TEST: 2289

Toi d’Europe : la jeunesse européenne à l’épreuve de la pandémie

Par Lou Cercy | Publié le 09/12/2021 à 06:00 | Mis à jour le 09/12/2021 à 06:00
Photo : © Toi d'Europe.
toi europe docu film europenne union voyage interview covid corona pandemie

Depuis 2017, Mathilde et Sophie Hériaud portent le projet Toi d’Europe, qui donne la parole aux jeunes citoyen·ne·s de l’Union européenne. Le but de ces deux sœurs françaises, l’une journaliste et l’autre commerciale, est de montrer les êtres humains qui se cachent derrière les institutions. Après leur documentaire intitulé Et vous, quelle est votre Union de demain ?, elles se sont lancées dans un deuxième projet qui porte sur la pandémie.

 

Pour leur premier documentaire, Mathilde et Sophie Hériaud avaient sillonné l’Europe pour interviewer plus de 300 Européen·ne·s, âgé·e·s de 18 à 35 ans, et leur offrir la possibilité de raconter leur Europe. En septembre 2018, elles étaient notamment passées par la Suède, 21e pays de leur liste. Pour l’occasion, elles avaient rencontré Le Petit Journal Stockholm lors d’un entretien.

 

C’est dans un contexte un peu différent qu’elles ont décidé de reprendre contact avec tou·te·s ces jeunes. En effet, depuis mars 2020, Mathilde et Sophie Hériaud ont entamé une série de reportages pour donner la parole aux jeunes européen·ne·s et leur permettre de partager leur expérience de la pandémie. Chaque pays, chaque ville, chaque personne a vécu la crise de manière différente, mettant l’Union européenne à rude épreuve. C’est cette diversité et cette complexité que les deux sœurs cherchent à mettre en avant.

 

Elles ont déjà recueilli plus d’une centaine de témoignages pour ce grand projet intitulé « La crise du Covid-19 à travers les yeux de la jeunesse européenne ». Grâce à tous ces entretiens vidéo, elles vont ainsi réaliser 28 courts films – un par pays de l’Union – qui seront mis en ligne sur YouTube et Facebook, dont 10 ont déjà été publiés.

 

Retrouvez ici le site officiel de Toi d'Europe

 

Lou Cercy

Lou Cercy

Étudiante en traduction, Lou est passionnée par les langues, la culture et l’art. Tombée amoureuse de la Suède, elle apprend le suédois depuis deux ans et a posé ses valises à Stockholm.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale