Dimanche 19 septembre 2021

JO 2020 - Le compte à rebours a démarré : musique, danse et... tracas !

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 25/07/2017 à 07:15 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
stade

Hier a été lancé officiellement le compte à rebours des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. Trois années nous séparent jour pour jour de la cérémonie d'ouverture, prévue le 24 juillet. Un long chemin reste encore à parcourir, semé de joie et de bonne humeur, mais aussi de complications et de scandales.


56 ans plus tard, la capitale japonaise s'apprête à vivre un nouveau rêve olympique, du 24 juillet au 6 septembre 2020. En espérant faire le buzz comme il se doit jusqu'au Jour J, une chanson et une danse très estivale ont été dévoilées hier au public et à la presse. Cet hymne futur s'inspire de la chanson officielle des JO d'été de 1964, "Tokyo Gorin Ondo", en faisant évoluer les paroles pour inclure la session paralympique. La vidéo dévoile une performance live de la musique et des pas de danse, mais nous pouvons imaginer qu'un clip bien travaillé verra le jour avant la fin du compte à rebours.

 

 

La bonne humeur et la joie font partie intégrante de la grande préparation dans laquelle le pays se donne corps et âme pour que la réussite soit totale. Malheureusement, des imprévus, des drames et des réflexions poussées sur l'amélioration des conditions autour des JO sont aussi monnaie courante. Le suicide en mars d'un jeune ouvrier de 23 ans, ayant réalisé le quota effarant de plus de 200 heures supplémentaires en un mois, avait marqué l'opinion publique. Ses parents ont d'ailleurs déposé, il y a environ dix jours, une demande auprès du gouvernement pour que la mort de leur fils soit reconnue comme un cas de "Karoshi" (ou décès par excès de travail) dont de nombreuses personnes sont victimes chaque année. Cette triste réalité est aussi liée aux déconvenues multiples de la construction du site principal, qui a été considérablement retardée et qui a vu son coût exploser à 2 milliards de dollars. La pression subie par les ouvriers doit être potentiellement énorme.



En parallèle, le Japon cherche également des solutions pour améliorer les conditions de vie des Tokyoïtes et des visiteurs durant cet événement planétaire. Avec ou sans les JO, les transports publics au Japon sont (très) souvent bondés et le gouvernement japonais a officiellement lancé une campagne de télétravail ("Telework Day") pour inciter les entreprises et les employés à travailler à distance de temps en temps avec en objectif, non dissimulé, de limiter les déplacements au maximum lors de l'été 2020. Une douzaine d'entreprises seraient déjà d'accord sur le principe.

Une autre menace, qui ne peut être stoppée mais seulement atténuée, est la chaleur et l'humidité ressenties en plein mois de juillet et d'août au Japon, pour les athlètes et les spectateurs. Les organisateurs sont sur le qui-vive pour trouver des solutions pour réduire l'émission de chaleur, comme une nouvelle technologie de chaussée et de pavé.

Le compte à rebours a commencé et ce ne sera malheureusement pas un long fleuve tranquille.

Julien Loock (www.lepetitjournal.com/tokyo) le mercredi 26 juillet 2017

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.

Sur le même sujet