pour la Fête de la BD 2016 à Bruxelles, elle a depuis parcouru le monde en passant par Cuba et le Québec, bien évidemment. Elle posera ses valises à Kyoto à partir du 9 décembre pour émerveiller petits et grands. Son directeur général, monsieur Thomas-Louis Côté, fera le déplacement jusqu'au Japon pour la cérémonie d'ouverture. En collaboration également avec la délégation du Québec au Japon, l'exposition sera une excellente vitrine pour la BD de la Belle Province. De nouveaux partenariats pourraient ainsi se créer et voir le jour en 2018, pour que la BD francophone continue de rayonner.


Ouvert en 2006 dans une ancienne école, le Musée international du manga de Kyoto sera le parfait écrin pour accueillir l'exposition. Dédié à l'art du manga dans sa globalité, le lieu présente une incroyable collection de mangas archivés par année. Entre bibliothèques, coins lecture et panels d'explication, la visite de ce musée expose aux visiteurs le constat renversant de la puissance de ce genre littéraire au pays du Soleil-Levant. La BD québécoise et le manga japonais ont encore de très beaux jours devant eux.

 

Nous vous recommandons

Julien Loock

Julien Loock

Rédacteur en chef de l'édition de Tokyo depuis décembre 2016.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PVT-PERMIS VACANCES TRAVAIL

Billet d'humeur : un PVT à Tokyo

Tokyo, c’est la hauteur et le vide. Je me suis perdue au travers des baies-vitrées dans une même défenestration qu’Amélie Nothomb et je tombe avec elle. Avec le temps j’ai...