Jeudi 14 novembre 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Working in Sweden, le guide pour travailler en Suède !

Par Fabienne Roy | Publié le 25/09/2019 à 00:06 | Mis à jour le 25/09/2019 à 10:41
Photo : Sofi Tegsveden Deveaux, co-auteure de Working in Sweden - Photo : Fabienne Roy
working in sweden

“Working in Sweden” :  le livre incontournable de cet automne pour tout “expatrié” en Suède ! Ce petit fascicule se glissera facilement dans votre poche afin d’apprivoiser 250 concepts et expressions suédoises. Rien de mieux pour appréhender tous les codes au travail au pays des élans ! Lepetitjournal.com Stockholm a interviewé pour vous Sofi Tegsveden Deveaux, co-auteure de ce futur « best-seller » suédois.

 

NDLR : L’entretien a été réalisé en suédois puis traduit en français.

Sofi, présentez-vous à nos lecteurs?

Je suis à la fois professeur de suédois, consultante en culture suédoise et écrivain.

J´ai créé mon entreprise Bee Swedish spécialisée dans la culture suédoise et la communication.  J´ai commencé ma carrière en tant que professeur de suédois en 2008 pour un organisme en Ecosse, InLingua puis travaillé ensuite à la Folkuniversitet en Suède.

De ces expériences je me suis rendue compte que l’apprentissage du suédois ne devrait pas se limiter à la langue mais élargi avec sa culture que ce soit pour appréhender des situations personnelles ou professionnelles, c’est la raison pour laquelle j´ai décidé de créer ma propre entreprise.
 

Comment avez-vous eu l´idée d´écrire ce livre toutes les deux (avec Anne Phil) ?

Nous avons été en contact car nous travaillons pour le même domaine et en discutant nous avons fait le constat que nos clients se posaient des questions similaires du type: "Comment ça fonctionne en Suède ?" Nous avons commencé par faire chacune une liste de 300 concepts qui nous semblaient refléter la culture suédoise. Nous nous sommes aperçu que nous avions pratiquement les mêmes.

 

Comment avez-vous décidé de vous limiter à 250 concepts ?

Nous en avions 300 au départ puis nous sommes rendu compte que certains mots pouvaient être rassemblés en un seul concept. Aussi, comme il y a environ 250 jours de travail dans l’année, nous nous sommes dit que c´était le nombre idéal. Un concept par jour  (rires).

 

Au niveau de la culture suédoise, qu’est-ce qui peut être difficile pour un Français ?

Tout (rires). Mon partenaire est français et nous sommes ensemble depuis huit  ans. Il y a effectivement de grosses différences sur la manière de gérer des situations au travail, particulièrement sur la manière de communiquer mais aussi sur le sens donné à la hiérarchie. Cela peut être compliqué, non sur le plan théorique mais pratique. Mon conjoint au début était enthousiaste à l´idée d´avoir une hiérarchie bien définie mais dans un mode de fonctionnement (à la suédoise), il ne comprenait pas quel était son rôle, ce qu´il devait faire, il avait plus tendance à attendre, à être apathique, il ne savait pas quel niveau d´initiative il devait prendre.

Aussi les Français ont tendance à être directs dans la manière de donner des feedback, mais je pense qu´il est préférable d’engager un débat, un dialogue pour exprimer ses arguments, ceci afin d´éviter le conflit. Autrement cela peut être perçu comme quelque chose d´agressif pour les suédois.

 

travail livre suède
Les multiples façons de dire non en suédois - Photo : Fabienne Roy


Votre concept le plus drôle ?

J´ai eu plusieurs fois cette question et j´ai toujours des difficultés à y répondre (Rires).

Effectivement le livre ne manque pas d´exemples amusants. On y apprend notamment l´étymologie du mot Fika, qui est le verlan de café !

Il y a le filmjölk (lait fermenté) que beaucoup m´avouent avoir expérimenté par erreur dans le café. Je pense à quelque chose que les Français devraient savoir lorsqu'ils travaillent en Suède, "plaisanter" n´est pas très populaire et peut même devenir problématique. (…)

Comment l´écriture de ce livre va orienter votre carrière ?

"Fame and glorious !" (rires), je pense que c´est bien de combiner les cours et l’écriture. En tant que professeur, j´ai beaucoup appris de mes élèves, au travers de leurs perspectives, problématiques rencontrées pour comprendre la langue et la culture suédoise. Je pense qu'il serait dommage d´abandonner mon travail d'enseignant, ce serait comme mourir (rires). Le fait de rassembler, documenter ces expériences est une manière de partager cette compétence que j´ai obtenue. Mon travail est aussi très social, je rencontre beaucoup de monde et c´est bien aussi de faire une pause et écrire … car oui je veux continuer à écrire!

D´ailleurs, Sofi Tegsveden Deveaux a depuis sorti un autre ouvrage sous forme d´anthologie basé sur l'histoire de 17 personnes venant de différents pays racontant leur propre expérience professionnelle en Suède. Ce livre est comme un complément du premier, plus personnel. Le titre s´intitule : "Six weeks holidays : True stories about the myths  and realities of working in Sweden" (Six semaines de vacances, Histoires vraies sur les mythes et réalités du monde du travail en Suède).

 

Informations sur le livre :

Titre: Working in Sweden : The A-Z Guide

Auteurs: Anne Phil et Sofi Tegsveden Deveaux

Editions : LYS läromedel

Site : www.lysforlag.com

 

Information sur les cours de langue et culture suédoise : http://www.beeswedish.com

 

Fabienne Roy, 23 Octobre 2018

Nous vous recommandons

Fabienne ROY

Fabienne Roy

Directrice de la publication de l’Edition lepetitjournal.com de Stockholm. Passionnée par la Suède , aventurière et experte en Ressources Humaines, elle rejoint l´équipe en 2017.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?

Sur le même sujet