Lundi 6 décembre 2021
TEST: 2292

A VISITER - La maison de Ben Gourion

Par Lepetitjournal Tel Aviv | Publié le 25/09/2015 à 15:31 | Mis à jour le 27/09/2015 à 15:56

Avez-vous déjà rêvé de visiter la résidence d'un chef d'Etat? Savoir à quoi elle ressemble de l'intérieur? S'immiscer dans sa vie privée et écouter les murs vous raconter tous les secrets qu'ils connaissent? Comprendre par une visite atypique l'histoire du pays pour lequel il a œuvré? Et tout ça gratuitement? Ceci vous est possible de le faire à Tel-Aviv en visitant la maison de David Ben Gourion!

Alors que la mairie de Tel-Aviv vient, tout juste, d'installer une statue en sa mémoire sur la plage, la rédaction lepetitjournal.com de Tel-Aviv encourage ses lecteurs à pousser la porte de ce musée discret qui regorge de surprises! 

Qui était Ben Gourion?

L'aéroport national d'Israël pourrait laisser croire que Ben Gourion était le meilleur pilote du pays. Fondateur et premier 1er ministre de l'Etat d'Israël, Ben Gourion a habité cette maison pendant plus de vingt ans avant de se retirer dans le village de Sde-Boker, dans le désert du Néguev. Construit entre 1930 et 1931, le bâtiment se trouvait sur les nombreuses terres qui appartenaient au Fond national juif. Cette époque fut aussi celle à laquelle fut construit le premier quartier ouvrier de Tel-Aviv. Notez d'ailleurs que lorsque la maison était habitée par la famille Ben Gourion, le nom que portait le boulevard était celui du Keren Kayemet (traduisez par Boulevard du Fond national juif). A la mort de Ben Gourion, le boulevard sera renommé en son honneur le Boulevard Ben Gourion.

La maison devenue musée

Agrandie en 1946 et rénovée en 1960, la maison se distingue par son style très austère et épuré, à l'image de son ancien occupant. Le vieil homme, comme les Israéliens aimaient l'appeler, était connu pour son caractère simple et droit à une époque où les Israéliens ne connaissaient pas le luxe des grandes métropoles occidentales. La démarche de s'installer sur ces terres relevait d'un dessein politique visant à travailler et cultiver ces mêmes terres dans un esprit de pionnier où tout restait encore à construire.

Ouverte au public depuis le 29 novembre 1974, la maison n'a guère changée depuis la mort de l'ancien chef d'Etat. C'est ce qui fait tout le charme de la visite qui propose un réel saut dans le passé historique d'Israël tout en invitant le visiteur à mieux ressentir de quoi étaient faites les premières heures dans cette jeune Tel-Aviv. On peut réellement ressentir toute l'âme de l'endroit, comme si David et sa femme Paula nous invitaient à venir boire le café chez eux.

Au rez-de-chaussée, vous pourrez y visiter les salons, la cuisine et la chambre à coucher de sa fille Renana. Cette pièce revête une importance particulière car elle servit d'abri et de centre de commandement à un Ben Gourion malade et fatigué durant la crise de Suez depuis laquelle, alité, il dirigea les opérations dont la célèbre Mivtza' Kadesh. Depuis cette pièce, il restait en communication et recevait les nouvelles du champ de bataille de son Chef d'État-major Moshe Dayan.

A l'étage, abrite sur quatre pièces une impressionnante et gigantesque bibliothèque. Féru de livres – on le disait papivore- sa collection dénombre environ 20.000 livres dans des langues les plus diverses comme le grec ancien, le latin, le français, l'anglais, l'hébreu, le turc, l'allemand, l'espagnol ou encore le russe. Intéressé principalement par des sujets tels le sionisme, le théâtre antique et l'histoire, cela ne l'empêchait pas, en tant que personne non pratiquante, de posséder de nombreux livres sur la religion et la culture juive.

Un lieu chargé en histoire

Une de ces pièces servait à Ben Gourion de salle de travail, dans laquelle il rédigeait la plupart de ses courriers mais aussi son journal intime. Vous pourrez aussi admirer le téléphone spécialement à relier le bureau du ministre de la Défense.
C'est aussi dans ces lieux que le 13 mai 1948, David Ben Gourion, Aharon Zisling, Yehuda Leib Maimon et Moshe Sharett rédigèrent la version finale de la Déclaration d'indépendance d'Israël.

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tel-aviv). Vendredi 25 septembre 2015


17 Ben-Gurion Blv. Tel-Aviv-Yafo
Tél :03 5221010, 5224925
Fax :03 5247293
Ouvert: Dim, Mar, Mer, Jeu, de 8h à 15h ; Lun de 8h à 17h ; Ven de 8h à 13h ; Sam de 11h à 14h; entrée gratuite

0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Tel Aviv ?

Pourquoi fête-t-on Hanouka ?

Dimanche soir, la 1ère bougie de la Ménorah était allumée afin de célébrer Hanouka. Pendant 8 jours, pratiquant ou non, de nombreuses personnes de confessions juives vont allumer, jour par jour

Sur le même sujet